Encre grasse

7 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
Portrait de Loraline
A rejoint: 23/09/2006
Ville:
Encre grasse

Voila, on m'a offert un véritable parchemin, et l'on ma dit qu'il fallait utiliser une encre "grasse" pour écrire dessus unsure.gif.
Je voulais savoir comment peut-on obtenir une telle encre, ou encore où se la procurer s'il est trop difficile de la fabriquer?
Merci d'avance happy.gif

Cinabre : je ne suis pas persuadé que ce soit les encres grasses qui soient les plus adaptées au parchemin.
Par contre les encres métallo-galliques le sont assurément.

Dugogh : mais qu'est-ce que je sais de ce qu'on veut dire par "encre grasse"?
Est-ce une émulsion ? (le jaune d'œuf..) L'encre d'imprimeur? Un Bic? (si, si)


Loraline
: d'après la personne qui m'a offert le parchemin, le vendeur lui a parlé d'encre grasse en prenant pour exemple de ne pas utiliser d'encre de chine...

l'Enlumni'heure : je suis un peu surpris de vous lire car depuis des années j'utilise de l'encre de chine sur du parchemin et cela va très bien. Que ce soit sur mes parchemin ou les parchemins de Didier Lieutard dont j'ai utilisé une douzaine de peaux. Je suis d'accord que l'encre au sulfate de fer convient bien également. Elle se corrige peut-être un peu moins bien. L'avantage de l'encre de Chine sur le parchemin, utilisée sur les deux faces, c'est qu'elle peut se gommer facilement à l'aide d'une gomme à encre. Un petit coup de brunissoir et l'on peut réécrire sans problème. Je l'ai fait plusieurs fois car je ne suis pas toujours à l'abri d'une lettre oubliée ou en trop. Il faut simplement bie laisser sécher l'encre et gommer doucement.

En ce qui concerne l'encre d'imprimerie, nous avons fait l'essai il y a deux ou trois ans à La Maison de l'Imprimerie de Thuin d'imprimer à l'aide d'une presse lithographique directement sur un morceau de parchemin de chevreuil (côté poil) un dessin au trait reproduit sur une plaque offset. La plaque remplaçant la pierre litho. Avec une éponge nous avons mouillée la plaque puis nous l'avons encrée. Nous avons également mouillé légèrement le parchemin. La plaque offset était posée sur une pierre litho et nous avons passé le tout en pression. Le résultat était très bon et je l'ai gardé à la maison. Il faudrait peut-être que je fasse une photo et la poste sur le forum.

Pour ce qui est d'écrire en couleur, j'utilise du pigment auquel j'ajoute de la gomme arabique et du jaune d'œuf. Cela marche très bien. (voir "Le Manuel de l'Artiste" de Ray Smith, page 178 - copyright 1989 pour les éditions France Loisirs)

Mapkoc : pour info, la maison Dumas à Annonay fait ses cartes de visite sur parchemin. visiblement, l'imprimeur n'a eu aucun problème. Pour ce qui est de l'encre de Chine, étant à base de carbone (bois de pin calciné), elle s'efface facilement, rien de surprenant. En revanche, l'encre ferro-gallique, en usage en Europe jusqu'au XIXe siècle, poursuit son oxydation sur le parchemin lui-même et "mord" lentement dans la peau, c'est pourquoi certains textes sont encore lisibles 1500 ans après avoir été écrits. Toutefois, à peine sèche, l'encre à base de tannin et de sel métallique se gratte facilement en cas de faute, mais ça n'arrive jamais.

Marc : Ben on peut faire ce que l'on veut. Tout tient sur le parchemin, même la gouache...
Mais l'encre de chine est plus appropriée pour un usage au pinceau. Elle encrasse les plumes très vite du fait de sa nature.
D'ailleurs, en Chine, elle est utilisée au pinceau. L'encre ferro-gallique combine à la fois la fluidité requise et une très bonne opacité.
De plus comme l'a dit Mapkoc, elle s'accroche au parchemin et donc résiste à la manipulation et au temps. C'est donc la plus appropriée des encres.

l'Enlumin'heure : C'est vrai que l'encre de chine encrasse, mais il suffit de nettoyer la plume régulièrement et délicatement avec une petite brosse métallique
pour nettoyer les bougies de voiture. Une brosse à dent va aussi mais un peu moins bien.

Cinabre : A mon avis, l'encre grasse convient très bien pour une impression au tampon.
D'autant que le parchemin va "boire" cette encre comme un buvard.
Par contre, pour écrire avec, j'ai un gros doute. biggrin.gif

Portrait de jean frederic crevon
A rejoint: 11/05/2006
Ville: Toulouse (31)

J'ai essayé l'encre Rohrer & Klinger (en noir) sur parchemin qui fonctionne très bien. Pour les encres de chine, précisons que celle vendues dans le commerce ne sont pas forcément...de l'encre de chine (à base de gomme-laque). Par exemple les encres dites "de chine" Pébéo et Pelikan sont en fait acryliques. Elles encrassent pas mal les outils mais fonctionnent bien sur du parchemin. Je ne recommande pas la véritable encre de chine sur ce support, cette encre est surtout adaptée pour un papier légèrement absorbant. Évidemment, l'encre au fer est le médium historique pour le parchemin...

