Comment Calligraphier un dégradé de couleur?

1 contribution / 0 nouveau(x)
Portrait de Agathe
A rejoint: 15/06/2004
Ville: Lyon
Comment Calligraphier un dégradé de couleur?

Comme je l'avais promis à certains j'ai enfin terminé ma page sur les dégradés de couleur: j'explique tout, et mon frérot (wub.gif ) a pris des photos pour illustrer tout ça!!!
voici un tutoriel en format pdf ( acrobat reader):

http://lettresvagabondes.free.fr/polices.htm

Kahlan:
c'est drôle tu vois car je ne fais pas du tout comme ça...enfin ça m'arrive mais seulement pour les grosses lettres, ou pour que les couleurs soient bien mélangées.

Moi (désolée je n'ai pas de photos), je m'équipe tout pareil, mais je n'utilise pas la pipette, seulement le pinceau, et il m'arrive d'utiliser 3 encres différentes voire même de la gouache très liquide. Cela dit le résultat est à quelque chose près pareil, et on fait soit des dégradés très contrastés ou pas.

Vous prenez l'encre qui va vous servir de fond, dans la plume. Vous calligraphiez. Avant que ça ne sèche vous prenez une goutte d'une autre encre et vous la mettez sur la lettre que vous venez de faire, ça va se diffuser tout seul. Pareil avec une autre encre, mais ça surcharge beaucoup la lettre. La gouache je l'utilise une fois que la lettre est presque sèche, souvent je prends de la gouache argentée, ça fait comme des paillettes.

je sais pas si je suis très très claire lol
plus le réservoir est petit plus il y a de risques de mélanges avant d'avoir calligraphier...mais ça fait parfois de drôles de surprises!

Quand il n'y à pas de réservoir, il y a une technique également. J'utilise beaucoup la gouache, ça à l'avantage de ne pas 'glisser' sur la plume. J'imbibe ma plume d'une couleur et avec un pinceau j'en ajoute une autre à un endroit. Ca laisse une trace d'une autre couleur dans la couleur principale.

Zeshadok:
Oui, les deux méthodes n'ont pas le même rendu. La méthode d'Agathe (changer la couleur de l'encre ajouté dans le réservoir de la plume) donne un vrai dégradé progressif alors que la méthode de Khalan (ajouter une couleur différente en goutte sur l'encre du texte calligraphié) donne un aspect tacheté fondu.

A noter que la 1ère technique se décline de 2 manières :
- le dégradé de largeur (sur un trait vertical, 2 couleurs ou plus, l'une sur la droite, l'autre sur la gauche du trait)
- le dégradé progressif (sur la longueur) : d'abord une couleur, puis une autre progressivement.

cette technique, je l'ai utilisé pour mon atelier "train" :

Agathe:
C'est exact, en fait cela dépend d'où tu places la goutte d'encre de la pipette :
- si tu la places sur un coté de la face extérieur de la plume on obtient un dégradé de largeur (très facile avec la steelbrush)
Exemple : regardez la barre verticale du J de Joie

- si tu places la goutte au milieu (plus chaud!!!) du réservoir de ton automatic pen (par exemple), tu obtiens un dégradé de longueur
Exemple : regardez le C de Christine

Puis cela dépend également de pipette ou pinceau : le pinceau marche très bien pour le dégradé de largeur. Bref je m'arrête là, avant que tout ça ne devienne trop confus.

