fabrication d'Encre de chine de couleur

1 contribution / 0 nouveau(x)
Portrait de shandra
A rejoint: 13/01/2007
fabrication d'Encre de chine de couleur

Synthèse du sujet d’après les interventions de Guilmow Victor, Cinabre et Mr Nox

En ce qui concerne l'encre de Chine liquide, nous avons trouvé des recettes invraisemblables, dangereuses et incorporant des éléments introuvables. Nous vous livrons la seule qui nous ait semblé raisonnable à tous points de vue avec la même réserve : nous n'avons pas testé ce procédé. Les quantités sont des poids. Elles sont approximatives et doivent être adaptées aux produits choisis. Il ne s'agit pas, de toute façon, de réaliser une véritable encre de Chine.

* préparer une colle à la gélatine
* gélatine : 150 parts (ce chiffre sert d'étalon pour le reste de la recette)
* eau : à votre discrétion, suivant le tirant désiré (voir Colle de peau). Utiliser de préférence >une eau déminéralisée ou distillée (voir L'eau)
* le temps de cuisson variera en fonction du type de gélatine employée
* à chaud, incorporer 100 parts de noir de fumée
* laisser mijoter quelque temps au bain-marie
* ajouter de la glycérine. Dans les recettes plus anciennes, on employait du sirop de sucre épais. Dans un cas comme dans l'autre, cet apport est important car il détermine la fluidité de l'encre. Certaines sources évoquent une quantité énorme de glycérine (9,5%, à comparer avec >les 5% au maximum dans la fabrication de l'aquarelle). Certes, une encre doit être liquide, mais >la substance dont il est question n'est pas anodine : c'est un trialcool susceptible de réagir à tout élément acide. C'est pour cette raison qu'il n'est généralement incorporé qu'à faible dose.

Cette recette d'encre à la gélatine est très proche de l'encre de chine. Mais si l'on veut une couleur opaque, il faut :
- Que le pigment soit lui même opaque
- Qu'il soit broyé très finement.
A ces conditions là et en supposant que le mélange obtenu soit suffisamment concentré cela marchera.
Je conseille de travailler sur de petites quantité et en s'aidant d'une balance pour préparer les encres.
Seules les mesures de poids sont reproductibles, et encore !
Les mesures de volumes ne l'étant que pour des liquides.
Mais dans la recette, je pense que ce sont des volumes.
C'est en général plus facile à utiliser
J
'ai réaliser ma première encre de chine colorée.
J'ai utilisé du rouge qui est en effet plus du orange et dont le nom est connu car fréquent : Vermillon
Pour sa réalisation, j'ai suivis en gros la recette que j'avais proposé en début de post.
J'ai détrempé, moulus puis séché au four le pigment. Le four quelque minute allumé , soufflerie, 50°, juste de quoi crée une ambiance chaude. Ainsi cela a séché en un petit quart d'heure.
Colle de Lapin de la marque Könerthautlein, détrempé 24 h.

Le résultat me semble satisfaisant, ne se craquelle pas comme j'avais eu pour l'autre oeuvre avec de la peinture préparer aux blanc d'oeuf.
Pour la préparation.
50 ml d'eau déminéralisée. 4gr de colle de peau. Au début il y avait un peu moins de 3gr de pigment mais j'en ai rajouter, juste comme ça. Donc il y a plus et je ne sais combien. Mais pas a mon avis plus de 4gr au total.
Mais voici. Je ne sais pas si c'est de ma préparation ou des spécificités de cette peinture mais quelques détails déplaisent.
La peinture est opaque mais pas assez pour moi. Si j'utilise une autre colle (moins ou plus translucide), pourrais je obtenir une plus grande opacité ? De plus je n'utilise pas de plume pour l'instant donc je peux me permettre d'augmenter je pense la colle de peau et les pigments, ainsi, je pense obtenir une peinture plus épaisse, donc plus opaque.

Lors de l'application, si j'utilise la peinture se trouvant dans la zone de surface, elle est moins opaque que si j'utilise celle de la zone du fond qui est plus consistante. Donc manque d'homogénéité. Défaut de fabrication?
Dans la peinture il s'est comme formé de très petit grumeaux. Je n'ai pas utiliser de tamis lors de l'incorporation, mais bon.
J'avais envie de rajouter une ou deux gouttes d'alcool.
Je n'ai pas respecté le temps de chauffage. Cela peux avoir posé problème ?
Quel est le temps de cuisson pour la colle de peau de lapin.

Parait qu'il ne faut pas dépasser une température de 60°.
Une fois sec, le lendemain, tout les pigment ne collent pas entre eux. Lors d'un passage avec un doigt humide, ceux-ci se dispersent. Mais il me semble que la zone peinte ne soit pas totalement séchée. Qu'elle est le temps de séchage pour cette colle.
Si c'est trop transparent, c'est que tu n'as pas mis assez de pigment ou que ce dernier est trop transparent... ou les deux

.
Le fait que le fond soit plus opaque montre que tu n'en as pas mis assez. Mais pour en mettre suffisamment, il faut absolument que ce pigment soit broyé très très finement.
Par contre, ce la colle de peau sèche en quelques instants. Si la peinture s'en va, je pense que c'est parce que le pigment n'est pas bien mélangé avec la colle de peau.
Soit il n'y a pas assez de colle, soit elle n'est pas bien mélangé. Et en général, quand ce n'est pas bien mélangé, cela fait des grumeaux

.