Le Sanskrit

23 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
Portrait de superbiboune
A rejoint: 05/06/2004
Ville:
Le Sanskrit

Bonjour les amis !

Aujourd'hui, je souhaitais vous présenter un peu le Sanskrit, la langue des Ecrits sacrés de l'Inde. Cette écriture m'est chère, d'une part en raison des textes merveilleux qu'elle rapporte, d'autre part en raison de sa magnifique graphie. Les premiers textes sanskrit apparaissent vers - 1500, bien que la langue soit parlée plus tôt.

Le terme vient de l'adaptation du mot sanskrit samskrta, qui signifie "ce qui est effectué parfaitement" et les signes utilisés sont appelés devanagari, "l'écriture qui vient de la cité des Dieux".

Pour les indiens, la langue sanskrite est inspirée par les Dieux. Elle est "sacrée, eternelle et parfaite". Elle a toujours existé et existera toujours car son verbe est fait pour exprimer les vérités immuables de l'Univers.

C'est une langue très complexe alors je ne vais pas rentrer dans les détails.
Mais voici pour vous donner une idée de cette écriture magnifique :wub: !
J'espère que cela en inspirera certains !

wub.gif

Les signes principaux détaillés :

user posted image

Quelques textes :

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

Portrait de arca
A rejoint: 20/03/2004
Ville: Amiens/Paris

trés joli, j'aime beaucoup cette écriture aussi
Existe t-il plusieurs formes de cette écriture ?

Portrait de superbiboune
A rejoint: 05/06/2004
Ville:

Non, je ne crois pas. Il existe d'autres écritures en Inde Ancienne, notamment le pâli et le prakrit.

Mais graphiquement, le sanskrit ne s'est pas "stylisé". (Cf devanagari : les signes qui viennent de la cité des Dieux, ça participe du caratère "immuable" du sanskrit)

Portrait de Anonyme
Anonyme (non vérifié)

C'est pas si loin du tibétain, je trouve...
ca m'a fait pensé à une calligraphie tibétaine que Jujuleparisien nous a montré lors de la rencontre du forum à Paris...
(j'ai dit une bêtise ?

wink.gif Coucou Superbiboune, ça faisait un moment !! merci pour ce sujet !!)

Portrait de superbiboune
A rejoint: 05/06/2004
Ville:

Coucou ! biggrin.gif

Nonon ! Ce n'est pas du tout une bétise ! En fait, le Bouddha est né, a passé sa vie et est mort dans la région de l'Inde qui est au pied du Népal (et par extension du Tibet). C'est dans ce coin que se sont développé le sanskrit et le pali.

Et effectivement,

QUOTE(le lien d'au-dessous)

l'écriture tibétaine est une variante de l'écriture sanscrit, le devanagari.

Le Tibétain

tongue.gif Chapeau ! Tu as l'oeil fin !

Portrait de bonsaïka
A rejoint: 26/01/2004
Ville: le tignet(06)

Est ce qu' il y a une utilisation des pleins & déliés en sanskrit?

Portrait de lumpika
A rejoint: 04/01/2004
Ville: 12( aveyron) à l'origine, lyon maintenant

j'aime bien cette écriture , mais que de caracteres !!!!!!!!!!!!!!!! pfiouuuuuu
on pourrait avoir quelques traductions , ou bien ce n'est pas trop possible ???

Portrait de Anonyme
Anonyme (non vérifié)

salut!!!

j'aime beaucoup le sanskrit et les formes qu'il prend.
je souhaite d'ailleurs ajouter à mon prochain tatouage un mot en sanskrit...
le mot FAMILLE: peux tu m'aider stp???

merci d'avance!!!!!

Portrait de Anonyme
Anonyme (non vérifié)

Sanga : (Sanghan) Attachement, communauté. Groupe de personne autour d'un maître

षन्ग

Portrait de Anonyme
Anonyme (non vérifié)

Bonjour, passionné par la philosophie Indienne en général, j'affectionne tout particulièrement une citation de Sri Aurobindo que j'aimerai avoir en Sanskrit : La Neutralité en face des contacts imparfaits du plaisir et des contacts pervers de la douleur est le premier résultat direct et naturel de la discipline de l'ame.
Merci d'avance.

Portrait de jean frederic crevon
A rejoint: 11/05/2006
Ville: Toulouse (31)

Pour passer une annonce il faut utiliser le module brocante qui nécessite une inscription (gratuite) préalable comme membre du forum.

