Des liens haïkus

3 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
Portrait de jean frederic crevon
A rejoint: 11/05/2006
Ville: Toulouse (31)
Des liens haïkus

Le site d'Amel Hamdi, auteure tunisienne du haïku francophone :
http://haikus.site.voila.fr/

Quelques haïkus d'Amel :

Charrette de l'éboueur--
une petite balle tombe
fait trois bonds puis disparaît

* *
Village abandonné--
une girouette rouillée
indique la plage

* *
Le vide--
aérant la chambre des enfants
un frisson

* *
Il me dit « viens ! »
et puis
m’emmène voir le couchant

* *
Gouttes de pluie
glissent, glissent sur la vitre--
attente

* *
Le printemps--
çà et là sur leurs tabourets
les petits vieux

* *
Oiseaux en surnombre--
le lierre de la façade
en mouvement

* *
Ma montre
arrêtée depuis mon retour--
je vis à l'heure de là-bas

* *
Adieux sous la pluie--
de toutes parts les escargots
antennes dressées

* *
Nappes rouge et blanc--
deux tables de restaurant
prennent le soleil

* *
Mon doigt trace ton nom
le vent se joue du sable
oublie une lettre

Portrait de jean frederic crevon
A rejoint: 11/05/2006
Ville: Toulouse (31)
Voici un extrait d'un petit texte d'Hélène Leclerc :

"...Avant le haïku, il y a le regard. Le regard qui vient du cœur et qui entend le murmure des ruisseaux. L’écriture du haïku est un art qui repose sur le regard attentif que l’on porte à l’instant présent et aux petites choses de la vie, aux détails du quotidien. Dès qu’on se laisse happer par la machine moderne du stress et des préoccupations, le haïku se tait en nous… en attente d’une période plus calme.

Saisir l’instant, c’est attraper un papillon en vol. L’art du haïku est de le relâcher sous forme de mots, et de le voir s’envoler de nouveau.

Dans le doute et par souci de « faire beau » ou de « faire intelligent », nous sommes portés à vouloir ajouter au papillon quantité d’éléments superflus (faux cils et talons hauts!); à ce moment, le papillon se fait trop lourd et ne peut prendre son envol. Le haïku tombe à plat, le papillon est dénaturé.

Hélène Leclerc (Canada)

Elle a publié "Lueurs de l'Aube", son 1er recueil de haïku, aux éditions David en 2007.
Ci-dessous, ses préférés extraits du recueil :

un vigne
traverse la ruelle
sur un fil

**

deux corneilles
montent une côte
à pied

**

sur la corde
un petit bas rouge
sans partenaire

**

l’enfant
l’ombre à ses côtés
déjà adulte

**

enfoncer la pagaie
dans un nuage
une montagne avance

**

avec une roche
un garçon brouille un lac
et une montagne

**

au téléphone
le bruit d’un avion
dans le ciel de l’autre

**

il pleut
ce court silence
sous le viaduc

**

en s’effaçant
le jour laisse du bleu
sur la neige

**

sous-bois
une goutte de pluie réveille
une fougère

**

les yeux mi-ouverts
la lumière du matin
au bout des cils

**

une usine
au bord du fleuve
fabrique des nuages

**

corde à linge
le vent tente d’enfiler
un pantalon

**

le chat
traverse le clavier
« Pp-^90sr87

Portrait de jean frederic crevon
A rejoint: 11/05/2006
Ville: Toulouse (31)

Je relance ce sujet, à l'occasion du concours haïku 2009.
Chacun des sites ci-dessous comporte d'autres liens intéressants.
Bonne promenade...

L'association française de haïku :
http://www.afhaiku.org/

Temps-libres, site de Serge Tomé :
http://www.tempslibres.org/

Le blog d'André Cayrel :
http://haiku-senryu.over-blog.net/

L'anneau haïku de Marylène, vous y trouverez de nombreux liens:
http://leonicat.club.fr/haiku/anneau.htm

Le blog de Thierry Casanovas :
http://pasteack.typepad.fr/

Keisakou, blog :
http://keisakou.over-blog.com/

Le blog de Philippe Quinta :
http://philquinta.canalblog.com/

Manteau d'étoiles, haïku blog de Richard :
http://www.manteaudetoiles.net/

Le haïku du matin :
http://haiku.dumatin.fr/

Photo-Haïku francophone de Dominique Chipot :
http://pagesperso-orange.fr/dominique.chipot/haikufrancophone/indexphf.html

Site uniquement haïku du même :
http://pagesperso-orange.fr/dominique.chipot/indexti.html

100% haïku, qui comporte de nombreux liens (naviguez, vous verrez!)
http://www.100pour100haiku.fr/