Réaction de l'assiette à dorer

12 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
Portrait de croquesoleil
A rejoint: 10/01/2015
Ville: Belgique-Thieu (Le Roeulx)
Réaction de l'assiette à dorer

Bonjour à tous,

Je viens vers vous pour vous faire part d'un drôle de phénomène qui est arrivé à ma dernière assiette à dorer et qui sait.... peut-être trouver le pourquoi du comment.
Une assiette à dorer classique : blanc de Meudon, blanc de plomb, bol d'arménie, eau de miel et colle de poisson.
Après quelques jours de repos, première pose : l'assiette est sèche, dure, et l'agathe la rend bien brillante.   Super, je suis contente de moi sauf que ..... je laisse mon travail dans une pièce non chauffée et dont l'hygrométrie est peut-être un peu haute et le lendemain, cette même assiette est redevenue très collante au toucher! Comme si je l'avais réactivée en soufflant dessus!  Catastrophe.  Je ne me laisse pas impressionner et je refais une nouvelle assiette avec les mêmes ingrédients.
Rebelote, même problème.

Ma réflexion est : - soit la colle de poisson que j'utilise doit être beaucoup plus diluée (cela fait quelques années que je l'ai achetée, peut-être s'est-elle épaissie ?) mais à propos, la colle de poisson se gâche-t-elle avec le temps ?
                   - soit c'est mon eau de miel qui a tourné ? mais est-ce possible ?

Merci de me donner votre avis avant que je ne m'arrache les cheveux.

Daisy
Portrait de Cyllan
A rejoint: 17/02/2009

Perso, j'aurais essayé de coller dessus et j'aurais ensuite rangé mon travail dans une piece 'normale', ni froide, ni humide... pour voir.
Si le lendemain tout est bon, j'aurais essayé de brunir etc.. Parceque normalement on ne conserve pas les enluminures dans des pieces froides et humides. Il n'y a pas que le gesso qui peut foirer dans ce cas là :/
Ceci dit, la colle de poisson peut tout à fait tourner. Le gesso préparé longtemps à l'avance peut également tourner meme avec clou de girofle, jus de persil ou quoique ce soit. L'eau de miel est plutot 'solide' surtout que la plupart des recettes incluent egalement un antifongique.. donc oui, c peut etre un melange des deux : Gesso gâché et environnement hostile.
ahem... Fait qd meme le test avec une piece chaude et seche mais sinon ben... poubelle Wink

Portrait de mmalfait
A rejoint: 24/09/2005
Ville: belgique

Je n'ai pas d'expérience avec la colle de poisson. Je n'utilise que l'assiette à dorer à base de colle de parchemin, pratiquement toujours sans miel ou autre sucre.

D'après ce que j'en sais, la colle de poisson est bien pratique car elle évite de travailler à chaud comme éxigé avec la colle de peau (à 40°C environ) mais elle serait nettement plus sensible au degré hygrométrique que cette dernière.
L'ajout de miel  apporte un peu de souplesse à l'assiette mais, surtout, accroît encore son hydrophilie. Ainsi donc, cette addition augmente la latence entre l'humection de l'assiette à dorer et la pose de la feuille d'or mais, plus critique, cela renforce la  sensibilité à l'humidité de l'ensemble.

Pour humecter l'assiette, contrairement à la pratique courante où l'haleine est utilisée seule, je préfère humecter au pinceau imbibé d'eau, en insistant surtout sur les bords (sans problème majeur en cas de débordement au-delà de l'assiette). La pose de l'or est facilitée en tout points: l'or est "aspirée" par l'eau qui, cependant, assure une certaine latitude de placement; la feuille d'or se froisse dans un 1er. temps mais s'étend pendant le séchage et, du 1er. coup, en général, l'or adhère pratiquement partout. Evidemment, il faut attendre que l'assiette soit bien sèche (1/2 à 1 heure, suivant l'air ambiant) avant le brunissage.

L'assiette à dorer, à la colle de parchemin, peut donner de très bons résultats même après quelques mois (jusqu'à 6 mois!) de conservation au frigo, grâce à l'addition de 2-3 gouttes d'essence de girofle. Elle paraît même plus "mûre" (plus homogène et coulante). Bien entendu, un test de brunissage (souplesse et adhérence du dépôt après séchage) doit être fait au préalable.

fmparchemins.wordpress.com

Portrait de Cyllan
A rejoint: 17/02/2009

C'est surtout que la colle de peau de lapin a un tel pouvoir de retractation que je ne donne pas cher du parchemin en dessous Biggrin Marrante la technique a l'eau ! Comment ca se passe si tu bosses sur papier ?!

Portrait de mmalfait
A rejoint: 24/09/2005
Ville: belgique

Je ne travaille que sur parchemin. Et, en effet, par temps sec, avec l'assiette à dorer avec la colle de parchemin, ça tire sur le parchemin, en particulier dans le cas des grandes sufaces dorées: ça ondule sur les bords mais sans autre conséquence.
Il se peut que l'assiette avec la colle de poisson, surtout additionnée de miel, reduise ces contraintes...

