vidéo gestuelle : tire-ligne "maison" & pinceau

2 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
Portrait de jean frederic crevon
A rejoint: 11/05/2006
Ville: Toulouse (31)
vidéo gestuelle : tire-ligne "maison" & pinceau

http://www.dailymotion.com/lunedragon/video/x32u2j_folded_creation

http://www.dailymotion.com/lunedragon/video/x32ub9_pinceau1_creation

http://www.dailymotion.com/video/x32vda_calligraphie_creation

Zeshadok:

Tu as développé une gestuelle très personnelle Jef.
Moi, je suis nul : c'est quelque chose que je n'arrive pas (et les outils : tire-ligne, colapen ou pinceau y sont pour quelque chose ; l'anticipation du trait sur la morphologie des lettres aussi)
Ce serait intéressant d'avoir un comparatif avec celles de Laurent Pflug, Julien Chazal, David Lozach, Kitty Sabatier, Laurent Rébéna, Bruno Gigarel et j'en passe...
Maintenant, tout dépend à partir de quel calligraphie tu fais dériver ta gestuelle. Finalement, la gestuelle a cela d'étrange qu'elle n'est pas une calligraphie à part entière dans le sens où elle est plutôt une technique, une approche, une interprétation contemporaine d'autres calligraphies, non ?
La gestuelle devrait avoir un vrai sujet explicatif/débat, je pense. C'est très intéressant.
Jean Frederic Crevon:
Le travail gestuel d'un calligraphe m'a motivé pour entreprendre cette recherche, il s'agit de Werner Schneider (dont s'est inspiré notre C.M. national).

calli.j.57:
C'est toujours intéressant de voir travailler quelqu'un en direct....
Et cet exemple illustre bien ce que nous a dit Julien Chazal, au dernier stage Apex qui portait sur l'écriture au pinceau pointu, à savoir que lorsqu'on travaille la gestuelle il ne faut pas hésiter, c'est même recommandé d'ailleurs , à tourner son support pour avoir des angles d'attaque différents.....
Je suis persuadée que nous sommes tous capables de développer notre propre gestuelle, il faut juste accepter de s'accorder le temps nécessaire...

Jean Frederic Crevon:
Bien-sûr.
Certaines personnes ont déjà une écriture personnelle qui s'y prête bien, après il faut travailler l'outil adapté.
Sinon on peut travailler à partir de la chancelière ou de la cursive latine. Il convient de maîtriser le dessin de l'écriture que l'on veut utiliser, pour être capable d'en visualiser mentalement la forme. Cela permet de se concentrer sur un rythme précis en libérant le geste...

André.B:
En effet Julien (en nos murs la semaine dernière) nous incite à tourner notre feuille et les résultats sont toujours très intéressants.

A propos d'outils, avez-vous essayé la capsule repliée sur un manche à votre guise, par exemple une baguette chinoise, les résultats sont d'un bel effet.

Maintenant comme le dis Jef il est certain que suivant l'écriture courante de chacun il y en a qui auront plus de difficultés que d'autres notamment au niveau de la souplesse des traits: ou ça part facile ou c'est voué à l'échec dès le départ...

Je ne montre jamais ce que je fais car je ne suis pas équipé mais, comme beaucoup je pense ici, je prends un certain plaisir à la gestuelle avec des bonheurs divers certes.
Bon j'y vais! la gestuelle (et mon petit déjeuner) m'attendent...

Portrait de zeshadok
A rejoint: 01/01/2006
Ville: Périgueux, Dordogne, France

Deux autres vidéos de gestuelle au pinceau pointu, par J.C. (non, pas Jésus Christ ! Julien Chazal, rhôôô  )
http://picasaweb.google.fr/zeshadok/StageGestuellePinceauPointuJulienCha...

Zagriff:
Impressionnant de facilité!
ça m'a l'air d'être extrêmement intuitif comme écriture quand même.

Zeshadok:

Non, ce n'est pas intuitif, loin de là.
Julien explique comment les traits peuvent se regrouper en famille et qu'avec ces traits, on peut composer des lettres de manières diverses, en s'inspirant de calligraphies historiques ou en créant de nouvelles formes, elles-même modifiées par les ligatures.
Ajoute à ces variations la manipulation même du pinceau, fin, gras, léger, appuyé, alterné, sec, humide, et le style, droit, courbe, tendu, rythmé, on peut créer une infinité de variantes.