Traits de construction

14 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
Portrait de Desproges66
A rejoint: 10/04/2011
Ville:
Traits de construction

Bonjour, je suis nouveau sur le site mais je l'ai déja bien parcouru et je trouve qu'il est formidable.
Par contre je pense avoir bien cherché mais je n'ai rien trouvé à ce sujet alors j'ai une question :
quand je calligraphie en couleur (en aquarelle nottament), je n'arrive pas à effacer les traits de construction sous les lettres.
Est-ce que quelqu'un pourrait m'aider s'il vous plait ?
Merci d'avance !

Portrait de Cinabre
A rejoint: 14/02/2004
Ville: Cholet

C'est également le cas avec des encres peu pigmentées.
Si tu utilises un papier peu épais, tu peux prendre une table lumineuse.
Personnellement, j'estompe quasiment avant chaque lettre mon trait de construction.
C'est un peu long mais c'est efficace

Sinon, j'ai vu dans un catalogue un dispositif pour faire apparaitre des bandes lumineuses sur le papier.
Quelqu'un l'a t'il déjà essayé, je n'arrive pas à comprendre comment il fonctionne?

Voici l'objet

Portrait de Tsé
A rejoint: 04/10/2006
Ville: un nom très long en ville.....en Normandie....en face de la Mer!!!!!

Désolée Cinabre, connais pas...et moi et la technique............
Sinon pour les lignes je les trace le plus doucement possible et je les estompe avec une gomme mie de pain avant de commencer. C'est le seul prob de l'aquarelle.........

Portrait de Calliscrapcart
A rejoint: 28/12/2003
Ville: 25 km au sud de Paris

J'ai eu le problème hier en calligraphiant en jaune "colorex" soit très transparent...
J'ai donc tracé mes traits, les ai ensuite gommés doucement le plus possible, gomme "à plat", juste pour les estomper... jusqu'à ne presque plus les voir et j'ai écrit seulement ensuite.
Apparemment ils ne sont plus visibles... (bon ok, j'ai regardé sans mes lunettes, mais ça semble correct)
bonne journée

Portrait de Desproges66
A rejoint: 10/04/2011
Ville:

D'accord et bien j'essaierai les deux techniques et je vous dirai ce qu'il en est. En tout cas merci pour tout !

Portrait de abutilon
A rejoint: 07/10/2009
Ville: Lampaul-Plouarzel

On peut essayer un crayon pastel sec (carbothello par exemple) beige et taillé très finement (donc avec le taille-crayon adapté) ou renoncer à l'aquarelle et utiliser de la gouache linel.

Portrait de Cinabre
A rejoint: 14/02/2004
Ville: Cholet

abutilon a écrit: ou renoncer à l'aquarelle.

Finalement, voilà la solution ultime !

Portrait de Desproges66
A rejoint: 10/04/2011
Ville:

Peut-être, mais je trouve l'aquarelle plus facile à manipuler. Après, chacun fait comme il veut

Portrait de abutilon
A rejoint: 07/10/2009
Ville: Lampaul-Plouarzel

Desproges66 a écrit: Peut-être, mais je trouve l'aquarelle plus facile à manipuler. Après, chacun fait comme il veut

Absolument !

Portrait de jean frederic crevon
A rejoint: 11/05/2006
Ville: Toulouse (31)

Ou alors travailler sans les portées...
---

Je finis par n'utiliser que de la peinture : gouache, aquarelle, acrylique fluide, souvent sans portée. Mais on peut aussi intégrer des traits de construction à une réalisation.

Portrait de Cinabre
A rejoint: 14/02/2004
Ville: Cholet

Tiens, j'ai des crayons aquarellables.
Je vais faire des essais faisant mes traits avec une couleur proche de celle de l'encre.
Avec un peu de chance, une fois sec je pourrais gommer et le crayon se sera dilué avec l'encre.

Portrait de Calliscrapcart
A rejoint: 28/12/2003
Ville: 25 km au sud de Paris

Sans portée ? Arghhhhhhhhh 8O

Les crayons aquarellables, mais bien sûr ! Ca, c'est de l'idée... à suivre... Wink
bonne journée

Portrait de zeshadok
A rejoint: 01/01/2006
Ville: Périgueux, Dordogne, France

Cinabre a écrit: Tiens, j'ai des crayons aquarellables.
Je vais faire des essais faisant mes traits avec une couleur proche de celle de l'encre.
Avec un peu de chance, une fois sec je pourrais gommer et le crayon se sera dilué avec l'encre.

Bonne idée, en effet ! Moi, je préfère ne pas écrire "droit", pas besoin de ligne, ainsi !
Pour Calliscapcart, Corrie Cameron nous forçait à aligner notre feuille au bord de table pour prendre les repères horizontaux. Au bout de quelques années, plus besoin de tracer les lignes !

Ton engin, Cinabre, je crois avoir compris. Il s'utilise positiionné comme sur la photo. on écrit de la main droite sur la feuille, mais en ayant la glace sombre au-dessud e la main : on regarde donc ce qu'on trace au travers de la glace sombre, et celle-ci reflète les portées du support de gauche. Astucieux, mais est-ce pratique ? A tester.

Portrait de Kahlan
A rejoint: 02/04/2004
Ville: Naoned

Moi j'évite également de tacer des lignes quand je peux... bien que parfois je m'en mords les doigts du coup en me disant 'bonj'aurai mieux fait ' lol

Par contre j'évite de tracer des vraies lignes quand je le fais... par pure flemme du gommage qui va s'ensuivre (oui jele dis haut et fort j'ai la flemme ! lol)
Donc pour faire quand même les choses un peu correctement, je trace des points pour me donner la ligne et la hauteur correcte, et bien souvent les points sont avalés par l'écriture et du coup on en a que quelques uns à effacer.