Gaucher en calligraphie, comment faire ?

4 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
Portrait de Anonyme
Anonyme (non vérifié)
Gaucher en calligraphie, comment faire ?
QUOTE

Résumé de ce sujet :
Etre gaucher présente un sérieux handicap pour s'adonner aux joies de la calligraphie, mais ce n'est pas insurmontable.
Ce handicap tient au fait qu'en calligraphie, le porte-plume se tient en diagonale donnant ainsi un angle (45° par rapport à l'horizontal, par exemple) que l'on obtient naturellement en posant  sa main sur le papier... Ce n'est pas le cas des gauchers qui, eux, lorsqu'ils posent la main sur le papier ont soit un angle inversé par rapport aux droitiers, soit , dans le cas des gauchers-crochets, le même angle, mais par-dessus.
Dans ce dernier cas, le handicap tient au fait qu'en calligraphie, on trace les traits formant les lettres dans un sens donné, sans aller "contre" la plume. les traits se tracent donc de la plume vers la main, et non l'inverse. Les gaucher-crochets, qui ont le bon angle de plume ne peuvent suivre les flèches et numéros indiqués par le ductus qui figure sur les modèles d'alphabets car dans ce cas, ils iraient contre la plume ! Ah la la...
Les solutions existent :
- écrire de la main droite (impensable !)
- incliner sa feuille à la verticale et écrire donc de haut en bas (difficile de bien voir...)
- faire le crochet et inverser le ductus (tracer les traits à l'inverse de ce qui est indiquer sur les modèles d'alphabets)
Etre gaucher présente un sérieux handicap pour s'adonner aux joies de la calligraphie, mais ce n'est pas insurmontable. Ce handicap tient au fait qu'en calligraphie, le porte-plume se tient en diagonale donnant ainsi un angle (45° par rapport à l'horizontal, par exemple) que l'on obtient naturellement en posant  sa main sur le papier... Ce n'est pas le cas des gauchers qui, eux, lorsqu'ils posent la main sur le papier ont soit un angle inversé par rapport aux droitiers, soit , dans le cas des gauchers-crochets, le même angle, mais par-dessus.Dans ce dernier cas, le handicap tient au fait qu'en calligraphie, on trace les traits formant les lettres dans un sens donné, sans aller "contre" la plume. les traits se tracent donc de la plume vers la main, et non l'inverse. Les gaucher-crochets, qui ont le bon angle de plume ne peuvent suivre les flèches et numéros indiqués par le ductus qui figure sur les modèles d'alphabets car dans ce cas, ils iraient contre la plume ! Ah la la...Les solutions existent : - écrire de la main droite (impensable !)- incliner sa feuille à la verticale et écrire donc de haut en bas (difficile de bien voir...)- faire le crochet et inverser le ductus (tracer les traits à l'inverse de ce qui est indiquer sur les modèles d'alphabets)

Un sujet épineux, sachant combien l'angle d'écriture est important en calligraphie.
A priori, le gaucher part avec un désavantage...

unsure.gif

Vérifiez en regardant cette vidéo !

Certains deviennent ambidextres (comme Laurent P. qui a souhaité garder l'anonymat

sourire_dents_1354.gif), la plupart trouvent des moyens détournés pour rattraper l'angle en inclinant la feuille (...), mais le plus souvent, cette difficulté se révèle finalement un atout pour eux !

sourire_dents_1354.gif

Comment s'opère ce retournement de situation ?

huh.gif

Avec nous, pour participer aujourd'hui à ce débat, nous avons invité l'éminent gaucher Michel d'Anastasio, qui va nous raconter son parcours de gaucher

mda2000:  
      Pour lancer le sujet, "être gaucher", avant tout, c'est un handicap quotidien, et aussi en calligraphie.Il faut savoir, qu'il n'existe aucun professeur qui puissent vous enseigner une technique adaptée à vous, mais ils seront là, juste pour vous corriger, votre travail fini.
 Alors, c'est à vous, de vous faire votre propre enseignement, et de trouver votre technique. Il vous faut beaucoup plus de temps qu'un droitier, pour arriver à faire un ductus correct....Pour ma part, j'ai travaillé, pendant 3 ans, et 2 heures tous les jours, pour me faire mes propres lois calligraphiques...... et mettre en place une technique de gaucher....

Zeshadok:
     Conseils de Laurent Pfulghaupt: se mettre à la main droite ou incliner la feuille à 90° (pivot sens horaire) et écrire de haut en bas.
 Sinon, il ne reste plus qu'à inverser le ductus... ? 

mda2000:
    Et bien je ne conseille pas du tout de se mettre à la main droite... mais plutot de trouver la bonne inclinaison de la feuille, et bien sur de refaire son propre Ductus.Je l'ai étudié pendant près de 5 ans, et cela fonctionne bien....