Larsing:
par contre , le plan incliné avec une plume surchargée est une technique pour obtenir différent dégradés avec une encre transparente le surplus d'encre donne un aspect foncé qui peut se travailler
cela permet aussi à l'aide du coin de la plume de faire des fioritures partans de l'endroit surchargé en encre sans trop de difficultés (je n'ai vus que des photo , je n'ai pas pus m'y addoner n'ayant pas et plans incliné et étant trop flémard pour en improviser un avec une planche et des bouquins)

Agathe:
y'a pas besoin d'un plan incliné pour le faire, ça marche sans, par contre il faut un peu d'entraînement.
Au début tu fais des tâches, des bavures, et tu te dis "j'arrête, pour mes fioritures fines je prends une plume fine"... Puis viens un jour où comme par miracle tu y arrives.... Et là, t'es content happy.gif
Pour te dire, j'y arrives même parfois avec mes stylos plumes à calligraphie (je dois cela à un entraînement intense pendant mes cours nuls! lol) qui eux ne sont pas plus surchagés en encre d'un coté que de l'autre.

Marc Hébert:
Juste un petit ajout: Pour faire un dégradé qui va passer d'une couleur à l'autre, chargez d'abord la plume de la première couleur puis avec ce que vous appeler une pipette (pour nous pipette est un instrument avec lequel on peut faire comme du "air brush" mais le compresseur, c'est vos poumons!!! De toute façon!) donc avec une pipette ou un petit pinceau genre 0 ou 00 tu vas porter de l'encre de la deuxième couleur directement dans le réservoir au dessus de l'encre déjà chargée. Àprès quelques traits, tu ajoutes de la même façon, la première couleur et ainsi de suite. Par exemple, si tu utilises du bleu et du rouge, en débutant par le rouge, tu auras un dégradé du rouge au bleu en passant par le violet et le mauve jusqu'au bleu... Pas toujours évident. Plus facile avec une grosse plume. Plus facile avec plume speed ball, le réservoir est facile d'accès. wink.gif Aussi, je ne connais pas les encres par chez-vous, mais on obtient de meilleur résultat avec une encre un peu plus épaisse, genre acrylique de la marque FW.
Marc, le québécois!

Sandokan:
je me suis toujours demandé la méthode pour le faire et maintenant je suis fixé; mais quelle est la plume qui s'y prete le mieux ,automatiquepen? steelbrush? autre? j'avoue que je ne les ai jamais essayé et quitte a acheter autant commencer avec des bonnes bases.

Arca :
les plumes qui ont un réservoir s'y prêtent bien, perso je recharge avec un pinceau fin
les speedball, qui ont deux rainures, peuvent laisser voir ces deux traits de rainure

Zeshadok :
Une méthode consiste aussi à calligraphier d'une seule couleur et d'ajouter manuellement dans chaque lettre une goutte d'une autre couleur au pinceau fin. Le dégardé est différent mais c'est un effet intéressant aussi

Calli J57:
on peut aussi faire des dégradés avec des instruments en bois, comme des batons de cagette....en trempant l'instrument dans de la gouache, à la place de mettre l'encre dans le réservoir...et comme le bois absorbe irrégulièrement les couleurs, on aura un dégradé qui ne sera ps régulier...mais qui sera aussi intéressant... biggrin.gif

on peut aussi essayer avec des spatules à raclette ( celles qu'on utilise pour manger la raclette au fromage...mais bien sur, une fois qu'on l'a trempé dans la gouache, on ne s'en sert plus pour le fromage....à moins de vouloir un fromage en couleur....wink.giftongue.gifbiggrin.gif )....et les spatules ne crissent pas....il y a aussi la version pince à linge...

Marc Hébert :
Moi j'ai déjà pris des batons de "popsicle" (glaçon sur bâton). Ça fait très bien et je faisais de l'encre avec du "Cool-Aid" (sachet de poudre au fruit qu'il faut mélanger à l'eau et une tasse de sucre pour faire une brevage) avec juste assez d'eau pour faire de l'encre et une goutte de gomme arabique liquide. Tu calligraphies et laisses juste le temps de sécher avant de mettre dans l'enveloppe. Lorsque le destinataire l'ouvre, il a la senteur du fruit auquel était le Cool-Aid (pas vraiment bien dit mais j'espère que vous comprenez!! blink.gif

Moderateur:
le sujet sur les outils c'est Par ici

les encres : par ici

Sandokan:
Je sais que le sujet a été rabaché plusieurs fois mais voilà je voudrai m'acheter une plume large pour faire des écritures avec des nuances de couleurs, selon les différents posts,je vois que le mieux c'est le plume coit ou automatic pen ou steelbruch, mais comme ils sont assez chers je voudrai etre sur de mon achat. Donc je voudrai votre conseil sur la meilleur plume à utiliser pour ce genre d'écriture (large et en couleurs nuancées).