Tant que je suis sur les problèmes liés à l'assiette à dorer, voici un phénomène que je rencontre, et qui me perdre les quelques cheveux qui me restent, ce dernier temps:
après une 1ère couche d'assiette sans problème particulier apparent, lors de la pose d'une 2ème couche celle-ci se met à buller comme si la 1ère était poreuse!!! J'ai essayé de poser une couche intermédiaire extrêment diluée: le phénomène est bien réduit mais pas supprimé. Parfois, je me vois obligé de tout enlever à l'eau chaude et recommencer.
Jusque là, j'utilisais de la colle de parchemin faite maison ainsi que du blanc d'Espagne et un peu de bol d'Arménie.  Les 2 derniers composants n'étant pas périssables, je me suis limité à faire des essais avec de la colle de lapin ou avec de la colle de peau (?), sans vraiment résoudre mon problème.
J'ai également essayé sur d'autres parchemins (toujours réalisés maison: agneau, chevreuil) et toujours pas de solution définitive.
C'est quand l'assiette a "mûri" (voir ci-devant) que les résultats apparaissent les plus satisfaisants!
Toute aide sera la bienvenue. Merci!

fmparchemins.wordpress.com

Portrait de Cyllan
A rejoint: 17/02/2009

Alors là, je ne pourrai aider car mon assiette est à base de blanc de plomb et de platre eteint, colle de parchemin et poisson, sucre candi etc et je n'ai pas ces réactions... mais je rejoins vos remarques, le gesso marche mieux une fois 'mûri' chez moi aussi. On ne prend jamais assez de temps. Blum 3
Un autre enlumineur aura sans doute une idée ? On a tous des techniques différentes, c'est intéressant!

Portrait de croquesoleil
A rejoint: 10/01/2015
Ville: Belgique-Thieu (Le Roeulx)

Merci pour vos réponses en retour.

J'ai abandonné l'assiette en question soupconnant vraiment la colle de poisson d'avoir passé son temps... Moi-même, je n'ai jamais eu de soucis majeur avec mes assiettes.  C'est à ne rien comprendre.  Néanmoins, il y a une phénomène physique qui s'opère et qui fait que l'assiette se "réactive" et reste très collante.

@mmalfait : je pose l'assiette en plusieurs couches fines diluées, bien sèche avant de poser la suivante et il semble que ce soit bien mieux que de déposer une seule couche épaisse. Quant au support, je ne pense pas qu'il soit d'une importance majeure.  Agneau, chèvre, ou autre....quand l'assiette est bonne, le résultat est toujours là!
Pour ce qui est de réactiver le gesso, tout dépend de mon humeur, parfois je souffle, parfois j'emploie la technique pinceau mouillé comme toi, selon la grandeur de l'assiette aussi...

@Cyllan : oui, patiente je serai et la mixture laisserai mûrir, promis.
Et puis je me dis qu'à coeur vaillant, rien d'impossible.

J' ai racheté de la nouvelle colle de poisson chez Kremer ainsi que de la colle de parchemin.
Je reviendrai vers vous dès que j'aurai reçu mon colis et que j'aurai préparé une nouvelle assiette.

http://daisyenvoyage.blogspot.be/

Daisy
Portrait de mmalfait
A rejoint: 24/09/2005
Ville: belgique

A mon tour, je vais essayer de me procurer de la colle de poisson et voir ce que ça donne...

fmparchemins.wordpress.com

Portrait de croquesoleil
A rejoint: 10/01/2015
Ville: Belgique-Thieu (Le Roeulx)

Bonjour à tous,

Je reviens vous faire part du résultat de mes "expérienses" avec l'assiette à dorer.
Nous en étions à ce stade où l'assiette  (selon la recette de Claire Travers), séchait bien par temps sec mais redevenait collante en fonction le taux  d'hygrométrie.

J'ai enfin trouvé la bonne recette, en tout cas celle qui convient à notre climat du nord.  

Croyant que ma colle de poisson  et mon eau de miel avaient tourné, je m'en suis fournie de la nouvelle chez Kremer et j'ai refait de l'eau de miel.
Pour que l'assiette ne soit pas si collante, j'ai simplement divisé par trois la quantité d'eau de miel.....et ça marche.

La seule explication plausible : en août à Tarbes près de lourdes (chez Claire)  il fait particulièrement chaud et sec, alors que chez moi en avril en Belgique, le temps est franchement frais et assez humide.  L'assiette a donc simplement réagit aux conditions atmosphériques.

Voilà, j'espère que cela servira à d'autres.

