sulfate de fer

5 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
Portrait de shandra
A rejoint: 13/01/2007
sulfate de fer

Khalimar

Il est possible à partir de sulfate de fer pour le jardinage de le purifier et de le cristalliser afin de pouvoir l'utiliser dans la création d'encres.
Le procédé étant de le diluer dans de l'eau (déminéralisé), de filtré la solution, puis de la laisser reposé avec un chiffon en couvert jusqu'a évaporation totale de l'eau. En théorie, à la fin il ne reste plus que le sulfate de fer cristallisé.
Est il possible de faire la même chose avec du sulfate de fer liquide pour jardinage(5.50€ les 10 litres) ?

Jean-Luc

En ce qui concerne le sulfate de fer vendu en jardinerie, attention on trouve parfois/souvent du sulfate de fer additionné d'un engrais azoté. Ce dernier peut avoir une influence non négligeable sur le PH.

zeshadok

Les encres aux sulfates ont l'avantage de bien traverser le temps, mais elles changent un peu de teinte, si je ne m'abuse

Khalimar

Oui et non, sauf erreur d'interprétation de ma part, les encres ferriques basique changent en effet de couleur notamment avec l'oxydation, mais ça n'est pas le cas avec toutes les encres ferriques.
En fait je vais tenter d'utiliser les recettes de l'encre d'orient et/ou l'encre d'archive qui sont tout deux des encres ferriques qui visiblement ne change pas de couleur dans le temps et restent relativement noir.

Arca 

Je fais ma petite cuisine avec du sulfate de fer acheté dans un magasin de jardinage, du thé infusé une journée pour le tannin et de l'eau gommée, mais pour l'instant j'ai plutôt un piètre résultat, un liquide gris clair qui devient un peu brun quand on écrit avec...

jmcollot
Normalement avec du sulfate de fer+tanin tu dois avoir une noire violette, qui noircit rapidement.
Tu devrais rajouter une pointe de tanin avec le thé, si tu veux avoir du noir.

Cinabre

Le sulfate de fer pour jardinage (pour le démoussage) est presque idéal pour faire des encre ferro-galliques. Son défaut le plus important est son manque de pureté, il faut le purifier car il contient un anti-mottant. Il n'est pas nécessaire cependant de le cristalliser pour l'utiliser. Il suffit de le dissoudre dans de l'eau déminéralisé puis de filtrer sur un filtre à café pour obtenir une solution directement utilisable pour faire son encre.
Concernant le sulfate de fer liquide, si la composition ne mentionne que du sulfate de fer et de l'eau, pourquoi s'en priver !
Les encres aux sulfates traversent bien le temps mais elles ont aussi le pouvoir, beaucoup plus pernicieux, de traverser les supports en raison de sa très forte acidité. Alors gare aux encres maison mal préparées.


Toutes les encres ferro-galliques changent de couleurs... plus ou moins rapidement. Je ne suis absolument pas d'accord avec Claude Médiavilla qui explique qu'il se produit un sesquioxyde de fer en faisant agir le fer avec les tannins.
En fait, il se forme un composé (tannate de fer) qui est coloré en noir. Composé est relativement stable mais sa partie organique (tannin) se dégradera doucement avec le temps ne laissant que de la rouille. La couleur va donc virer lentement à l'orange avec le temps.
Lors de la préparation de l'encre, le mélange initial est clair car le fer ferreux du sulfate de fer donne une couleur brun-clair avec les tannins. Mais au bout de quelques heures, ce fer ferreux s'oxyde sous l'action de l'oxygène de l'air en fer ferrique et ce dernier donne une couleur noire au tannate de fer.
Si, lors de la préparation de l'encre, vous aérez suffisamment la solution, votre encre noircira plus rapidement.
A noter que l'on peut aussi préparer de l'encre avec du sulfate de cuivre. L'encre est brun - sépia mais elle attaque rapidement les supports et encore plus rapidement les plumes métalliques.

Utiliser une encre de sulfate de Fer sur  papier va finir par brûler celui-ci. C'est un phénomène connu mais cette encre à été très utilisée sur parchemin ou la réserve alcaline due à la chaux neutralisait l'acidité due au fer.

Claude 
Pour revenir à cette acidité du sulfate de fer : Si on ajoute quelque chose de basique dans l'encre, cela remonterais le Ph et donc peut-être stopper l'effet corrosif de l'encre ? Non ?

