Rémanences lumineuses en vidéo

6 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
Portrait de Anonyme
Anonyme (non vérifié)
Rémanences lumineuses en vidéo

Bonjour,
j'utilise la lumière pour certaines de mes création. je travaille la peinture (orienté graff abstrait, parfois proche de la caligraphie : http://matos.art.free.fr/immixtion.html), mais aussi la vidéo.
Depuis pas mal de temps j'essaie de capter des rémanences lumineuses en mouvement afin de les travailler en vidéo (utilisable en loops pour vj par exemple).
Quelqu'un a-t-il des expériences en vidéo ? light calligraphy vidéo ?

un exemple de ce que je réalise sur : http://matos.art.free.fr/lightgraff_video_lightgraffiti.html

merci pour vos expériences.
http://www.nunodematos.com

Portrait de jean frederic crevon
A rejoint: 11/05/2006
Ville: Toulouse (31)

Le 1er lien ne fonctionne pas.

Je trouve que c'est sans rapport avec la calligraphie.
Plutôt du light-painting abstrait, animé en vidéo...

edit graine calli / Nous sommes bien d 'accord mon ami !

Portrait de Gildas
A rejoint: 01/12/2007
Ville: Toulouse

ah le lien fonctionne chez moi...???

effectivement on passe dans une des arcanes du lightpainting et non du lightgraff ou de la calligraphie de lumière,
la technique de création part d'une base qui est le mouvement de la lumière, et un peu de traficotage logciel,

donc la discussion est ouverte,
je ferai un parallélisme avec le peintre Georges Mathieu, une des citations qu'on fait de lui, est de dire "enfin un calligraphe occidental"...
est-il un calligraphe selon votre point de vue?

pour moi oui,
même s'il est en rupture avec la tradition calligraphique pure, je pense que son champs d'action est le signe, le trace, et surtout le geste, et encore plus la mobilité du corps.

disons que pour l'instant, j'ai crée cette section en préparation de mise en application du lightgraff en vidéo, par logiciel,

cette pratique est très vaste et je pensais ouvrir la discussion par une de ses application qu'est ici entre le vjing de nuno de matos.

ça vous branche d'en discuter?

Je dois avouer que le côté esthétique de nuno ne me plait pas, mais il ouvre un champs de perception intéressant, genre images psychédeliques ou champs de particules quantiques.

a+

Calligraphie de Lumière
www.icarart.com

Portrait de jean frederic crevon
A rejoint: 11/05/2006
Ville: Toulouse (31)

J'aime bien ce que font les gars de lightfaktor, on peut appeler ça du light painting (ou encore light graffiti) & ce n'est pas à proprement parler de la calligraphie de lumière, mais tout comme dans le cas de Georges Mathieu, le geste est calligraphique.

En tant que peintre, ces approches m'interpellent. Mais si l'on fait une comparaison avec la musique, il y a une grande différence entre jouer du blues et jouer "bluesy".
Miles Davis savait utiliser les blue notes dans sa musique, ce qui lui permettait certaines colorations, mais il ne fût jamais réellement un bluesman.

Tout comme Georges Mathieu a été profondément influencé par l'esthétique et le geste de la calligraphie (japonaise surtout), sans jamais avoir été un calligraphe.
La phrase de Malraux (qui était pourtant ministre de la culture), à laquelle tu fais allusion, constitue pour moi une énorme connerie.

La calligraphie ne peut se détacher totalement du sens, même illisible elle se réfère à un contenu.
Il y a toujours ambiguïté entre sémantique et geste. Replaçons Mathieu dans le contexte de la peinture gestuelle abstraite, avec Soulages, Hans Hartung...et les actions painters américains des années 60.

Il ne s'agit pas juste de créer des tiroirs ou des catégories, mais plutôt de ressentir des différences de démarches. Les champs d'action de la peinture et ceux de la calligraphie
peuvent (et parfois doivent) se recouper et se féconder mutuellement, sans pouvoir être confondus.
Je suis complètement d'accord avec les analyses de Ladislas Mandel sur cette question.

Sans viser personne en particulier, disons que l'honnêteté intellectuelle fait généralement défaut. Il y a aussi un grand opportunisme en occident qui pousse faire prendre les vessie pour des lanternes...

Ceci dit, un forum de calligraphie peut rester ouvert à toutes les formes d'art...

