Mise en page et composition d'une oeuvre

18 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
Portrait de Calliscrapcart
A rejoint: 28/12/2003
Ville: 25 km au sud de Paris
Mise en page et composition d'une oeuvre

Que voilà une question intéressante, que dis-je une question, c'est une discussion , c'est un débat... que je vous propose...
Bien oui...
Vous avez votre citation... Par chance, vous avez aussi vos couleurs... (on va prendre un cas de figure idyllique où tout ne serait pas problèmatique, faut pas exagérer tout de même)...
Mais alors... quels sont les indices qui vous font trouver la "mise en page" ?
Moi je n'en ai pas, je ne sais pas faire, j'apprends... enfin j'essaie... et justement, ça pêche là-dessus... Qui a dit "s'il n'y avait que là-dessus ?

blink.gif

Bon allez, histoire de ne pas poser que des questions...
Par exemple, j'aurais tendance un peu trop systématiquement à centrer le texte au milieu de la page... c'est simple, sobre... facile à lire...
Mais ...

à vous les studios... des forts en page...

sourire_dents_1354.gif
Véronique

Portrait de jmcollot
A rejoint: 07/01/2004
Ville: Grenoble, France
QUOTE(Calliscrapcart @ Jeu 22 Juillet 2004, 23:01)

Vous avez votre citation... Par chance, vous avez aussi vos couleurs... (on va prendre un cas de figure idyllique où tout ne serait pas problèmatique, faut pas exagérer tout de même)...
Mais alors... quels sont les indices qui vous font trouver la "mise en page" ?

ton coeur.

bon on va en dire plus !

happy.gif
en fait, rappel toutes bonnes callis repose sur trois pieds (normalement égaux) que sont : technique, céativité et émotion (la tienne d'émotion, celle que tu ressens lorsque tu as choisis ta citiation, parce que bon lorsque t'as une commande ton émotion tu l'oublies) donc c'est ton émotion qui va un peu te dire dans quelle direction chercher pour ta mise en page, qui elle est ou n'est pas originale (sens très large du terme) grâce à ta créativité, la technique elle permet de ne pas gâcher une bonne idée, et accessoirement de développer un style propre à toi.

j'exemple :
user posted image

user posted image

j'ai pas vraiment ressenti la même chose devant ces deux textes, du coup le mise en page et tout le reste s'en est ressenti.
bon comme je suis moyen niveau technique, c'est pas aussi bien que ça aurait du être, mais sur internet ça fait l'affaire !

happy.gif

(c'est un peu bref comme réponse mais j'attends de voir ce que vont dire les autres)

Portrait de Colette
A rejoint: 28/01/2004
Ville: Verviers (Belgique)

Moins poétique, l'introduction de mon cours d'étalage pour le chapitre concernant la composition.

"Composition : ensemble de plans et/ou de volumes formant une structure; leur repartition doit être établie de façon à créer un lien visuel entre tous les éléments, donnant ainsi l'impression d'un mouvement, d'un rythme."

Petit exercice à faire, qui permet de bien "sentir" de quoi il s'agit :
20 feuilles de brouillons A4, un gros marqueur à l'alcool. Pour chaque page on dispose d'un quota de 5 lignes doites de longueur libre. Il s'agit de disposer ces lignes dans "l'espace page" sans trop réfléchir. prendre un temps d'arret toutes les 5 pages pour observer, comparer....

C'est un exercice très basic mais d'une efficacité impressionante. On peut le compliquer en remplaçant les lignes par des formes géométriques.

A force d'exercices de ce type on fini par composer d'instinct. Certaines personne n'ont pas besoin de ça mais d'autres si.
Dans le cas d'une calligrafie, il faut compter comme éléments les dessins du fond, chaque mot, ou groupe de mots et tout autre élément qu'on y adjoint. Et quand Bonsaïka dit "les vides pouvant rentrer en jeux comme utilisateur d' espace" il a tout à fait raison.

Voilà!