Calli J 57: Je crois qu'en fait il est difficile de dire quelle est "la " meilleure plume à utiliser, parce qu'en fait ça dépend un peu de chacun... huh.gif
moi personnellement j'aime bien les instruments en bois mais j'ai aussi des automatic pen.....
l'idéal ce serait qu'au cour d'un stage ou d'une rencontre tu puisse en essayer plusieurs...pour pouvoir guider ton achat....
le carton plume....on en a parlé à la rencontre en Belgique....on peut s'en servir aussi comme instrument et pas seulement comme support.. wink.giftongue.gifbiggrin.gifwaouh_1366.gif

Agathe :
sans l'ombre d'une hésitation, je te répondrai un automatic pen.
Il est plus facile à utiliser que le Steel brush qui est très souple, souvent capricieux (mais c'est ce qui fait tout son charme...) et de ce fait plus difficile à prendre en main.
De plus il se prête moyennement aux écritures traditionnelles.
Quant aux plumes Coit, elles sont bien, mais l'automatic pen est plus acéré, plus précis, et retient les couleurs plus longtemps (= meilleurs dégradés).

DidierBon:
pour les mélanges de couleurs et les dégradés je préconise l'automatic pen , qui permet avec un compte goutte, pipette ou pinceau , de rajouter une couleur a celle qui est déjà dans le réservoir.
en plus on en trouve de toutes tailles.
certes ils ont un prix , mais ce sont des " outils " : bien utilisés et entretenus , ils durent très longtemps biggrin.gif

Graine Calli :
spatule pour raclette , cagette, pince à linge .... sont des bois malade_1337.gif bien " dur " je trouve!
essayer avec du BALSA ( c'est un bois employé ,pour les maquettes : bois tendre et absorbant )
vous pourrez le découper selon vos besoins très facilement au cuter , faites le tremper quelques minutes dans l'eau et " a vos chef-d'oeuvre ! " waouh_1366.gif

"et si je suis bien vos conseils la 2e couleur est a mettre sur le dessus de la plume et non à l'interieur dans le reservoir c'est ça?

Non, en fait, tu peux très bien mettre la goutte à l'intérieur (mais pour faire l'explication en image il était plus pratique de procéder en déposant la goutte à l'extérieur de la plume).

En fait c'est juste une question de nuance :

- la goutte à l'extérieur aura tendance à donner une dégradé que je qualifierai d'"horizontal", comme ça

- la goutte à l'intérieur donnera plutôt un dégrade de couleur "vertical", comme ceci
user posted image

Mais il faut faire assez vite, sinon l'encre se mélange dans la plume et ton dégradé est moins bon.

Sandokan:
dans l'automatic pen, d'un coté la lame est lisse et de l'autre coté il y a les fissures, comment faut il tenir cette plume, les fissures vers le haut ou vers le bas?

Agathe :
pour l'histoire des fissures, je trouve que ça n'a pas trop d'importance...
j'ai tendance à prendre la plume dans le sens qui me tombe dans les mains...

Sandokan:
merci pour tous vos conseils, voici ma premiere application qui est plutot naive mais je voulais faire 2 choses, tester ce nouveau automatic pen et rendre hommage à un pays qui m'est cher et qui a mal, le Liban. (je sais , ja sais, c'est trés naif, alors lachez vous pour vos commentaires et conseils, ça m'aidera enormément).

user posted image