Portrait de kaj
kaj
A rejoint: 25/09/2008
Ville:

Salut saurais-tu me traduire garuda (oiseau et emblème indonésien) en sanscrit? J'ai déjà une trad ms pas sûre qu'elle soit correcte! Merciii. Kaj

Portrait de Anonyme
Anonyme (non vérifié)

Bonjour à tous je viens de découvrir ce site Internet et je dois avouer qu'il est vraiment magnifique.

Je réalise depuis plusieurs années des calligraphes tibétaines en plusieurs styles uchen, umé, khamyigs, etc. il s'agit autant de prénom, que de mantra ou de citations populaires ou philosophiques.
De ce fait peux vous donner une petite explication à propos de la proximité entre le Sanskrit et l'écriture Tibétaine.
Au 7ième siècle régnait sur le Tibet le 33ième roi nommé Songtsen Gampo connu aussi sous le nom de "Roi du Dharma"*1. A cette époque le Tibétain ne possédait aucune forme d'écriture, il était essentiellement oral. Le roi inquièt de développer un système scriptural efficace envoya 16 érudits tibétain dont un de ses ministres Thumi Sambota en Inde afin d'étudier les différentes formes de langages et d'en créer un pour le peuple Tibétain. 
Parmis les 16 érudits mandatés beaucoup se sont désengagés de leur mission lorsqu'ils ont eu vent des grandes difficultés à rejoindre l'Inde depuis le Tibet, d'autre malgré leur volonté sont mort en voyage et les bien heureux qui sont malgré tous les obstacles arrivé sur le sol de l'Inde ont fini par mourrir de chaleur ou de maladie hormis Thumi Sambota seul survivant de l'expédition.
Sous la tutelle de l'éminent Bhramane Li Jin Kara et du Pandit*2 Lha Rig Pay Sang Kay, Thumi Sambota est devenu détenteur des connaissance de l'ancienne langue Indienne nomée Sanskrit.
Son érudition et son excellence en langue Indienne le rendu célèbre dans le pays entier. Après être retourné au Tibet, Thumi Sambota a créé le premier modèle d'écriture Tibétaine au lieu nomé "Fort de Maru". 
Le roi Songtsen Gampo a étudié sous la direction de Thumi Sambota le system scriptural mis au point. Le maître écrit par la suite 8 différent traité de grammaire tibétaine dont seulement deux nous sont arrivé à nous aujourd'hui. Le premier s'intitule "La racine grammaticale : les 30 vers (lung du tön pa tsa wa soum chou pa) qui traite des règles essentielles de la grammaire tibétaine, des consonnes, des voyelles ainsi que leurs formes de combinaisons. Le deuxième s'intitule "Grammaire : l'application des signes et genres (lung tön pa tag kyi djoug pa)", ce texte exprime le fonctionnement de genre des lettres qui peuvent être suffixée, préfixée, suscrite ou souscrite qui fait la spécialité de la langue tibétaine.
Suite à ça beaucoup de texte bouddhiste soutra et tantra ont pu être traduit en Tibétain, cette phase de traduction est nommée "ancienne". Par la suite le grand maître Marpa Lotsawa (1012-1097) s'étant rendu à plusieurs reprise en Inde auprès de son maître Naropa auprès duquel il apprit le sanskrit, traduisit un grand nombre de Sutra et de Tantra dont la plupart étaient innexistant à cette époque au tibet, cette phase de traduction est nommée "nouvelle".
Voilà j'espère vous avoir donné une petite idée de la profondeur de la liaison entre l'écriture Tibétaine et le Sanskrit, évidemment je pourrais encore beaucoup vous en parler, mais je ne suis pas certain que celà vous intéresse   
Meilleures salutations.
Portrait de jean frederic crevon
A rejoint: 11/05/2006
Ville: Toulouse (31)

Bienvenue à toi sur EEL.

Toutes les écritures nous intéressent. Rappelons au sujet du sanskrit que c'est une langue morte, comme le grec ancien et le latin en occident.
Mais l'écriture qui la note est le devanagari (citadine des dieux) et cette écriture est utilisée pour noter les langues modernes que sont le hindi
et le népali et elle est à l'origine de l'écriture tibétaine. (L'écriture devanagari descend de l'ancienne brahmi qui dérive de l'alphabet araméen).