Portrait de Kahlan
A rejoint: 02/04/2004
Ville: Naoned

moi j'vais répondre pratique

c'est vrai c pas évident les mises en page
déjà y'a un truc qui aide un peu, tu écris tout ton texte une premiere fois, tu le découpes en bande, et la tu fais comme un puzzle.....tu composes, en rond en carré, en zigzag en fouilli....
en gros tu fais une maquette ensuite tu n'as plus qu'à recopier ta mise en page.

les gens oublient souvent qu'un beau papier n'est pas forcément mis en valeur si il est plat, pas travaillé...faut aussi le sentir. Après tout y'a pas de loi qui interdise de tailler dans le papier pour faire des formes rigolotes!!!!
le jeu des mots suit alors naturellement...

je vous mets l'image d'un jeu de mise en page qu'on m'a fait faire (y'a une tache dedans faudra pas m'en vouloir, cette petite erreur est réparée mais pas scannée)
c'est à dire, faire une forme, écrire dedans, faire comme si on retirait d'autres formes à l'intérieur de celle çi pr en construire une nouvelle...ca fait des faux trous dans la 1ere forme
l'exemple là c une chrysalide d'ou sort un papillon lol

ah zut fo ke je sorte de mon message pr mettre l'image.....
je reviens lol

blink.gif

Portrait de Silvina
A rejoint: 20/06/2004
Ville: Buenos Aires / Argentine

Mon avis: la mise en page n'a pas de formules toutes prêtes ("tu fais comme ca, le resultat sera comme ca"). Il faut etudier.

grossgoutt.gif

Il faut surtout regarder, regarder en detail les maîtres de la peinture: les compositions, la mise en page des dessins de Rembrandt, par ex. Ou Leonardo. Ou Degas .... Et pas seulement regarder: regarder en apprennant a trouver les lignes cachées dans la composition qui font un tout, plein d'harmonie et de beauté.
Puis regarder les oeuvres des cubistes comme Picasso, Mondrian ... et trouver aussi les lignes de composition dans la peinture abstracte.

L'oeil, le regard du spectateur est toujours guidé par l'artiste: ces lignes qui nous guident sont cachées dans l'oeuvre, mais elles sont justement la base de la mise en page. Il y a toujours un premier regard, puis un deuxieme, puis un troisieme, puis l'ensemble. Des etapes.

Je me souviens d'un bon exercice lors que j'apprenais la Composition a la fac: sur une feuille blanche, essayez de placer un cercle rouge. Toute la tension sera dirigé vers le point rouge. Puis ajouter une autre cercle, et commencez a faire bouger les éléments sur la surface blanche. Tu verras que si les deux cercles sont ensembles ou tres proches, ils ne feront qu'un point de tension .... par contre, si tu les sépare, on en aura deux. Et si on ajoute un troisieme cercle ? Comment organiser la composition pour avoir toujours une premiere lecture, une seconde, une troisieme? A quelle distance on doit placer les cercles? Les possibilites de jouer avec la mise en page des cercles te feront découvrir les resultats, tu SENTIRAS les resultats. Donc tu vas bien vite les apprendre.

Bon, quand on comprend bien tout ca on peut le regarder dans les oeuvres des maitres. C'est fascinant. C'est comme ... re-découvrir la peinture.
Il y a beaucoup de livres qui pourront t'aider a étudier la composition (tu peux chercher parmi les maitres du Bauhaus, par ex).

Puis, tu seras capable d'appliquer cet harmonie dans les mises en pages de tous tes oeuvres calligraphiques, sans formules magiques, mais en RESSENTANT l'ordre de lecture de ta composition. biggrin.gif

Edit JMCollot : Silvina est argentine, son français est bon, mais j'ai apporté deux trois corrections. Je rajoute à la liste des maîtres : Turner et Botticelli.

Portrait de Colette
A rejoint: 28/01/2004
Ville: Verviers (Belgique)

ce qu'en pense Léonard de Vinci
ou bien encore ceci!

Juste un peu de lecture! undefinedgrossgoutt.gif

composition d'une image
des règles de composition

Un petite idée aussi en passant : pour t'obliger à revoir tes vieilles habitudes (il est un âge où il faut agir pour ne pas s'encrouter! Dirol ) (à mon avis tu ne te les serts pas avec assez de verve! biggrin.gif )
Je disais donc pour se renouveler il suffit parfois de changer de format. Pas de panique Véronique je ne parle pas de passer de l'A6 à l'A2 d'un coup!. Mais changer la forme du support : plus allongé, plus large, rond, (très difficile), carré (pas plus simple), triangulaire... Là tu vas découvrir des choses parce que tu seras obligée de changer ta façon de faire!

des conseils sur un site bien fait.