Et sinon, si on met bien moins de sulfate de fer cela serait moins acide, mais l'encre sera-t-elle aussi bonne ?
A quoi sert le tanin dans l'encre ?
A quoi sert le sulfate de fer et/ou de cuivre ?
A quoi sert la gomme arabique ?

Arca Le tanin et le sulfate de fer produisent une réaction chimique qui forme l'encre, je crois qu'il s'agit de sel de fer qui noircissent, la gomme arabique sert à lier les pigments

Cinabre Effectivement Arca, le tannin et le fer (ou le cuivre) réagissent pour former un précipité noir, ce qui donne la couleur à l'encre. Le tannin et le fer sont aussi des mordant vis-à-vis du parchemin ce qui permet une très bonne accroche de cette encre. La gomme arabique permet de "coller" l'encre sur d'autres supports ou bien de donner du brillant.

Naut ne cherchez pas, on ne sait pas vraiment pourquoi certaines encres régissent et d'autres restent stables. IL n'y a pas vraiment de remèdes connus. On teste actuellement le phytate de calcium qui a l'air de bien stabiliser ces encres.
Parole de restaurateur :mieux vaut oublier cette encre ! (ayez pitié de nous

L'Enlumin'Heure

Petite supposition, en parlant d'expérience, si au lieu de mélanger le sulfate de fer à de l'eau on le mélange à de l'urine ? Celle-ci contenant de l'ammoniaque qui est une base, n'obtiendrait-on pas une solution tampon qui neutraliserait l'acidité du mélange ?

De plus l'encre étant indélébile il n'y pas de problème que ça fuse dans la peinture, gouaches ou pigments.

Alk

l'acidité des encres c'est une chose, mais l'acidité du papier en est une autre. En tant que restaurateur ce que je constate c'est que les papiers dégradés sont des papiers riches en lignines. La préparation des encres est donc importante bien sur (juste proportion tanin-sulfate) mais celle du support aussi. Le papier peut être chargé, on peut l'encoller et le polir etc.
Le sulfate de cuivre est plus dangereux, cependant il est possible de stabilité l'ion cuivre avec du safran...

au sujet du tanin, je crois que c'est plus simple (que le thé) d'aller dans un magasin de fournitures viticoles, on peut y acheter le tanin au kilo pour rien ou presque

un petit jeu intéressant et utile : acheter des bandelettes de test pH, préparer plusieurs encres et testez les...(et testez le sulfate seul, le tanin seul…) pour ma part je tourne entre pH 4 et 6 selon les recettes...

Le phytate connais pas avez vous essayé le perchlorate de calcium?

Dans le parchemin, il n'y a pas a priori de composés sensibles aux encres ferriques. Les sels minéraux présents dans la peaux suffisaient a former des composés stables....qui plus est la charge calcaire favorise également la neutralisation...Ce sont des sels qui se forment en surface, j’ai eu l'occasion de restaurer (retoucher) un manuscrit dont le texte était dégradé et j’ai observé que l'encre créait des reliefs dans le parchemin, les lettres se détachent (selon des conditions très défavorables), mais le parchemin n'est pas rongé (il doit s'agir de pixocontractions locales)

pour le sulfate de cuivre, le cuivre en général, c'est différent, ce composé est instable (sauf avec safran semble-t-il) et il peu traverser la peau

Portrait de NoctisLux
A rejoint: 28/05/2008
Ville: Metz

Bonjour,

Cela fait quelques temps que je veux essayer de faire une encre avec du sulfate de fer, mais j'ai récemment lu que cela pourrait être dangereux pour les plumes métalliques. Y a-t-il des précautions particulières à prendre avec celles-ci, ou faut-il carrément utiliser une plume d'oiseau ou un instrument en bois ?

Portrait de Cinabre
A rejoint: 14/02/2004
Ville: Cholet

C'est dangereux car cela les fait rouiller rapidement.
Mais si on les nettoies bien, il n'y a pas de soucis particuliers.
De toute manière, les plumes s'usent et il faut les changer de temps en temps.

Portrait de zeshadok
A rejoint: 01/01/2006
Ville: Périgueux, Dordogne, France

Moi je ne les change quasiment pas...
?

Portrait de Cinabre
A rejoint: 14/02/2004
Ville: Cholet

Je les change parce qu'elles accrochent le papier ou parce que les coins s'usent et qu'il n'est plus possible d'avoir des résultats fins avec le coin de plume.