Zeshadok:
   Voici déjà des plumes speedball (perso, je les apprécie beaucoup avec les brause) pour gauchers ! (voyez, l'angle ?) Y a aussi des mitchell gauchers, à cette adresse...

user posted image

 mda2000:
   Les plumes pour gaucher ne sont pas pratique, vaut mieux tourner un peu plus la feuille et le tour est joué en utilisant des plumes de droitier, et en plus elles ne sont pas évidentes à trouver dans le commerce.

 Zouzou:
   Moi j'ai commencé des cours de calligraphie que cette année, etant la seule gauchère du groupe cela n'a pas etait faacile car la prof n'avait jamais vu ni donner des cours aà des gauchers, elle m'a donnc conseiller de faire ça au feeling, donc moi j'incline plus ou moins la feuille et la plume pour certaine écriture j'ai la feuille inclinée à 90° par rapport à ma main mias je n'inverse j'amais le ductus car je trouve cela trop compliquer et en plus je mettais de l'encre partout même avec un buvard. J'ai donc reussi a rattrapper mon retard (car les autres élèves en sont à leur deuxième années) en appliquant cette methode. 

Zeshadok:
   Pour les gauchers qiu savent lire l'anglaius, voici un article de la Calligraphy Lettering Arts Society  pour ne pas désespérer : http://www.clas.co.uk/lefthanders.html
IF YOU ARE LEFT HANDED
DO NOT DESPAIR

  Some of the best calligraphers and letterers are left handed. Recent psychological research suggests that you may have some compensating talents based on the differing activities of the left and right halves of the brain. The calligraphy above of the name of the Society was done by Gaynor Goffe who is a left hander and an eminent UK calligraphic artist and teacher.
 The problem arises most acutely with pen calligraphy. Pen calligraphy using an edged pen requires that the angle of the nib must be absolutely right relative to the baseline. For right hander, just holding the pen to the surface delivers the required angle. For left handers the hand approaches from the opposite direction which means the angle is difficult to achieve comfortably.
   Often left handers develop very strange ways of gripping the pen to compensate for the problem of angle. A more normal and proper relaxed grip is to be encouraged rather than these unusual grips which tend to add tension to the writing action and to restrict the freedom of movement which is absolutely necessary for the production of beautiful curves and flowing letters.
   If you do want to get to grips with pen made calligraphy, special nibs for left handers are made to help with the problem and the more reputable pen and nib makers provide some part of their ranges to help left handers cope. Ordinary nibs are cut straight across but the ones specially made for left hand use are cropped at an angle to become what is called "left oblique". The best advice is to seek out a competent teacher who is familiar with the problems of left handers and understands the need for special attention, guidance and encouragement which lefties need.
    There are other, very satisfying forms of calligraphy and lettering where left-handedness is not a problem at all, such as a wealth of letterforms which can be created with a pencil and pointed or chisel edged brushes.

Natcalli:
   Pencher sa feuille et adapter les ductus sont des "trucs" incontournables.

 Patrick Cutté:
   Je suis ambidextre et dans les ateliers que j'anime on trouve évidemment de gauchers. Je n'utilise pas de plume spécifique mais j'ai choisi l'inclinaison de la feuille en la mettant pratiquement à la verticale. De ce fait on obtient avec mes mêmes ductus que les droitiers un résultat analogue. Les graisses ne sont pas exactement au même endroit dans les lettres mais cela le fait bien.

 Delta P:
  Bonjour amis gaucher (et bonjour au droitier aussi). J’ai essayé quelques chose, à vous de voir si ça vous plait.
Essayer d’écrire comme si vous étiez devant un miroir (de la gauche vers la droite ; et le lettre en symétrie)…. Difficile à expliquer ! Au final, vous pouvez lire votre texte pour transparence ou devant un miroir.
  Certes ça n’a pas beaucoup d’intérêt mais…

Avantages :
   vous ne passez plus votre main sur le texte : fini le buvard (pour les gauchers)
vous pouvez écrire plus facilement certaines lettres (pour les gauchers... mais elles sont à l'envers )
vous pouvez donner de la fantaisie dans vos texte ; les rendre plus artistiques (pour tous). (exemple : une ligne dans le sens normal ; l'autre dans l'autre sens / peut permettre de cacher des messages que celles les personnes imaginatives pourront visualiser!)

