Protection du métal avant dorure

13 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
Portrait de zmrzlina
A rejoint: 20/11/2014
Protection du métal avant dorure

Bonjour à tous,

Une question rapide: faut-il protéger le cuivre ou le bronze avant de le dorer ou la feuille d'or constitue-t-elle une protection suffisante? Quel produit utiliser?

Portrait de mmalfait
A rejoint: 24/09/2005
Ville: belgique

D'après mon expérience en galvanoplastie (électrodéposition d'un métal sur un autre, par exemple le plaquage de l'or) ou en dorure sous vide, le cuivre est préalablement recouvert d'une barrière (en général du nickel). Cette souscouche empêche, dans le temps, la migration de l'or dans le cuivre (cuivre pur ou bronze). Elle n'est pas indispensable mais bien recommandable si l'on veut que l'or garde son brillant.
En dorure chimique ou par application de la feuille d'or, je ne connais pas la pratique mais, à priori, le phénomène migratoire devrait toujours être freiné si non bloqué. Peut-être que la mixion ou autre "colle" utilisée pour l'adhésion de la feuille d'or évite le contact intime entre les 2 métaux et ralentisse leur intermigration...

fmparchemins.wordpress.com

Portrait de Geneviève
A rejoint: 27/09/2004
Ville: Belgique (Saint-Marc)

C'est bien agréable d'avoir l'avis de "Pro" ... :YES:  Merci  mmalfait!

Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. Confucius
www.interligne.org

Portrait de zmrzlina
A rejoint: 20/11/2014

Merci mmalfait! Évidemment, la technique professionnelle semble la plus adaptée, mais je n'ai pas le matériel nécessaire pour galvaniser mon cuivre... Et, malheureusement, ma pièce ne s'y prêterait pas car elle n'est pas intégralement en métal. Pensez-vous que la feuille d'or risque de s'écailler si je vernis le cuivre avec un vernis transparent (genre spray acrylique / zapon)?

Portrait de mmalfait
A rejoint: 24/09/2005
Ville: belgique

Un bon vernis freinerait l'oxydation du cuivre (ce pourrait être le cas du zapon, que je ne connais) et, peut-être également, la migration intramétallique. Mais je ne sais absolument pas comment adhérerait l'or sur cet vernis.
Une solution de réchange, faute de mieux, c'est l'application de "faux or" (bronze) en feuille collé avec la colle du type Ebrehard-Faber n°8782. C'est ainsi que j'ai "doré" mes premières enluminures que j'ai protégé contre l'oxydation avec un vernis transparent. Ce faux or n'a "bronzé" que juste un peu et garde encore une belle brillance, une dizaine d'années après.

fmparchemins.wordpress.com

Portrait de zmrzlina
A rejoint: 20/11/2014

Je pourrais peut-être envisager un vernis zapon recouvert d'une teinte dure? Les grilles en fer doré de nos monuments sont recouvertes d'une teinte dure et la feuille d'or adhère très bien... Par contre, le cuivre est plus sensible aux variations climatiques, je crains donc que le vernis ne se fissure sous l'effet d'une éventuelle dillatation.

Portrait de zmrzlina
A rejoint: 20/11/2014

Bonjour à tous,

Après moult essais, je viens vous exposer un nouvel incident de parcours. J'ai finalement tenté de protéger mon cuivre avec du paraloïd B48n, qui est une résine tehrmoplastique soluble dans l'acétone utilisée en restauration pour conserver les pièces de monnaie anciennes. Ça fonctionne impec, en tout cas pour isoler le cuivre et l'empêcher de s'oxyder... En revnahce, pour l'efficacité de la méthode en dorure, c'est une autre histoire.

