Ecriture de l'Indus (Mohendjo-Daro et Harappa)

4 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
Portrait de l'escholier
A rejoint: 08/08/2005
Ville: Fribourg CH
Ecriture de l'Indus (Mohendjo-Daro et Harappa)

Bonjour,

Quelqu'un pourrait-il m'informer sur l'état de la recherche concernant l'écriture de l'Indus, en particulier sur les sceaux cylindriques et tampons ? A-t-on progressé dans les tentatives d'identification et de déchiffrement ? Peut-on rattacher ces signes à l'une des anciennes langues de l'Inde ? Et où trouver en Europe des exemplaires de cette écriture sigillaire ?  Merci beaucoup.

Portrait de jean frederic crevon
A rejoint: 11/05/2006
Ville: Toulouse (31)

Bonjour, 

L'état de la recherche est assez stationnaire depuis près de 20 ans. Cependant Asko Parpola, spécialiste mondial actuel de l'écriture de l'Indus, a réussi a identifier de façon relativement sûre un nombre (très limité) de signes. Il a publié un ouvrage, en 1994, suivi d'articles scientifiques où il propose une très séduisante tentative de déchiffrement partiel. Pour le lire il te faudra cependant maîtriser l'anglais. Son livre s'intitule : "Deciphering the Indus Script" - Cambridge university Press, 1994 (broché 2009).

Un résumé de l'essentiel de ces travaux, édité en français sous forme d'un article se trouve dans l'ouvrage " Les premières cités et la naissance de l'écriture " (actes du colloque de 2009 qui s'est déroulé au Musée archéologique de Nice)  - Ed. Actes sud. L'article en question s'intitule "L'écriture oubliée de la vallée de l'Indus".

En anglais, il y a un site très bien à l'adresse suivante : http://www.harappa.com 
Tu peux trouver des articles et études à télécharger de Parpola, notamment là : http://www.harappa.com/script/indusscript.html 

Pour la question des langues, la majorité des chercheurs s'accorde à penser que "la seule alternative qui subsiste, parmi les parents linguistiques potentiels très connus de la langue d'Harappa, est la famille des langues dravidiennes" (Parpola). Il y en a 25 aujourd'hui en usage, en Inde centrale et en Inde du sud et seul le brahui est parlé ailleurs, au Baloutchistan qui se situe au nord-ouest. La grande majorité des sites historiques de la civilisation de l'Indus se trouvent de nos jours sur le territoire du Pakistan (un pays séparé, depuis la partition de l'Inde en 1947), lui-même au Nord de l'Inde actuelle. On suppose que ce sont les invasions aryennes qui ont fait disparaître les langues dravidiennes du nord de l'Inde (à l'exception du brahui déjà cité). 

Certains chercheurs pensent que nous n'avons pas affaire, là, à une véritable écriture selon la définition "technique" actuelle, mais plutôt à un système de symboles, comme il en existait d'ailleurs en Mésopotamie et en Egypte, avant l'invention de l'écriture (au sens strict). L'argument principal de cette thèse est que, pour l'instant, les signes graphiques ne se retrouvent que sur des sceaux (sceau-cylindres & sceau-cachets) ou des empreintes de sceaux, et qu'il ne subsiste aucune trace d'un développement de l'écriture comme on en a trouvé à Sumer ou dans la vallée du Nil. (A mettre en paralléle avec les signes de culture de Vinca qui sera le sujet d'un prochain post). Rappelons qu'une écriture, au sens plein du terme, doit permettre l'encodage de tous les sons des mots de la langue auquelle elle se réfère. Cette dimension phonétique est présente (même si c'est embryonnaire) dés les premiers stades des écritures sumérienne (Uruk) et égyptienne (période prédynastique), qui remontent à (autour de) -3350 à Sumer et -3250 en Egypte, selon les dates généralement admises.

En ces domaines, on peut encore s'attendre a de sérieuses surprises, notamment avec la dimension pluridisciplinaire qu'a pris la recherche, ces dernières années.

Portrait de Domi83
A rejoint: 17/09/2012
Ville: Fayence (83)

Je suis totalement ignorante du sujet, mais c'est très intéresant ! Merci pour ce topo et l'indication de sources et références : c'est ce que j'aime depuis le début  sur EEL, son côté scientifique !!!

Portrait de Geneviève
A rejoint: 27/09/2004
Ville: Belgique (Saint-Marc)

Merci aussi à Jef pour son savoir! :THUMBSUP: et le partage!  :YES:

Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. Confucius
www.interligne.org