Cluny, apogée de l’art roman

2 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
Portrait de behydezell
A rejoint: 07/09/2005
Ville: Vertaw Bretagne
Cluny, apogée de l’art roman

Exposition "Cluny, apogée de l’art roman" à Cluny

17 Juillet au 30 septembre 2010, Cluny, Farinier et Cellier de l'Abbaye

OUVERTURE REPORTEE AU 17 JUILLET

A l’abbaye de Cluny de mi-juillet à septembre, l’exposition « Cluny, apogée de l’art roman» réalisée par le Centre des monuments nationaux qui gère et ouvre au public cette abbaye.

Dans le cadre du 1100e anniversaire de l’abbaye de Cluny, « Cluny 2010 », le Centre des monuments nationaux présente l’exposition « Cluny, apogée de l’art roman», de mi-juillet à septembre à l’abbaye de Cluny. Dans le Cellier et le Farinier, l’exposition s’organise en huit sections autour d’œuvres exceptionnelles de la sculpture, de l’orfèvrerie et aussi de précieux manuscrits médiévaux. La première salle, le Cellier, accueille 5 sections qui permettent de découvrir successivement les débuts de l’art dans l’univers clunisien, la vie liturgique, l’organisation du monastère et Cluny en France et hors de France.

Chapiteaux et sculptures provenant de différents sites clunisiens illustrent les évolutions de la sculpture de Cluny et de ses dépendances (Mozac, Nevers, Toulouse, San Benedetto Po,…). De nombreux vestiges du cloître de Cluny, réalisé par l’abbé Pons vers 1115-1120, seront présentés pour la première fois au public, permettant ainsi de découvrir la richesse artistique de l’abbaye de Cluny au début du XIIe siècle et notamment illustrer l’organisation du monastère. A l’étage, dans le Farinier, 3 sections permettent d’apprécier la beauté des manuscrits clunisiens ; de découvrir les parties orientales de la grande église Cluny III et enfin de comprendre la diffusion de l’art des sculpteurs ayant œuvrés à Cluny. Sont ainsi présentés de façon totalement inédite des manuscrits écrits et illustrés au scriptorium de Cluny aux XIe et XIIe siècles.
La Bibliothèque nationale de France a accordé un prêt exceptionnel afin qu’une dizaine de ces très précieux manuscrits reviennent sur leur lieu de création plusieurs siècles après leur réalisation. Le Ildefonsa de Parme, le lectionnaire de Cluny (Musée National du Moyen Âge, Paris) sont mises en regard avec, par exemple, les Homélies de saint Augustin sur l’Evangile de saint Jean (Bibliothèque nationale de France). Dans la deuxième partie du Farinier, les parties orientales de la grande église sont mises à l’honneur. Les grands chapiteaux du rond-point, la barrière de chœur, des fragments de pavage sont mis en regard et permettent ainsi d’approcher l’intérieur de cet édifice. Les historiens de l’art ont pu mettre en évidence que les sculpteurs de Cluny se sont vu confier des réalisations hors de la grande abbaye clunisienne. Ainsi, des œuvres sculptées par les mêmes hommes sont présentées à proximité des chapiteaux de Cluny : chapiteaux de la Madeleine de Vézelay (sous réserve), fragments sculptés provenant notamment de Valence et de Savigny.

Lieu : farinier et cellier de l'abbaye de Cluny
Producteur : Le Centre des monuments nationaux

Renseignements :
Abbaye de Cluny
03 85 59 89 93
http://www.monuments-nationaux.fr/
http://cluny.monuments-nationaux.fr/

Portrait de behydezell
A rejoint: 07/09/2005
Ville: Vertaw Bretagne