Inconvénients :
    Il faut être très imaginatif (c’est pas facile d’écrire à l’envers… certains gauchers, quand ils étaient petits, écrivaient ainsi : du moins moi c’était le cas selon mes parents)
C’est difficile de lire le texte à la fin...
Les erreurs sont très fréquentes

A vous d’essayer ! (voir si ça vous plait et si y trouvé un intérêt...)

chiffon:
   Je viens de faire un stage avec Laurent Pflughaupt, c'est toujours très riche de passer du temps avec celui là!!!
Il disait très justement à une gauchère (que je me suis empressée de retransmettre à mes élèves gauchers!!) que le gaucher a la tendance de commencer son trait dans l'axe de son épaule. Ce qui fait qu'au bout de trois mouvements, il se trouve contraint par la feuille et contracte son épaule. La position du corps est comprimé et gène l'expression du trait. (en plus des mouvements techniques liés à la lettre et au ductus!!)
   Du coup il préconise de commencer son trait avant l'axe de l'épaule, en ouvrant davantage le bras vers l'extérieur, ça permet d'avoir une meilleure vue d'ensemble sur son support, et davantage d'autonomie de mouvement.

 Jmcollot
   Parlez des 'gauchers' n'a aucun sens, il faut distinguer ceux qui sont crochets, et les autres, c'est une question d'oeil directeur, en crochet c'est l'oeil gauche qui l'est et dans les autres cas, c'est l'oeil droit, avec les crochets en général l'inversion du sens des flèches suffit (je simplifie un peu) pour les autres ça peut être plus sport, souvent modifié le sens des horizontales suffit, sans forcément qu'ils écrivent de bas en haut ou je ne sais qu'elle gymnatisque.

 Claude:
   Il faut aussi savoir si les personnes sont gaucher-croché ou non ! Pour les gaucher-croché il y a juste à inverser le ductus, c'est hyper facile. Sinon pour les autres en effet je leurs fait tourner la feuille. 

L'Enlumin'Heure:
    Pour les gauchers, j'ai pu remarquer que ce qui irait le moins mal, c'est de s'efforcer d'écrire au début de haut en bas et de droite à gauche. Ce n'est pas forcément évident mais c'est ce qui massacre le moins le poignet. La main n'est pas tordue. Avec un peu d'expérience on peut toujours redresser la feuille par la suite. En tout cas si ce n'est pas encore l'idéal cela a aussi l'avantage de ne pas faire frotter la main ou la manche dans l'encre encore fraîche. Enfin c'est un truc qui vaut ce qu'il vaut car le meilleur conseil est de persévèrer et ne pas se décourager.

 TH. Richard:
    Je suis droitier mais pour les cours je me suis formé pour calligraphier avec la main gauche.
Je comprends mieux les difficultés des gauchers et les inclus dans mes cours sans aucun probleme, que le gaucher tienne la main en desous du texte ou au dessus.
Tout n'est pas insurmontable. Si un gaucher veut réaliser des calligraphies historiques ,il devra être très discipliné mais pour un travail créatif au contraire il apportera une note différente et souvent bienvenue pour un groupe.

 Albarius:
   Je viens de trouver la page suivante sur le sujet: http://www.bucilla.com/faqDetail.asp?faqID=789

Portrait de jester
A rejoint: 26/03/2004
Ville: La Petite Pierre

Faisons dans l'historique pour rire un peu...
LEs gauchers n'on pas le droit d'écrire car la main gauche est la main du diable (sinistra). Les premiers écrits étant des textes religieux, il fallait que ce soit une main pure qui le transcrive. Mais cette pratique à été abandonné durant le milieu du Moyen Âge l'on trouve dans certain colophon la mention Manu sinistra scripsit.
@+
Thy

happy.gif

chiffon:
   Je viens de participer à une conférence sur l'apprentissage de l'écriture. On a parlé des gauchers et des droitiers.
Ce que disait Jester au Moyen Age est juste. Mais avant cette époque, être gaucher n'avait rien de stigmatisant. C'est vraiment une affaire de religion. Il existe beaucoup d'images représentant des scribes écrivant de la main gauche.
   Au XX° les gauchers ont été progressivement admis (oui je sais très très progressivement) notamment à cause des guerres qui ont laissé des mutilés sans leur main droite. Le premier manuel d'écriture pour gaucher date des années 20, pour rééduquer les mutilés à l'écriture.
   Sinon, il faut attendre 1972 pour que l'Education Nationale reconnaisse officiellement le droit d'écrire de la main gauche.

 Jmcollot:
  J'aimerais bien que tu dises ou tu les as vu ces nombreuses images de scribes écrivant de la main gauche, ça m'intéresse... De plus ça ne date pas du moyen age que le côté gauche n'est pas le bienvenu. Dans la Rome Antique, lorsque l'on mange (couché vous connaissez l'image je pense pour l'avoir vu dans suffisament de mauvais films ) on s'appuie sur le bras gauche, pour prendre les aliments de la main droite, de même on rentre du pied droit dans une maison, j'arrête là, mais bon arrêtez de croire que la religion chrétienne a inventé tous les interdits vous allez mieux vous porter, croyez moi.