Portrait de Gildas
A rejoint: 01/12/2007
Ville: Toulouse

jean frederic crevon a écrit: J'aime bien ce que font les gars de lightfaktor, on peut appeler ça du light painting (ou encore light graffiti) & ce n'est pas à proprement parler de la calligraphie de lumière, mais tout comme dans le cas de Georges Mathieu, le geste est calligraphique.

On est d'accord, la base de création des images est un geste.

En tant que peintre, ces approches m'interpellent. Mais si l'on fait une comparaison avec la musique, il y a une grande différence entre jouer du blues et jouer "bluesy".
Miles Davis savait utiliser les blue notes dans sa musique, ce qui lui permettait certaines colorations, mais il ne fût jamais réellement un bluesman.

Oups, connais pas bien...

La calligraphie ne peut se détacher totalement du sens, même illisible elle se réfère à un contenu.
Il y a toujours ambiguïté entre sémantique et geste. Replaçons Mathieu dans le contexte de la peinture gestuelle abstraite, avec Soulages, Hans Hartung...et les actions painters américains des années 60.

Effectivement la calligraphie telle que connue et pratuiquée depuis des millénaires a toujours été attachée au sens. Mais dans l'art, l'évolution vers l'abstraction, est une voie sensitive très importante, et c'est peut-être là où ça pose problème, on essaie d'y mettre un sens en vain presque, car cette démarche , pour moi, ne renvoie pas à une signification intellectuelle, mais à quelque chose de difficilement compréhensible par la pensée. Quand je contemple de oeuvres de Mathieu ( tiens il y en a deux exposées au musée des Abattoirs à Toulouse, en ce moment), je ne pense pas, je fond, je me dilate, je m'ouvre à un univers cosmique, où le sens n'est que peu de chose. Évidemment c'est flippant, c'est comme s'imaginer voler ou naviguer dans l'espace. Il ne faut pas oublier qu'on est sur une planète, dont on ne sait que peu de choses et dans un univers en expansion et pour l'instant donc sans limite. Les cadres de la pensée logique sont à la fois une manière de chercher à comprendre qui nous sommes et dans quoi nous évoluons, mais qu'ils nous servent aussi à nous faire oublier la réalité de ne pas savoir qui ou et dans quoi nous sommes.

Pour revenir un peu sur terre, est-il par exemple possible de pouvoir toucher cette partie de l'être avec une calligraphie qui a du sens? Une phrase calligraphiée peut-elle contenir une perception telle que l'abstraction peut nous l'offrir? oui peut-être les haikus justement.

Pour moi le but est quand même de trouver un moyen d'expression qui pourrait être global, je n'ose dire total,
et puis je suis également pour l'instant très attaché au sens, qui me permet de ne pas faire déborder mes peurs dans ma vie ou dans mon art.

Jeff, crées-tu des oeuvres abstraites? Arrives tu à exprimer le blues par tes traits?

Il ne s'agit pas juste de créer des tiroirs ou des catégories, mais plutôt de ressentir des différences de démarches. Les champs d'action de la peinture et ceux de la calligraphie
peuvent (et parfois doivent) se recouper et se féconder mutuellement, sans pouvoir être confondus.

Oui il s'agit detrouver sa propre voie

Je suis complètement d'accord avec les analyses de Ladislas Mandel sur cette question.

Connais pas c'est un historien de l'art?

Sans viser personne en particulier, disons que l'honnêteté intellectuelle fait généralement défaut. Il y a aussi un grand opportunisme en occident qui pousse faire prendre les vessie pour des lanternes...

Je ne comprends pas trop ce que tu dis...des noms !!! des noms !!!

Ceci dit, un forum de calligraphie peut rester ouvert à toutes les formes d'art...

ourf tant mieux!!

Calligraphie de Lumière
www.icarart.com

Portrait de jean frederic crevon
A rejoint: 11/05/2006
Ville: Toulouse (31)

Jef, crées-tu des œuvres abstraites?

Qu'est-ce que l'abstraction?
En peinture c'est le non-figuratif...

La calligraphie est déjà une forme d'abstraction puisque les signes représentent des objets ou des êtres, à l'origine.
On parle plutôt alors de lisible ou de visible non-lisible...

Oui je pratique la peinture gestuelle non-figurative.
Dès que quelqu'un travaille sur le trait on parle de calligraphie (Mathieu) alors que ça en est pas.
La calligraphie garde un rapport à l'écrit, c'est aussi ce que dit Hassan (M.), mais un calligraphe peut jouer avec le trait
et faire autre chose...