Séchage des feuilles pour lavis...

1 contribution / 0 nouveau(x)
Portrait de lilo
A rejoint: 24/03/2005
Ville: Niort ( Deux-Sèvres)
Séchage des feuilles pour lavis...

Comment faites-vous sécher vos feuilles ?

Si on les accroche au sèche-linge, il y a la marque des pinces à linge, si on les pose sur des feuilles, elles s'y sollent et c'est galère... Aujourd'hui j'ai essayé de les poser sur des feuilles plastiques, mais ça gondole...
ça vient peut-être du fait que je travaille à l'horizontale.
aidez-moi SVP

Agathe: perso je me suis jamais posée la question. Une fois que j'ai terminé ce que j'ai à faire, je le laisse en plan, j'attends et c'est sec...
ça peut gondoler, si j'ai fait le fond avec de l'eau, mais une fois collée sur le mur, la calligraphie ne gondole plus...

Jmcollot: pour éviter de gondoler surtout avec un fond, il faut fixer la feuille avant de travailler.

Tof: Je fais de la façon suivante : je colle avec du scotch les 4 bords de la feuille sur une plaque de bois. Ensuite, je fait le fond et j'attends que cela sèche. Lorsque c'est sec, il suffit de couper au cutter les zones avec le scotch (on perd donc un peu de papier sur les bords).

Le feuille gondole lorsque je elle est mouillée mais elle redevient "plane" une fois sèche.

Colette : Coller la feuille sur le plan de travail avec de la bande cache sur les 4 cotés.
Laisser sécher et décoller seulement après. La bande cache n'arrache pas le papier et le bord blanc peu servir pour placer le travail dans un passe partout. Il n'est donc pas nécessaire de l'enlever.

Pour faire sécher quelque chose qui est moins mouillé, on peut aussi le poser sur un sechoir à lingede ce type.
L'air circule au dessus et en dessus ce qui rend le séchage uniforme et diminue les risques de gondolement.

Lilo : mais il faut alors prendre des feuilles plus grandes?
Sinon, Colette qu'est-ce que la "bande cache" et où peut-on en trouver?

Chiffon : il existe du papier kraft gommé (c'est à dire avec de la colle qui se révèle une fois humidifiée) que l'on applique aux 4 côtés d'une feuille préalablement humidifiée à l'éponge et installée sur une plaque (le formica marche très bien)
Ainsi, lorsque le papier sèche, il est bien plat et permet ensuite de faire des fonds et des lavis sans laisser la feuille se gondoler.wink.gif
Il faut éviter la patafix

Bonsaïka : Ce que je fais quand on ne peut pas scotcher les bords comme dans les rouleaux de callifusion qui ont déjà été travaillés; c' est de laisser sécher puis de mettre sous des gros livres pour ré-aplatir

Colette : La bande cache c'est ce ruban adésif utilisé par les peintres pour protéger le bord des fenêtres, etc.

Lilo : la bande cache c'est super bien.

Par contre deux petites questions :
1 - Est-ce qu'il est préférable de mouiller la feuille avant de la fixer comme le font certains ?
2 - excl.gif Attention question de débutante ( peut-être pas très subtile ) : Si on travaille sur des feuilles A4 type ordinateur, l'encre traverse et ce n'est pas joli derrière ? Et si cette feuille doit servir à fabriquer une enveloppe mail-art , ça ne fait pas trop top à l'intérieur.sad.gif Alors, on la recolle sur une autre feuille, mais ça fait trop épais. Comment vous faites ?
Vous n'utilisez que du papier épais ? Quel grammage minimum ?
N'est-ce pas trop lourd pour fabriquer des et envoyer des enveloppes ?

Chiffon : effectivement je ne travaille jamais sur du papier A4 ordinateur, le résultat sera toujours meilleur sur un papier plus épais, au minimum 120g/m².
Si tu crains d'utiliser un papier trop épais pour tes enveloppes, je te conseille d'acheter les enveloppes "pollen" de chez clairefontaine. Y'a toutes les couleurs et beaucoup de formats possibles. Elle sont très belles. Et on en trouve relativement facilement.
Pour rester dans le sujet "séchage", ces enveloppes ne posent pas de problème.

Kahlan : outre le scotch et la bande cache, qui a mon avis restent les solutions les plus simples, quand je dois faire un fond coloré, j'humidifie mon espace de travail, ensuite je pose la feuille par dessus et je la réhumidifie...
en gros ça fait effet ventouse donc ça ne gondole pas quand ça sèche... enfin toujours un peu mais rien de bien méchant
l'ennui c'est qu'il faut faire du nettoyage de table après!
et puis utiliser un papier épais évite ce problème de gondole aussi.