Tu nous parles de Marpa "le traducteur", disciple du sage indien Naropa et maître de Milarépa, le célèbre ermite et grand poète du Tibet!
Certains textes tantriques indiens ne nous sont connus que par leur version tibétaine, il y a eu beaucoup de pertes lors de l'invasion du nord
de l'Inde par les Arabes puis les Turcs. Vers 1200, l'université bouddhique de Nalanda sera entièrement détruite par les musulmans.
Les érudits tibétains comme Marpa ont donc permis la sauvegarde et la conservation de tout un pan de la culture indienne...

L'écriture note les sons, et les sons ont une symbolique et même on leur accorde une puissance en tant qu'énergie (syllabe-germe,
mantra) dans les cultures indienne et tibétaine. As-tu envie de nous en dire plus sur ce rapport, pour ceux que ça intéresse?

Portrait de Gyourme
A rejoint: 25/04/2009
Ville:

Bonjour Jean-Frédéric, merci pour votre accueil et l'intérêt que vous avez porté à ma réponse.

Effectivement vos dires sont tout à fait correct en ce qui concerne la préservation de certains Tantra par le biais du grand maître Marpa Lotsawa dit "le traducteur" qui constitue un des pères fondateurs de la lignée Kagyu. 

Vous avez souligné une liaison entre sanskrit/tibétain et mantra/syllabes germes. Vous avez raison il y'a des liens exrêment profond entre eux.
Le bouddhisme comporte 3 véhicules : hinayana (petit véhicule), mahayana (grand véhicule) et vajrayana (véhicule de diamant). Les 2 premiers sont éxotériques, tandis que le dernier est ésotérique. Le hinayana et mahayana se basent sur des textes només "sutra" et le vajrayana se base sur les "sutra" et "tantra" d'ou aussi son appélation de "tantrayana" (voie des tantra) ou mantrayana (voie des mantra) car c'est dans ce cadre du bouddhisme que les mantras sont utilisés. 

Les mantras sont des formules sacrées appartenant à des déité particulière (tib. yidam) dont la plus célèbre est Chenrezi (tib) (Avalokiteshvara skt.) le boddhisattva de la compassion. Ces déités elles même lors des méditation du vajrayana apparaissent depuis des syllabes dites "germes", pourquoi germes ? Parcequ'elles représentent une symbolique de l'aspect particulier de l'esprit éveillé de la déité. Chenrezi représente l'amour et la compassion de tous les bouddhas, de ce fait sa syllabe germe "HRI" blanche représente l'esprit éveillé de tous les bouddha qui en fin de compte est indiférencié du notre, la raison pour laquelle on l'appelle "germe" est qu'elle sème la graine de l'éveil de nos esprits et lorsque la graine aura mûri nous serons nous même indiférencié de la déité elle même, c'est ce que l'on appelle atteindre la réalisation autrement dit l'état de bouddha, je sais c'est un peu compliqué...   Mais revenons-en à l'écriture 

Les mantras sont chargé très fortement en énergie non pas seulement par leurs sons, mais aussi par leurs formes. Lorsque les textes fûrent traduit en Tibétain les mantras n'ont jamais été traduits, de ce fait un système de translitération du sanskrit éxiste en tibétain qui consiste souvent à écrire à l'envers certaine lettre afin de les différencier des mots tibétains.

Pourquoi ne pas avoir traduits les mantra ? 

Bien qu'ayant un sens litéraire extérieur peu révélateur ils n'ont jamais été traduis car ils ont été directement émis par les déité elles-mêmes ou par le bouddha, de ce fait leurs sons est porteur de leurs bienfaits et les traduire n'a en fin de compte pas d'intérêt. Les mantras et syllabes germes agissent sur les corps subtile et par leur récitation les vents subtiles transporte son énergie dans notre corps et bien au delà. Si nous prenons le mantra du bouddha de la compassion dont nous avons parlé, qui est aussi le plus célèbre de tous les mantras du bouddhisme tibétain qui est "OM MANI PEME HOUNG", ce mantra possède bel et bien un sens litéraire, mais son sens est beaucoup beaucoup plus profond et intérieur que cette signification extérieur. Chaque syllabe a même plusieurs niveau d'interprétation, mais il serait incorrect d'énoncer sans contexte adéquat des enseignements aussi profonds sur un forum. Pour ceux à qui cela intéresserait un livre merveilleux éxiste sur ce sujet qui a été écris par un très grand maître de méditation contemporain de la lignée Kagyu : Bokar Rinpoche, le livre s'appel simplement Chenrezi.

Les mantras éxistent aussi dans l'hindouisme, néanmoins je ne peux pas vous expliquer leur application, leurs fonctionnement doit sans doute être proche de celui du bouddhisme tantrique, mais celà reste à confirmer car cette matiène ne m'est pas familière.

