L'ombre de l'énergie

2 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
Portrait de AZE
AZE
A rejoint: 17/01/2006
Ville: System Solaire
L'ombre de l'énergie

Je me permet de lancer ce sujet qui me tient à coeur et qui a pu etre évoqué déjà dans les topics précèdents.

Je souhaiterai mettre l'accent sur la spontanéité du geste calligraphique sur des formats conséquents telle qu'on peut la suivre à la trace dans le Zen, le tachisme ( avec george Mathieu par ex ), et plus récemment le graph et le tag.

Cette pratique a pour particularité d'exploiter le corps dans son entier à l'instar de la danse et des arts martiaux, afin d'envahir ainsi l'espace et d'accroitre la taille et l'intensité de l'écriture.

Le calligraphe, pour obtenir un trait d'une longueur hors du commun
et d'un seul geste doit donc faire usage de ses jambes et de ses bras dans le meme temps. Et si toutes les conditions sont réunies de maitrise, d'intention ( ou de non-intention...), de concentration, il ne fera qu'un avec son geste et pourra atteindre cet état de grâce où la calligraphie devient le reflet vivant de l'énergie dans sa toute sa pureté.

Pour ce faire les outils sont tout à faits divers...mais je n'en connais hélas pas des masses pour travailler a la verticale, et mon inventivité faisant défaut à part les gros pinceaux (mais qui n'égalent pas la rectitude d'un bon biseau), les marqueurs
géants dits torches, et la bombe de peinture au spray biseauté, très intéressant mais qui pèche au nivo de la netteté je cherche un outil qui puissent faire honneur au calame ou à la plume métalisée....!

Portrait de Gildas
A rejoint: 01/12/2007
Ville: Toulouse

Bonjour à vous,
ce sujet me plaît bien également...

Je suis fan de Georges Mathieu qui a été la source du développement que j'ai fait avec la calligraphie de lumière.
Pour le côté technique, il suffit de chercher un peu et pouvoir tracer des très longs traits sur une grande surface ça doit pouvoir se faire,
j'ai déjà essayé une matière enfermé dans une pince à dessin mais non instruments était un peu mou... alors il faut peut-être coller la moquette ou du feutre sur une fine planche de bois, je dois avouer que cela fait longtemps que je n'ai pas travailler à l'encre et au calame.

Mais pour en revenir à la gestualité et bien je vais défendre mon bifteak, la technique de Photo calligraphie de lumière permet de faire des traits dont la longueur peut-être "infinie", avec un appareil photo satellitaire de 100 milliards de pixels avec des instruments de lumières ultrapuissants posés sur des avions on pourrait réaliser des calligraphies de plusieurs kilomètres!!!!!! Un petit délire mégalo désolé...

pour revenir sur notre société il ne faut oublier que la technologie et les sciences sont nettement plus impliqués dans la construction de notre civilisations que l'on peut l'apercevoir, on est passé de la technologie vapeur à l'énergie atomique en quelques siècles pour continuer par les voyages spatiaux qui vont surement devenir de plus en plus faciles, forcément ça en laisse sur le carreau.

L'énergie personnellement je crois que tout le problème est là. Même si en apparence notre culture occidentale à été largué sur ce sujet, elle n'est plus en reste, encore faut-il s'y intéresser et passer par d'autres canaux d'informations que les grands médias. On est en train de renouer avec une conception plus spirituelle de notre univers, grâce et bien à la science, je pense par exemple au projet conscience globale qui tend à prouver que nous avons bel et bien un inconscient collectif:

Le Global Consciousness Project ( Projet "Conscience Globale) est une recherche exploratoire sur la conscience humaine mise en place à l'université de Princeton.

Cette recherche utilise des générateurs de nombres aléatoires (GNA) et étudie une éventuelle influence globale sur des GNA placés sur l'ensemble de la planète.

Le Global Consciousness Project (Projet d’étude de la « Conscience Globale »), est né de deux observations. La première est qu’un générateur de nombres aléatoires (GNA, en anglais RNG, Random Number Generator) placé au milieu d’un groupe de personnes occupées à une même activité pourrait refléter l’attention globale portée par le groupe à cette activité (Nelson, 1980) ; la seconde fait suite à l’idée de Dean Radin, de l’université du Nevada, d’utiliser les GNA pour tester des phénomènes collectifs inconscients à grande échelle par l’intermédiaire du réseau Internet.

Ainsi, l’idée du GCP, subventionnée par la fondation américaine Institute of Noetic Sciences fondé par l'astronaute et astrophysicien Edgar Mitchell , consiste à connecter un nombre important de GNA sur l’ensemble du globe, afin de mettre à jour l"éventuel impact d’événements particuliers, considérés comme importants du point de vue de la "psyché collective". Ces GNA fonctionnant en permanence produisent du « hasard programmé » susceptible de voir son cours dérangé par le surgissement d’une émotion - ou d’un pressentiment - collectifs. Ils transfèrent en continu leurs données au Pear Lab[1] de l’université Princeton, chargé des analyses. Une vingtaine d’ordinateurs déjà en place en Hollande, en Suisse, en Allemagne et aux Etats-Unis, auraient permis d’obtenir des résultats très encourageants

Tiré de wikipédia.

Je pense au fait que l'on a prouvé l'existence des méridiens ( système énergetique corporel chinois), on peut maintenant photographier le champs éléctromagnétique du corps humain, ce qui rapproche de l'aura hindous...
A une échelle plus importante on a les énergie libres (éléctromagnétique, du point zéro),

bref je pense que l'ombre de l'énergie tend à se réduire peut-être sommes nous proche du zenith du soleil de la connaissance.

Comment relier tout ça à la création artistique? et bien c'est une question que je me pose très souvent, et je crois qu'avec la calligraphie de lumière je suis sur la bonne voie...

merci à vous.
Gildas

Calligraphie de Lumière
www.icarart.com