Je n'ai aucune expérience dans le domaine de la dorure, alors mes questions vous paraîtront sans doute stupides. En gros, lorsque je pose ma feuille d'or sur de la mixtion 3h, le résultat me semble bien terne et surtout bien fragile. Si je passe mon ongle sur la feuille posée, je peux la rayer sans problème et laisser apparaître le cuivre en dessous. Je sais que c'est complètement idiot de passer son ongle sur une dorure, mais la pièce à dorer est une sculpture et je dois donc m'assurer qu'elle pourra être manipulée sans en souffrir.

Est-ce que j'ai mal posé ma feuille, ou est-ce qu'une telle fragilité est normale? Je vous entends déjà vous indigner, mais devrais-je envisager de vernir ma dorure pour lui assurer une meilleure longévité?

Merci! J'espère que vous pourrez m'éclairer, car je commence à désespérer!

Portrait de Cinabre
A rejoint: 14/02/2004
Ville: Cholet

A mon avis, tu as mis une couche trop importante de mixtion.
Cette dernière doit être imperceptible.
On se rend compte que la mixtion est trop épaisse quand elle forme de lègères coulures ou des petits ondulations sur les bords.
En tournant la pièce sous tous les angles à la lumière on voit bien ou il faut enlever l'huile.
Il suffit alors de passer le pinceau dessus pour en enlever l'excès.

Portrait de zmrzlina
A rejoint: 20/11/2014

Merci Cinabre! Ton explication me paraît très plausible, maintenant que tu me le fais remarquer... Je vais aller faire des tests avec moins de mixtion. Par contre, quand j'essaye d'étaler, j'ai l'impression que la mixtion devient très sèche et le pinceau accroche et laisse des traces. Faut-il la diluer dans de la térébenthine avant de l'utiliser? Si oui, dans quelles proportions?

Portrait de Cinabre
A rejoint: 14/02/2004
Ville: Cholet

Il ne faut pas la diluer, la mixtion est difficile à étaler correctement , elle doit accrocher le pinceau.
On parle même de "tirer" la mixtion et quand on le fait, on se rend bien compte de ce que ce mot veut dire !
Normalement, il ne doit pas y avoir de traces de pinceau quelques minutes après l'avoir passée.
Il ne doit rester qu'ue couche uniforme et brillante.

Portrait de zmrzlina
A rejoint: 20/11/2014

Je comprends mieux... Je pensais que "tirer" était le terme approprié, mais pas forcément qu'il désignait une réalité. Alors je confirme, je n'ai sans doute pas assez tiré ma mixtion la première fois.

Mais si les traces de pinceau restent, que faut-il en déduire? Je viens de faire un essai où j'ai tiré au maximum, et la surface devient un peu trouble (ni uniforme, ni brillante) comme de la colle qu'on essayerait d'étaller alors qu'elle est déjà trop sèche.

Portrait de zmrzlina
A rejoint: 20/11/2014

Bon, alors, après quelques jours de repos, on dirait que mon or tient mieux à son support... Je pense que le résultat précédent était dû à deux erreurs: j'ai passé le rondin directement après le collage des feuilles au lieu d'attendre 24h, et je ne savais pas que la mixtion avait besoin d'une bonne semaine pour se stabiliser après avoir séché. Je sais que tout ça doit sembler bien idiot à la plupart d'entre vous, mais je me dis que mes conclusions pourront sans doute aider d'autres débutants!

Je viens de voir un tutoriel dans lequel le doreur utilisait une mixtion orangée, ce qui me semble très pratique pour réhausser l'or... Savez-vous avec quoi il a mélangé sa mixtion et dans quelles proportions? Je ne voudrais pas changer la consistence de ma mixtion en faisant n'importe quoi, j'ai déjà bien assez de mal avec la recette originale! Smile

Portrait de Cyllan
A rejoint: 17/02/2009

Chacun fait ses mixions a sa sauce. La mienne est super rouge/orangé car je n'utilise pas que du bol d'arménie mais aussi de l'oxyde de fer... Cetains utilisent de la colle de poisson assez rose à la place de la colle de parchemin.. tout ça joue sur la couleur du produit final.