Tristesse

6 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
Portrait de Geneviève
A rejoint: 27/09/2004
Ville: Belgique (Saint-Marc)
Tristesse

Je viens d'apprendre le départ de C°rineke ....

Juste dire que je l'ai rencontrée plusiseurs fois et que c'était à chaque fois un plaisir ...

Juste dire à ses proches qu'on leur souhaite beaucoup de courage ..

Juste une pensée ...

Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. Confucius
www.interligne.org

Portrait de Cyllan
A rejoint: 17/02/2009

Quoi ?! Mais quelle horreur... Je l'avais rencontrée au Mai de la Calligraphie. Elle avait payé une biere à la pauvre émigrée québécoise qui débarquait que j'étais... Que c'est triste Sad

Portrait de Jazzfan27
A rejoint: 14/09/2009
Ville: Evreux Normandie

Non, quelle triste et mauvaise nouvelle.
Je lui avait envoyé un mail art dernièrement pour la soutenir car j'avais compris via son blog qu'elle était malade.
Je ne l'avais jamais rencontrée mais ses envois en art postal me plaisaient beaucoup.

Une pensée pour elle ce soir
Merci Geneviève de nous avoir donné cette information.

Au revoir Corineke

Portrait de Mr Nox
A rejoint: 09/01/2006
Ville: Montigny-lès-Metz

Corine chantait depuis longtemps et s'était mise également à illustrer et personnaliser en édition limitée l'une de leur pochette de disque.
Vous pouvez l'entendre ici

http://www.youtube.com/watch?v=fuUQF1M8QRI&sns=sms

Et l'une de ses dédicace sur pochette de disque ci-dessous.

Stéphane Alfonsi,
Calligraphie latine contemporaine - Peinture - Arts graphiques
Membre du Groupe LINKS.
www.facebook.com/stephane.alfonsi
www.annuaire-metiersdart.com
www.metiersdart-lorraine.org

Portrait de Geneviève
A rejoint: 27/09/2004
Ville: Belgique (Saint-Marc)

Merci Stéphane.

Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. Confucius
www.interligne.org

Portrait de Parchemine
A rejoint: 28/12/2012

Ha, moi qui venais aux nouvelles après un long temps de silence, je suis triste d'apprendre celle-ci, même si je ne l'avais pas rencontrée en chair et en os nos quelques échanges épistolaires n'en créaient pas moins un lien.
Je pense à ses amis et sa famille avec compassion.