Portrait de Silvina
A rejoint: 20/06/2004
Ville: Buenos Aires / Argentine

Veronique, je viens de me souvenir d'un livre qui pourrait t'aider peut-etre.

happy.gif

Son titre original: "ART AND VISUAL PERCEPTION - A psychology of the creative eye". Son author: RUDOLF ARNHEIM (1957)

user posted image

Je ne sais pas s'il est disponible en francais ........... mais il est un bon livre comme depart pour mieux comprendre tout ce qui est autour de l'image et la composition.

Bon courage !!!! biggrin.gifbiggrin.gifbiggrin.gif

Edit JMCollot : dispo sur Amazon comme le prouve l'image !

happy.gif

Portrait de Tabata
A rejoint: 28/12/2003
Ville: Nancy

Salut à tous ! les vacances sont finies (pour moi) et j'ai le blues

sad.gif ... mais comme dit mon loupiot "Ma c'est pô grafff !" Ca passera...

huh.gif
Sujet plus qu'épineux que voilà là !

sleep.gif

dry.gif
Sûr, ça vient pas comme ça... Deux écoles, le "je fais comme j'ai envie, du moment que ça me plait"

waouh_1366.gif et le "j'ose pas mettre un mot sur le papier, j'ai pas tout compris Picasso, ou Rembrandt"

sad.gif à savoir où tu te places ???

Entre parenthèses, s'il faut que je me tapes toutes les oeuvres de nos grands artistes pour comprendre, là y a du boulot et c'est pas dit que je vais comprendre, autrement dit, c'est pas parce que je vais regarder désespéremment un texte en chinois pendant des années que je vais le comprendre (tu suis mon résonnement

wacko.gif ).

Je crois qu'il faut déjà se poser une question, ma citation (puisque c'est de ça qu'on parlait au départ) est-ce que je veux en faire une oeuvre artistique ou seulement la disposer joliment sur ma page.

blink.gif

blink.gif Premier cas, ce ne sera qu'un support pour extrapoler vers un délire, là, c'est vrai que Picasso et les autres peuvent t'aider dans le second cas, il serait préférable de t'orienter vers la typographie, et les mises en pages des magazines.

Je suis tomber à la Médiathèque sur un bouquin (malheureusement pas réédité à ce jour mais encore dans les tablettes des bouquinistes, alors courage !)

user posted image

Il t'explique d'une façon relativement simplement les mécanismes du cerveau, ce que l'oeil perçoit et interprète, et continue par les rudiments de la composition (règle des 2/3, lignes de forces, nombre d'or et tout l'toutim), avec des exemples concrets. C'est un bouquin super !

Quant à la typo, je te conseilles de regarder un magazine (avec un peu de texte quand même) exit les Voilà, Hola ! et Jour de france... regardes bien comment sont positionnés les pavés de texte, le changement de couleurs, les espaces... j'te jure que c'est vachement instructif surtout qu'ils sont obligés de changer la composition à chaque page pour pas que le lecteur trouve ça barbant. Et au bout d'un certain temps tu finiras par reconnaître des constances... là aussi, il doit y avoir des règles (genre : je ne délire pas avec 6 ou 7 types d'écritures différentes, je laisse respirer ma feuille, traduire la force du texte par la ou les couleurs adéquates ou tout simplement rester simple) mais là, j'ai pas encore étudier le problème... Il y a aussi les styles à la mode, les formats (portait, paysage, panoramique, carré).

Parce que, ne l'oublions pas, il faut que ça nous plaise mais il faut que ça plaise aussi aux autres (j'entends d'ici les "ouaip, ben moi, je fais ce qu'y m'plait" ou bien "attends, elle a vu jouer ça où, j'ai pas besoin de tout ça...!!)

Mais moi, quand on me pose une question, je réponds...

Sur ça aussi, il faut faire des gammes.... encore et encore... Courage

waouh_1366.gif

Portrait de tof
tof
A rejoint: 05/01/2005
Ville: Toulouse

N'ayant que peu (très peu

sad.gif ) de sens artistique mais souhaitant quand même essayer de faire de jolies choses

happy.gif , je cherche un ouvrage qui m'expliquerait comment composer une calligraphie. Peut être que cela n'existe pas spécifiquement pour la calligraphie mais un ouvrage sur la photo ou la peinture ??

Pourriez vous me conseiller ?

Merci d'avance

Portrait de Kahlan
A rejoint: 02/04/2004
Ville: Naoned

Bonjour tof!

je ne sais pas si il existe un livre à ce sujet, les autres pourront certainement te renseigner. Moi par contre je peux te donner une piste.

