Feutres de calligraphie

1 contribution / 0 nouveau(x)
Portrait de stiphoun
A rejoint: 10/07/2004
Ville: Vincennes
Feutres de calligraphie

   Bonjour,

Ma courte vie de calligraphe se résumait jusqu'à présent à une unique plume de 4 mm, achetée par hasard (le genre : monsieur je voudrais une plume).
Et bien hier j'en vu et acheté (ça a été instantané unsure.gif ) un feutre de calligraphie. Il est noir, et le bout fait 2,5 mm.
J'ai fait qqs essais, j'ai du mal à la tenir à plat sur ses 2,5 mm, mais alors quel bonheur de ne pas le tremper dans l'encrier et de pouvoir tourner le crayons dans tous les sens.
Ma question : qu'en pensez-vous ? Est-ce que vous les utilisez pour vous entraîner par exemple ? Ou pour calligraphier ?
Il y avait au magasin plusieurs épaisseurs, mais que du noir.
Stiphoun


Emilie
: personnellement je n'ai pas encore essayé, par contre j'ai le livre de David Harris : Calligraphie 100 alphabets, et quand il présente le matériel, il précise que les stylos à pointe feutre sont très utiles pour les exercices cependant au fil du temps les couleurs pâlissent...

Arca
: J'en ai deux et je ne les utilise jamais. Cela peut être intéressant pour faire des exercices mais comme le toucher d'une pointe feutre et celui d'une plume métallique n'est pas le même, le résultat n'est pas le même non plus. Pour éviter de recharger ta plume tout le temps, il existe aussi des stylos plumes de calligraphie dans lesquels tu peux mettre des cartouches d'encre traditionnelles, il y en a de pas très cher dans la marque Pilot, je crois, disponible en grande surface, sinon tu peux essayer de couper la plume d'un stylo-plume mais c'est plus délicat

Stiphoun
: merci pour toutes ces réponses. Emilie donne la référence d'un livre dans lequel ce feutre est utilisé, et où il est dit que la couleur pâlit.
Les autres commentaires (Arca, Colette, Sprit et Cinabre) font tous état d'une sensation bien différente de la plume métallique et d'une difficulté à garder le contact.
Pour résumer, ces feutres ne vous semblent pas satisfaisants...


Arca : ceci dit pour un travail rapide ou une esquisse de mise en page ca peut avoir son utilité.

zeshadok : même avis... J'ai testé, je n'aime pas la sensation, et le contact est moyen. Je préfère largement les stylo-plume biaisés dont il est fait mention plus haut... (pilot ou rotring). Mais pour une esquisse, des repérages, c'est bien pratique !

Agathe
: moi j'aime bien ces feutres, j'en ai un noir, un rouge et un bleu!!! C super pratique même si la sensation est différente qu'avec une plume classique.

Natcalli : les feutres c'est quand même sensass quand on veut faire des trucs très gestuels... par ex sur du papier glacé... des arabesques à tomber par terre, hyper fastoche !!! Je m'en sers aussi quand j'ai des petits élèves très crispés sur leurs stylos bic, quelques grandes spirales sur un format raisin et hop, ça va tout de suite mieux.

Chiffon : moi j'ai des feutres Edding, ça marche particulièrement bien pour la gothique, mais il faut prendre celui de 5mm, et s'il est un peu usé ça fait des traces pas possibles. très chouettes. Mon avis c'est qu'il ne faut pas les utiliser pour toutes les écritures, mais ça marche très bien avec certaines (gothiquesS, rustica...) et ne pas en prendre de trop petits (les 2.5mm, c'est trop petit, mais assez précis, sauf pour la gestuelle).

marc hébert
: Pour les feutres, j'ai essayé plusieurs marques et je dois dire que c'est le jour et la nuit selon... Certains feutres s'arrondissent rapidement, donc pas très efficaces pour des traits francs. Celui que je préfère est: Calligraph duo de Steadler. Le trait est franc. Deux largeurs sur la même plume (3.5mm et 2mm) Celui à éviter est fait par Pilot, je crois ( je ne le trouve plus...probablement frondé à la poubelle) Le manche est vert foncé et le feutre est déjà arrondi à l'achat (!) donc le contact très difficile. Il y a aussi les scroll point de speed ball pour faire des traits doubles... Avec n'importe quel feutre, il est important de laisser un instant à l'encre de se marier au papier avant de commencer le trait. Pas trop longtemps quand-même pour ne pas faire une tache! C'est comme avec les plumes ordinaires, il faut s'habituer et s'en servir là où elle a sa place. Je ne m'en servirais jamais pour une commande ou travail de qualité. Par contre, je conseille toujours d'en garder un sur soi pour écrire n'importe où n'importe quand...liste d'épicerie, petit mot gentil tous les jours sous l'aimant sur le frigo (quoi! vous faites pas!) chèque, etc... Ça garde la main! Tout comme les plumes à réservoir.