CalliJ57 : Lorsque j'ai l'intention de travailler d'une façon assez humide sur un support, je fais comme Colette, je scotch sur un support assez rigide, genre contre-plaqué, ma feuille avec du scotch crèpe, tout autour...puis je travaille mon fond...et même si ça gondole, ça va se retendre en sèchant...et j'enlève le scotch quand tout est bien sec...grossgoutt.gif
mais c'est vrai que je n'utilise au minimum que du papier canson pour mes compo, et le papier machine juste pour le brouillon...
si on ne veut pas que ça gondole il faut prendre du papier aquarelle....
pour mes enveloppes j'utilise le plus souvent du papier canson, toutes les couleurs sont disponibles...enfin moi j'aime bien... biggrin.gif
en ce qui concerne le séchage proprement dit , je crois qu'il faut souvent faire preuve de patience....on m'a souvent dit que c'était la première qualité d'un calligraphe...

Maggio : l'idéal c'est de travailler sur sur grammage minimum 120.
Si le fond doit être bien mouillé, il faut effectivement le coller tout autour avec (perso) du craft autocollant. Référence 22160 page 349 du catalogue Gerstaecker pris 4,75.
Par contre, ça m'étonne de lire : sur planche formica ou contreplaqué. Parce que là, ça gondole./.. wink.gif il faut du bois. Je prends une planche à découper la viande ou le pain, c'est super bien. Je mouille le papier sous le robinet avant, je l'essore avec une raclette puis il se colle naturellement sur le bois. Reste à coller le papier autour : il faut l'humecter avec une éponge humide. Laisser sécher une nuit, c'est bien. Une fois toute peinture, calli, etc faites, laisser à nouveau sécher une nuit.
Je n'ai pas essayé le papier cache, serait-ce moins contraignant ?

Kaikan : Pour le papier aquarelle, je mouille le papier sous la douche, je colle sur une planche de bois marin avec du papier kraft gommé et je laisse sécher pendant une nuit... Je travaille le fond et la calli en laissant la feuille sur la planche, je ne l'enlève que lorsque tout est fini....
Pour le moment, je fais une recherche sur la transparence..... càd que je travaille sur du papier de riz ou du papier de soie..... alors là, c'est épique.....
Je travaille mes fonds aux pigments ou brou de noix et je laisse dans un premier temps sécher par terre ( sur journal ) .....quand le papier est suffisamment sec pour ne pas se déchirer je le fais pendre sur une corde....... La maison ( qui est petite avec 6 enfants, un amoureux, un chat et un chien ) prend des airs de maison italienne........ Bah, ça met de la vie...... Il suffit juste de garder l'humour quand une catastrophe arrive......
Et tout comme Colette, je monopolise aussi le sèche linge vertical pour y mettre sécher des callis en attente.......

Plume : je prend une feuille de papier type Canson ou aquarelle, je scotche tout le tour de la feuille avec du scotch gaufré de peintre sur une plaque de bois, je mouille la feuille avec une éponge humide et je sèche au sèche cheveux ça détend la feuille qui normalement ne gondole plus pour les opérations suivantes...il faut seulement faire attention a pas mettre le feu a la feuille avec le sèche cheveux!!!

Soliter : je pratique l'aquarelle depuis quelques années et si j'ai bien compris tu parles d'un fond préparé au lavis?
si c'est le cas, la seule façon est de détremper ton papier la veille, dans un bac d'eau pendant au moins 10 minutes , l'égoutter et le placer sur un planche (en bois non vernie). essuyer les bords et tenir à la planche grâce à des bandes de papier gommé
tu laisses sécher (PAS de sèche cheveux ou autre système) toute la nuit le lendemain ton papier sera tendu comme un vraie peau de tambour et tes lavis vont peu onduler la surface

est-ce que ça marche avec toutes les épaisseurs de papier.....?

au dessus de 200 grammes par mètre carré le papier n'a pas toujours besoin d'être préparé aussi longuement (trempage + collage + séchage)
il se gondole moins si le lavis est léger.

Callij57 : si les bords sont mouillés le papier gommé va quand même coller...?

Soliter : au moment de poser ta feuille à plat quand elle sort de ton bac d'eau, tu passes sans insister une éponge pour enlever l'excès d'eau sur la partie qui sera recouvertee par le papier gommé

Zeshadok : Quand on n'a pas pris ces précautions et que l'oeuvre est déjà gondolée !!
Comment on on fait pour la retrouver bien plane ?

Callij57 : si c'est pas trop gondolé, on peut essayer de repasser à l'envers en chauffant le fer à repasser à la température du coton... grossgoutt.gif
j'ai déjà essayé...si, si....ça a marché.... waouh_1366.gif mais j'avais fait une compo à la gouache et aquarelle....avec le pigment pur et l'encre de chine , je ne sais pas ce que cela donne....

Kahlan : la mettre sous un monceau de dictionnaire et de plaques hyper lourdes et tout ça
pour repasser sans que ça risque d'être trop mouillé ou trop chauffé il faut mettre la feuille a l'envers et recouvrir d'une épaisse couche de serviette éponge ou torchon

Zeshadok : Je suis passé voir juju à Paris qui m'a fait une démonstration pour rattraper une feuille gondolée : Il humecte l'envers de la feuille avec une éponge humide ; il la pose sur une plaque de bois ; il en fixe les contours avec du kraft encollé (un coup d'éponge et la bande kraft colle)