Si tu prends un magasine ou bien un livre de photos ou de tableau, et que tu analyses les images et les textes, tu constateras qu'il se dégage des grosses formes. Un cercle, des diagonales, un triangle.
En général ces formes sont plus visibles si tu mets un calque dessus.
Cette histoire de formes est ce qu'on appelle un gabarit, qu'on retrouve en fait dans toute mise en page.

Pour débuter tu peux repiquer ces gabarits. A l'aide d'un calque ou directement sur papier tu recopies les formes d'une composition déjà faite. De là tu as ta mise en page pour une calligraphie. Tu peux modifier les proportions ou les tailles, mais dans l'ensemble ça reste harmonieux en général.

Ensuite pour que ce soit plus simple de passer du brouillon à la feuille moi je fais des maquettes. J'écris mon texte au kilomètre sur mon brouillon et ensuite je le découpe de manière à ce qu'il rentre dans la forme que je veux lui donner. Une fois que cette maquette est faite tu n'as plus qu'à recopier le travail déjà effectué...ça à l'avantage de limiter les erreurs d'orthographe ou d'oubli de mot aussi.

j'espère que ça t'aideras un peu
sinon tu peux jeter un oeil dans la galerie pour voir comment certains ont agencés leur texte.
bon courage

happy.gif

Portrait de patekat
A rejoint: 16/08/2004
Ville: Houilles
QUOTE
Peut être que cela n'existe pas spécifiquement pour la calligraphie mais un ouvrage sur la photo ou la peinture ??

Je pense que Layout and Design for Calligraphers de Alan Furber correspondrait assez bien a ce que tu recherches...
Bon bref... il est vachement concret et tres bien fait. Ouvrage de reference dispo chez (entre autres chez Amazon.com)

edit jef :

Portrait de natcalli
A rejoint: 28/11/2003
Ville:

A mon avis, il faut faire simple: quand on calligraphie un texte, on n'a pas les mêmes contraintes que si on veut mettre en page un magazine. L'idée est de mettre sa calligraphie en valeur.

Je pars toujours sur des formes simples: un carré, un rectangle. Après on joue sur les proportions: très haut, très large, etc. Ensuite on réfléchit à ce qu'on veut mettre en valeur: un mot plus gros que les autres, ou en couleur différente, ou une lettre énorme, ou un passage en très petit qui du coup ressortira sur le reste.

Parce qu'à mon sens, si la calligraphie est belle et pure, il ne faut pas trop en rajouter.

wink.gif

Portrait de chiffon
A rejoint: 12/09/2004
Ville: Rouen (Normandie)

Je confirme tout ce que dit Natcalli.

rolleyes.gif

Avant, mes callis étaient souvent chargées, et elles le sont de moins en moins.
J'ai d'ailleurs du mal maintenant à utiliser plusieurs couleurs sur la même planche!!
Alors qu'avant ça devait me rassurer!!

Je suis revenue à quelque chose de plus épuré, recherchant davantage le contraste que les effets.. mais ça marche pas à tous les coups!!!user posted image

Portrait de Anonyme
Anonyme (non vérifié)
QUOTE(lilo @ Ven 1 Juillet 2005, 15:42)

Bonjour
Voilà je voudrais rédiger un texte en onciale et je ne sais pas comment m'y prendre. Mes lignes ne se terminent jamais au même endroit. j'ai vu que certaines personnes coupaient des mots sans tiret, est-ce possible ?
par ailleurs combien laisser d'espace entre les lignes ?
et j'aimerais insérer des mots en plus gros à l'intérieur, comment s'y prendre ?
merci

L'alphabet onciale est particulier. Je ne suis pas spécialiste, mais à l'époque du début de l'onciale, les majuscules n'existaient pas (d'où la naissance des lettrines), ni les espaces entre les mots, ni la ponctuation (sauf le point, je crois). A l'époque, du fait du coût élevé du parchemin, l'interligne est réduite à son minimum (lignes très serrées donc)... Donc t'embête pas : tu peux en effet couper les mots comme tu veux

happy.gif
Pour l'espacement des lettres, je te renvoie à "calligraphie latine" de rebena, sabbard, geneslay :

user posted image

Pour des exemples nombreux de mise en page (hauteur, interlettrage, interligne, coupure...), je te renvoie vers "Traces, signes, lettres" de Martin Andersch :
user posted image