Portrait de Corail
A rejoint: 22/08/2007
Ville: Poitiers

En farfouillant sur le site, je tombe sur le sujet de l'encre de chine avec laquelle je viens d'avoir un petit problème. Contactée pour réaliser une petite calligraphie (10 lignes sur un papier de 9,5x8cm) officielle, et donc, à ce titre, devant être réalisée avec une encre indélébile, j'ai choisi de la faire en chancelière (écriture très lisible encore à l'heure actuelle), et à l'encre de chine avec une plume brause de 1/2.
Mais, autant mon brouillon à l'encre aquarelle sépia rendait bien les pleins et les déliés, autant mon papier officiel ne les rendait pas du tout! J'ai fait plusieurs essais (j'ai 3 encres de chine à la maison). J'ai fini par rallonger mon encre d'une goutte d'eau pour le modèle final, mais en pure perte: on dirait que j'ai écrit ça au stylo à plume de mes années lycée!
En cherchant sur internet, j'ai vu qu'il existait chez Herbin une "encre authentique" dite "encre de notaire" soi-disant indélébile et noircissant avec le temps (à base de bois de campêche si je ne m'abuse).
Que pensez-vous de cette solution que je n'ai pas eu le temps de mettre en oeuvre vu le temps qui m'était imparti pour réaliser ce travail? (il aurait fallu que je commande ce produit introuvable sur place).

Portrait de Cinabre
A rejoint: 14/02/2004
Ville: Cholet

L'encre à base de campêche est un encre connue de longue date. C'est une encre de bonne qualité, en voici une recette :

ENRE NOIRE
On obtient une bonne encre noire et durable, par le procédé suivant: à deux pintes d'eau ajoutez trois onces de noix de galle d'Alep d'un noir foncé en poudre grossière, et trois de râpures de campêche, vitriol vert et gomme arabique, de chaque une once. On met ce mélange dans un vase convenable, et on l'agite bien pendant quatre ou cinq jours, après quoi il est bon à employer; cependant on lui donne une qualité supérieure en le laissant plus long-temps avec ces ingrédients. En employant du vinaigre au lieu d'eau, ont obtient une encre foncée, mais qui altère promptement les plumes.

Mais chez toi c'est surtout le papier qui pose problème.
Il semble que sa surface, trop glacée, ne permette pas l'accroche de l'encre.

Peut-être vaut-il mieux se tourner vers des solutions destinées à faire tenir l'encre.
Su parchemin, j'utiliserai du fiel de boeuf ou de la gomme sandaraque.
Sur papier, je ne sais pas trop... la gomme sandaraque sans doute.
Mais si le papier est blanc, il va jaunir doucement avec le temps.
Ou alors, ajouter une goutte de fiel à ton encre pour qu'elle "mouille" plus le papier.
Voire une goutte de savon mais là, attention à la dose

Tiens-nous au courant

Portrait de Corail
A rejoint: 22/08/2007
Ville: Poitiers

Excuse-moi Cinabre, je me suis mal exprimée quand je parlais de mon papier officiel. Pour tout te dire, cette commande était pour la consécration du nouvel autel d'une église. A cette occasion, on scelle dans la pierre de l'autel les reliques d'un saint; les nôtres étaient constituées d'un morceau d'os de 2cm; même dans une petite boite, ça ne fait pas gros. Et l'on glisse sous les reliques du saint un papier donnant la date de la cérémonie,par qui l'autel a été consacré etc... le tout dûment signé et tamponné par les autorités religieuses oeuvrant ce jour-là, avant de sceller le tout.
Je disposais donc d'un papier de 9,5x9,5 pour faire mes 10 lignes de calligraphie, sachant que je devais laisser 1,5cm au moins en bas pour les signatures officielles,et le papier serait ensuite plié en 3 dans un sens puis en 3 dans l'autre au moins pour tenir sous la relique.
J'ai donc pris tout simplement de la peau d'éléphant (c'est pliable et calligraphiable par essence) et j'ai fait mon brouillon à l'encre aquarelle dessus (impec, même avec une plume de 1/2). Mais quand je suis passée à l'encre de chine, plus aucun délié, une écriture de stylo plume! Et j'ai fait 3 essais (peut-être une de mes encres était-elle trop vielle, me disais-je) mais rien à faire. L'encre de chine était donc trop épaisse pour ma plume fine. Alors quand je vois sur le forum que certains d'entre vous calligraphient à l'encre de chine sans problème,... mais comment font-ils? Est-ce une question de grosseur de plume?
Ma question était donc sur l'encre et non sur le papier. En tout cas, merci pour la recette d'encre à base de campêche; en fait, c'est une encre ferro-gallique à laquelle on a ajouté du campêche ( pour une encre plus foncée?).

Portrait de jean frederic crevon
A rejoint: 11/05/2006
Ville: Toulouse (31)

Quand tu calligraphies, l'encre, le papier et l'outil forment une combinaison (bonne ou mauvaise, selon les cas). Chaque élément peut être valable individuellement, sans que cela puisse forcément bien fonctionner ensemble. C'est pour ça qu'il faut toujours essayer la combinaison avant de finaliser le travail. L'encre de chine doit être utilisée avec des papiers assez absorbants. Sinon elle se répand et tu perds la finesse du délié. Sur de la peau, il vaut mieux prendre de l'encre gallo-ferrique ou simplement de la Rohrer. On peut rajouter du noir de fumée à la recette de fabrication de l'encre ferrique (il faut alors mettre un peu plus de gomme arabique).

Portrait de Corail
A rejoint: 22/08/2007
Ville: Poitiers

Merci pour ces précisions; je comprends mieux les difficultés rencontrées avec cette encre de chine, la peau d'éléphant n'étant pas absorbante!