Je vous ai scanné la couverture d'un sutra en format "pecha": les tibétains utilisent des livres non reliés constitués de longues bandes recto-verso.

IMAGE(http://images0.hiboox.com/images/1809/efc82eb99c9cd08ece89ecc650608da8.jpg)
Les 2 premières lignes constituent le titre en sanskrit, les 2 secondes est la traduction du titre en tibétain, tout le reste du texte à l'intérieur est écrit en tibétain.


Ce soir je vais vous calligraphier le mantra de chenrezi et tenterait de vous le poster à la suite de ce post encore dans la soirée.

J'espère que malgré l'attente ce post aura su combler les plus curieux même si il resterait encore énormément de chose à rajouter et à détailler mais c'est déjà un bon début pour les curieux 

A bientôt, tashi délé.

Portrait de zeshadok
A rejoint: 01/01/2006
Ville: Périgueux, Dordogne, France

Excellent, merci pour cet exposé (même si, en effet, c'est un peu compliqué !). J'attends avec impatience la calligraphie. Quelles sont, en général, les outils, médiums et supports utilisés ?

Portrait de Laura1131
A rejoint: 31/01/2012
Ville:

Bonjour Smile

Je souhaite me faire un tatouage de cette magnifique écriture.
Est ce qu'il serait possible de traduire ce que je voudrais me faire tatouer en sanskrit ?

Merci de m'aider.

à bientôt !

Portrait de Jazzfan27
A rejoint: 14/09/2009
Ville: Evreux Normandie

c'est amusant, on voit plusieurs personnes s'inscrire non pas pour de la calligraphie mais pour de la traduction.
E&L pierre de rosette ?

Portrait de lovelie71
A rejoint: 11/09/2013

Ce sujet est il est adapté pour une demande de traduction ? 

 

Je recherche un traducteur pour traducuire une phrase en sanskrit mais je ne trouve pas à qui m'adresser, cette langue est très spécifique et maitrisée par peu de gens. Je tente donc ma chance ici Smile

Si l'un de vous accepterais cette requête, ce serait vraiment d'une grande gentillesse Smile
 

Portrait de cha07chou20
A rejoint: 11/10/2013

Bonjour, Je trouve cette ecriture sublime, est ce que quelqu'un pourrait me donner la traduction en Sanskrit du prénom:  Elise Merci d'avance

Portrait de fredza
A rejoint: 23/05/2010

Bonjour

Je commence l'étude du sanskrit et je voudrais le calligraphier mais je ne connais rien en calligraphie sanskrite, tibétaine...
Auriez-vous la gentillesse de me fournir des liens quant à l'apprentissage de cette technique svp.
Quel instrument utilise t on pour la calligraphie sanskrite : plumes, calame, pinceaux ?
Quel est l'ordre des traits ? Ductus ?
Quelle technique utiliser : Chinois, occidentale...
...
Je précise que je maitrise assez bien la calligraphie occidentale.

Merci de vos réponses.

Portrait de Zeup
A rejoint: 20/01/2014

Bonjour 
 je souhaiterais faire un tatouage en écrivant Amour Mère Courage Destin  en sanskrit  est ce que vous pouvez me traduire ceci s'il vous plait ? 
Merci de votre compréhension 

Zeup
Portrait de jean frederic crevon
A rejoint: 11/05/2006
Ville: Toulouse (31)

Oui, Jazzfan, et les demandes de traductions viennent poluer ce sujet -qui ne semble plus modéré (je crois qu'il y a toujours une "brocante" pour ces demandes). Sinon pour un simple mot, il est facile de trouver des dictionnaires français-sanskrit sur Internet... Je me refuse à donner ces traductions ici. 

Je réponds à la personne qui demande des conseils pour calligraphier le sanskrit ou plutôt le devanagari, qui est l'écriture utilisée par la langue sanskrite (et par l'hindi actuel puisque le sanskrit est une langue morte, comme le latin pour nous). Si tu maîtrises la calligraphie latine, ça ne devrait pas poser de problème. Simplement l'angle de tenue de plume est inversé ! Je m'explique : en calli latine pour un angle de 45°, tu montes sur le délié (vers la droite) et redescend sur le plein. Ici, c'est le contraire. Tu descend sur le délié et tu montes sur le plein (l'angle est de 45° + 90° soit 135°). Il y a quelques videos que j'indiquerai la prochaine fois car je dois partir...