Quoiqu'il en soit, c'est un long travail de repérage, de tracé de lignes...etc pour créer une mise en page impeccable.
Perso, je ne m'embête pas trop... J'utilise l'informatique pour me créer un aperçu du travail fini et m'aider à prendre mes repères (interligne, changement de taille de texte)... etc. mais c'est tout de même limité, question interlettrage.
En général, quand tu inséère un texte en caractère plus gros, tu fais continuer ton texte initial plus petit "autour" du gros, en habillage, donc. Tu peux aussi laisser un étroit cadre vide autour de ton gros texte... à tester (l'ordi est très pratique pour ça avec un logiciel de mise en page, de composition ou publication).

Portrait de Ginie
A rejoint: 02/02/2005
Ville: Chasselay (69)
QUOTE

Mes lignes ne se terminent jamais au même endroit

Alors voici ma méthode archaïque à moi (sans ordiiiii

wink.gif )
J'écris plusieurs fois mon texte au brouillon et j'y note des cotes en remodelant le texte à chaque essai. Si un mot doit se trouver exactement sous un autre à cause d'une majuscule ou d'une lettre basse, j'estime sa longueur, je décale les lignes... et je m'y tiens.
Donc au propre, je reporte au crayon toutes les cotes nécessaires (comme un architecte): longueur du mot entre deux points si nécessaire, volume d'une majuscule dans un carré aux dimensions exactes, décallages des lignes...
C'est assez long, mais c'est une méthode qui me convient.
Et ce n'est pas que je veuille décrédibiliser les livres présentés par Zeshadok

wink.gif , (d'ailleurs je ne me permettrais pas!) mais je trouve que la mise en page n'a pas de règles particulières, à suivre au pied de la lettre, si j'ose dire

sourire_dents_1354.gif Il faut que ça te plaise à toi. Trouver un équilibre qui te convient par rapport à la sensibilité que t'évoque le texte. Si t'as envie de coller les lettres ensemble, ne te gêne pas. Si tu ne veux aucune marge, et commencer le long des rebords de ta feuille, vas-y. L'onciale, je ne pratique pas, j'arrive pas, pfff, trop rond tout ça!! Je viens de terminer une calli en flamande (enfin du moins ça y ressemble

sourire_dents_1354.gif ), eh ben ma mise en page n'est pas très conventionnelle, mais j'la trouve cool........ Les règles sont faites pour être transgressées

wink.gif ... mais si! ...juste un peu alors?
Bon chance Lilo.
J'espère que les adresses des images sont correctes, c'est la première fois que j'essaie chez un hébergeur. Dites-moi si ça fonctionne.

http://hebergerimage.free.fr/show.php/1809...eenpage2062.jpg
http://hebergerimage.free.fr/show.php/1809...seenpage061.jpg

Portrait de natcalli
A rejoint: 28/11/2003
Ville:

Ça fonctionne, Ginie.

Et je suis d'accord avec tout ce que tu as dit, les grilles au crayon c'est très efficace, il faut être patient mais c'est aussi comme ça que je fonctionne. Quand aux règles... il ne faut pas faire n'importe quoi, mais du moment qu'on a sa propre logique, ça doit tenir la route (avoir une idée force, et s'y tenir !).

Lilo, pour conclure: essaie, et tu verras.

Portrait de bidule
A rejoint: 24/06/2006
Ville:

Une solution simple pour ceux qui ne sont pas au top en compo consiste à s'entraîner au brouillon (normal!) puis à découper ses mots ou ses bouts de phrases et à les placer sur un papier de même format que la feuille sur laquelle vous allez gentiment tracer votre "œuvre". Vous réalisez donc une mise en page! Chaque bout de mot sera collé sur le brouillon avec du scotch repositionnable et comme ça vous pouvez changer si ça va pas. Quand vous êtes content de vous, vous reportez les mesures que vous aurez pris et comme cela, vous saurez par exemple que votre texte devra commencer à 7,5 cm du bord et à 10 cm par ex du haut de la feuille!

Un règle essentielle et simple en mise en page : plus de marge en bas qu'en haut de la feuille.

Pour le reste il faut s'aiguiser l'œil!
@+

Portrait de zeshadok
A rejoint: 01/01/2006
Ville: Périgueux, Dordogne, France

Je ne sais plus si ce lien avait été donné sur la mise en page dans les manuscrits :
http://aedilis.irht.cnrs.fr/mep/