Daisy
Portrait de gribouilly
A rejoint: 12/03/2018

Bonjours à tous,
Tout ce que je lis dans toutes ces pages consacrées à l'enluminure me satisfont. Chacun peut y trouver ce dont il a besoin, tout comme moi. Cependant je n'avais jamais osé m'inscrire ni de poser de question. Maintenant c'est fait: . 
_Comment fabriquer de la colle de parchemin?
_j'ai utiliser depuis des années la gomme laque (ancienne, cirée ou decirée ?) pour la pose de l'or sans rencontrer de problèmes, quelqu'un a t'il fait la même expérience?
_ se procurer de la gomme ammoniaque n'a l'air simple donc ou s'en procurer facilement?
Merci de me répondre, Gribouilly

jeanreneandre
Portrait de mmalfait
A rejoint: 24/09/2005
Ville: belgique

Voici un exemple de petite préparation de colle de parchemin  :
quelques  grammes de rognures ou raclures de parchemin
couvrir d’eau,
détremper dans de l’eau  jusqu’à saturation (environ à 20% d’eau), pendant 1 nuit:
  aspect translucide homogène,
cuire, dans de l’eau frémissante (1ers. bouillons), pendant 3 à 8 heures :
  aspect gélatineux collant,
filtrer à travers un bas nylon (si nécessaire, rallonger d’eau),
réduire au 1/3, sans bouillir (1ères. vapeurs),
refroidir à l’ambiance
Pour une conservation au-delà de quelques jours, à 5°C: colle gélifiée :
   ajouter un conservateur, tel que :
    - un peu de camphre
    - 1 (ou 2) gouttes d’essence de girofle 
ou, faute de mieux, d’essence de lavande
  Pour une conservation  longue durée :
- au surgélateur
- à l’ambiance, colle déshydratée, durcie :
étaler en couche de 2 à 3 mm d’épaisseur,
laisser gélifier,
avant le séchage complet, découper en petits morceaux : 
plus ils sont petits plus ils seront faciles à utiliser,
sécher.
Pour l'assiette à dorer :
12 g d’eau (10 à 15 g suivant la fluidité voulue)
1 g de colle de  parchemin* 
*ou la colle de peau de lapin ou la colle de poisson
détremper pendant au moins 1 nuit
fondre au bain-marie (40 à 60°C)  
  10 g de blanc d’Espagne
  1 g de bol d’Arménie (colorant et plastifiant)
L’addition d’un agent hygroscopique*, tel que le sucre (candi) ou le miel, peut améliorer la plasticité de l’assiette à dorer et faciliter son humidification avant la dépose de la feuille à dorer :
C’est surtout d’application :
- avec la colle de parchemin ou de lapin car la colle de poisson est déjà relativement hygroscopique.
- dans le cas de l’humidification à l’haleine.
*L’emploi de la dextrine ou de la glycérine ne serait pas recommandé.
La souplesse de l’assiette à dorer pourrait être accrue encore, par addition de :
  - 1(ou 2) gouttes d’huile de lin
  - albumine :
travailler au bain-marie pour éviter la coagulation :
   1 blanc d’œuf
   1/2 verre d’eau
agiter
reposer
    récupérer les liquide surnageant
 - mastic des raccommodeurs de faïence
 - chaux éteinte
 - sanguine
L’utilisation directe de l’assiette à dorer, sans stockage, donnerait  les résultats les plus sûrs.
Cependant,  l’assiette fraîche peut être bien conservée, de préférence dans un flacon fermé, au frais (l’assiette gélifie), pendant:
- quelques jours 
- quelques mois :
  Ajouter un conservateur, tel que :
   - un peu de camphre
   - 1 (ou 2) gouttes d’essence de girofle 
Avant emploi :
refondre l’assiette au bain-marie (40 à 60°C).
La conservation dans de bonnes conditions pourrait, même, améliorer la qualité de l’assiette : homogénéisation et dégazage complets.
Pour une conservation de (très) longue durée, déshydrater l’assiette à dorer:
Etaler en fine couche,
laisser gélifier,
sécher,
découper en petits morceaux, à la fin du séchage,
sécher complètement,
conserver au sec.
Avant emploi : remettre en solution l’assiette déshydratée:
Détremper l’assiette déshydratée dans autant (jusqu’à 2,5 parts) d’eau,  pendant 2 h à 1 nuit,
  fondre au bain-marie (40 à 60°C). 
La coloration de l’assiette à dorer permet d’améliorer l’aspect final de des dépôts métalliques :
  rouge :  or chaud
  vert :  or éteint (surtout utilisé dans les enluminures arabes)
  jaune :  défauts atténués
  noir :  argent vif
  bleu : argent, aluminium
Bon travail.

fmparchemins.wordpress.com

Portrait de gribouilly
A rejoint: 12/03/2018

Bonjour à tous,
Je rencontre beaucoup de difficultés à réaliser un gesso correct, il me semble avoir tous élements pour que cela se passe bien et pourtant!
Voici les ingrédients que je posède: blanc de meudon, blanc de zinc, bol d'arménie, colle de poisson ou colle de parchemin, sure , gomme arabique et de la gomme ammoniaque pour les aplats d'or( cela fonctionne trés bien mais sans brunissage possible). je suis en attente de vos conseils pour la méthode et les proportions.
Merci et à ++++ de vous lire.
jeanrenéandré

jeanreneandre