palette des couleurs

2 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
Portrait de shandra
A rejoint: 13/01/2007
palette des couleurs

Synthèse d’après les interventions de Louis, Marc, Kahlan, Asinus, Cinabre, Beate


Existe'-il une palette de couleur standard ?

Il n'y a pas de palette standard mais il y a des couleurs qui reviennent plus souvent que d'autres selon les époques.

Pour le bleu, ils s'agissait essentiellement de l'outremer (lapis lazuli). Attention le bleu outremer actuel n'est pas du Lapis. On utilisait quelquefois l'azurite, mais le bleu est moins profond.

On trouve aussi le pastel et son coussin l'indigo mais très peu utilisés car ce sont des bleus, certe magnifiques, mais très sombres et peu lumineux. Ils sont plus appropriés pour la teinture des tissus (ce fut d'ailleur leur principale utilisation). Leur utilisation en enluminure reste, à ma connaissance, anecdotique.

Pour le rouge, c'est le minium (plutôt orange) et le cinabre.

Pour le blanc, il y a  la céruse (oxydation de plomb)ou le blanc de plomb et le blanc d'argent, qui sont des carbonates basiques de plomb
Pour le noir, il y a plein de recettes mais le noir de fumée est parfait.

Pour le vert, il y a l'acétate de cuivre.

les terres: ocres (jaunes, rouges...) terres vertes et terres de d'ombre, terres de Sienne. Elles sont faciles à trouver dans le commerce.

Voilà une palette de base pour la plupart des enluminures, mais les variations possibles sont importantes.
Evidemment je parle des pigments traditionnels.
Dans le commerce on trouve facilement du noir de fumée et parfois du blanc de plomb (parfois nommé blanc d'argent) voué à la disparition pour cause de toxicité. Pour ce qui est des autres couleurs, ma foi, il n'y a pas d'équivalent mais des couleurs approchantes.
Il me semble que pour rendre les couleurs actuelles un peu moins actuelles justement on peut y rajouter de l'ocre jaune (une infime petite goutte) ça leur donne une meilleure luminosité.

Rien ne vaut la palette que l'on fait soit même. Entre la réalité et l'image …il manque quand même la matière
Et puis en pigments traditionnels le "standard" n'existe pas toujours. Selon l'origine du pigment, sa préparation … tu peux avoir de sacrées nuances…quand aux pigments modernes ....c'est selon les marques que tu peux avoir quelques surprises

En ce qui concerne les pigments traditionnels je crois qu'on peut même dire que le "standard" n'existe jamais.
Avec les mêmes matières de départ et le même traitement on n'obtient jamais vraiment deux fois la même teinte.

Portrait de Maybe
A rejoint: 08/06/2008
Ville: NICE

Galère pour travailler le noir de fumée : le mien est gris et granuleux (c'est normal ?).
J'utilise de préférence le noir d'os, c'est plus intense et plus "gras" sous le pinceau.

Question bête : le magenta, c'est rouge ou rose ?
A vue d'oeil, cela ressemble largement au rose, mais on le classe dans quelle couleur ?