Centre de formation des arts du livre médiéval
http://www.enlumineur.com

Portrait de Anonyme
Anonyme (non vérifié)

Bonjour,
Je suis enseignante et je pratique la calligraphie avec mes élèves de CM1. Comme chaque année j'ai des gauchers. Le calligraphe avec lequel j'avais fait une classe APAC m'avait dit qu'il fallait contrarier les gauchers, et les faire utiliser leur main droite. Ce n'est pas super mais l'année dernière cela avait fonctionné car j'avais des gauchers habiles. or il se trouve que cette année j'ai un élève gaucher qui a en temps normal une écriture déjà difficlement lisible. Le contrarier en lui faisant utiliser sa main droite me dérange, car j'ai peur de le gêner davantage dans ses gestes de motricité fine et donc de l'handicapper plus que de l'aider. Comment dois-je donc faire d'après vous?
Merci de bien vouloir me répondre;

 natcalli:
  Je donne des cours à des primaires et j'ai toujours un ou deux gauchers dans les groupes. Je ne les fais pas écrire de la main droite, en revanche ils doivent mettre leur feuille presque verticale. C'est un handicap mais pas rédhibitoire. Il faut qu'ils apprennent à écrire lentement, comme les droitiers d'ailleurs !

 Épice d'encre:
   En tant que gaucher, je me suis fait ma propre technique, en bouleversant parfois l'ordre des Ductus. Quand à contrarier la personne pour qu'elle calligraphie de la main droite, certains grands calligraphes le préconisent.
   Bon courage

  Kahlan:
  J'ai aussi travaillé avec des enfants et comme natcalli je leur fait tourner la feuille. Je leur montre les geste avec ma main gauche (ça leur montre que moi aussi j'ai du mal a l'inverse!) et leur précise où doit être le plein et le délié. Souvent ils obtiennent l'inverse au niveau des traits.
  Ensuite je leur explique qu'ils peuvent tourner la feuille, completement à l'horizontale devant eux voire même complétement à l'envers pour écrire de droite à gauche, en tracant les lettres à l'envers.
  Avec toutes ces indications je leur explique qu'ils doivent chercher la position qui leur plait le mieux, et ils finissent toujours par y arriver!

calli.J.57:
  Au cours de mes interventions avec les enfants je rencontre souvent ce problème...je leur dit simplement qu'ils doivent incliner la feuille, ou trouver des astuces pour obtenir une lettre comme sur le modèle... 
  Et j'essaie devant eux d'écrire à la main gauche, alors que je suis droitière...et en général ils arrivent à un résultat correct, mais je ne leur impose aucune technique particulière...un jour il y en a un qui de lui-même a pris la main droite pour la séance de calligraphie et ensuite, chaque semaine, quand on se retrouvait il utilisait sa main droite pour écrire à la plume mais bien sur tout le reste du temps il écrivait avec sa main gauche... 

Portrait de Fab
Fab
A rejoint: 02/01/2007
Ville: Vitrolles (13)

Bonjour et bonne année à tous.

Je suis nouveau et jeune apprenti scribe (enfin jeune....).
Voici mes problemes et questions:

1/ Je suis gaucher, et j'ai donc naturellement une ecriture de mer... et des problemes avec ma main qui a une facheuse tendance à trainer derriere ma plume.
le probleme c'est que les methodes de calligraphie que j'ai montre toutes des postures de droitier (si c'est pas de la discremination ça!!).

2/ A part faire des lignes d'alphabet, comment on peut apprendre?

Arca:

QUOTE(Fab @ mercredi 03 janvier 2007 à 20:56)
Le ductus, c'est quoi?

Le ductus c'est le sens que la plume doit suivre pour tracer les lettres

QUOTE(Fab @ mercredi 03 janvier 2007 à 20:56)
mais pour commencer, quel style est il le mieux ?

Je pense que la question est la même que l'on soit droitier ou gaucher, je t'invite donc à lire le sujet correspondant

QUOTE(Fab @ mercredi 03 janvier 2007 à 20:56)
j'ai aussi lu que la meilleur position était le plan incliner, hors sur les sites que j'ai visité, je ne vois que des plan horizontaux.

C'est une question de confort personnel, je préfère travailler à plat.

QUOTE(Fab @ mercredi 03 janvier 2007 à 20:56)
le mieux, c'est quoi?
faire des lignes d'alphabet ?

Evidemment, il faut faire ses gammes, recopier l'alphabet pour bien comprendre le tracé de chaque lettre. Maitriser les espacements entre les lettres, puis entre les mots et de temps en temps, ce faire plaisir en réalisant quelque chose. Le temps et la patience te feront progresser.