La bâtarde flamande

9 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
Portrait de Marylva
A rejoint: 28/02/2010
Ville: Marseille
La bâtarde flamande

Il me reste une semaine pour me familiariser avec la bâtarde flamande afin de profiter au mieux de la formation de Laurent Rébéna sur l'approche des ligatures de la bâtarde flamande le week-end prochain. En si peu de temps, mon souhait est juste de mémoriser UN alphabet pour pouvoir écrire le plus « cursivement » possible sans consulter une planche de ductus à chaque lettre.

J'ai lu attentivement les 14 ou 15 pages qui traitent du sujet sur le Mediavilla, un ouvrage que je considère un peu comme la bible du calligraphe. Mais là, je dois dire que je suis « déçue » !
Il parle de 4 catégories et de 4 écritures qu'il nomme « la première écriture », « la deuxième écriture », … sans que l'on sache quels sont les critères qui les différencient. Est-ce un classement chronologique ? Est-ce le style particulier des grands maîtres flamands ?
Comment s'y retrouver quand sa très belle planche comporte au moins 8 D, 7 F, etc, différents ?

J'ai consulté aussi le très beau et nouveau guide de Julien Chazal qui dit que l'écriture flamande s'inspire de 4 écritures : la gothique bâtarde, la fraktur, la cursive gothique et la ronde. Mais la double page de ductus, superbe ! comporte elle aussi 5 B, 6 P, etc, différents.

Mais pourquoi n'ont-ils pas fait 4 planches d'écriture flamande ?

Ma question résumée est en fait : comment m'y prendre pour réaliser un abécédaire de bâtarde flamande de 26 lettres (avec tolérance de quelques variantes) qui soit cohérent ?

Portrait de jean frederic crevon
A rejoint: 11/05/2006
Ville: Montpellier (34)

Je crois qu'il y a une confusion : la bâtarde flamande, c'est l'autre nom de le lettre bourguignone (ou encore grand style des Ducs de Bourgogne). Le summum de la gothique bâtarde de seconde moitié du XVe siècle.

Par contre la "lettre flamande", c'est l'écriture néerlandaise de première moitié du XVIIe siècle, qui se décline en 4 sortes.

La 1° écriture est droite et carrée de proportion : la largeur du "a" est égale à sa hauteur. Habituellement posée & bien formée, elle se rapproche un peu de la ronde française (en plus anguleuse). Elle peut éventuellement s'écrire plus rapidement en raison des ligatures entre certaines lettres. C'est la base des trois autres et c'est donc par celle-ci qu'il faut commencer.

La 2° est presque la même, mais en plus expédiée (courante) et d'un module inférieur, droite également. C'était l'écriture soignée pour les actes notariés, les quittances, les contrats, etc. Proportionnellement les hastes, hampes et autres prolongations de lettres sont un peu plus longues que dans la 1° écriture flamande.

Le 3° est penchée vers l'avant, la 4° penchée vers l'arrière comme la "lettre allemande" de la même époque. Ces deux-là sont plus cursives et d'un module inférieur à la seconde. Plus illisibles aussi (lol) : c'était les graphies des copistes et des commerçants. 

Pour répondre à ta dernière question, il n'y a pas 26 lettres car certaines sont initiales (se placent en début de mot), d'autres médianes (au milieu) et d'autres sont finales ! Il y a aussi certaines versions de lettres qui se lient à la suivante. Mais tu peux certainement commencer par les plus simples à tracer.

Portrait de Errance
A rejoint: 02/12/2003
Ville: Lyon

D'autant que ce n'est pas tout à fait le même style, j'aime beaucoup la lettre flamande, mais qu'est-ce que c'est dur. Quand on voit ce que certains faisaient avec, c'est à tomber par terre.

sinfulgarden

Portrait de Geneviève
A rejoint: 27/09/2004
Ville: Belgique (Saint-Marc)

Merci pour ces explications! :YES:

Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. Confucius
www.interligne.org

Portrait de Mr Nox
A rejoint: 09/01/2006
Ville: Montigny-lès-Metz

posez vous moins de questions ... pratiquez ...    faites simple

Stéphane Alfonsi,
Calligraphie latine contemporaine - Peinture - Arts graphiques
Membre du Groupe LINKS.
www.facebook.com/stephane.alfonsi
www.annuaire-metiersdart.com
www.metiersdart-lorraine.org

Portrait de Marylva
A rejoint: 28/02/2010
Ville: Marseille

Comme quoi l'apprentissage de la calligraphie c'est pas si facile que ça ! … quand même le nom des écritures pose problème !
Je ne saurait pas dire pourquoi ... mais il apparaît que j'ai fait une fixation sur le mot « flamande ».
En tous cas, mille mercis à toi Jean-Frédéric, déjà pour avoir compris de quoi je parlais, et surtout pour la grande clarté de tes explications sur l'une et l'autre de ces écritures si différentes.
Après avoir été remise sur la bonne voie, j'ai pu admirer quelques exemples de bâtarde flamande (celle qui pour l'instant m'intéresse) que l'on trouve souvent, comme tu le dis, sous l'appellation de  lettre bourguignonne ou encore grand style des Ducs de Bourgogne.
Et si comme tu le penses elle est le summum de la gothique bâtarde, elle me semble à moi débutante également beaucoup plus accessible dans sa calligraphie (bon, ça reste à vérifier dans quelque temps !) ... que la très très belle écriture flamande qui nécessiterait à mon sens une semaine de stage à elle toute seule.

Je me sens honteuse et je présente publiquement toutes mes excuses à C.M. et J.C. pour avoir tenté de leur faire porter le chapeau de mon ignorance alors que je n'avais pas ouvert le livre à la bonne page.

… et pstt Geneviève ! Surtout que cela reste entre nous, ne vas rien dire au maître de ma bévue  !!

Portrait de Marylva
A rejoint: 28/02/2010
Ville: Marseille

ça y'est, le stage sur la "flamande" avec Laurent Rébéna est passé !
Je dis volontairement "flamande" sans faire précéder de "bâtarde", car il s'agissait bien d'une formation sur l'écriture que la grande majorité d'entre vous nomme "écriture flamande", celle du XVII siècle dont Jan Van de Velde est une pointure.
Pour Laurent Rébéna, il s'agit de "bâtarde flamande", du fait justement de sa bâtardise, des apports des différentes écritures (cursive gothique, ronde, ...) et il nomme l'autre "écriture bourguignonne".
Mais bon , le principal est de les distinguer et de savoir de laquelle on parle.
Et, encore merci Jean-Frédéric, grâce à tes explications j'ai bien tout compris, je suis presque une pro de la théorie ....  Pour la pratique, c'est pas gagné d'avance !!! je sens qu'il va falloir passer des heures et des heures pour voir émerger un petit truc correct !

Portrait de Geneviève
A rejoint: 27/09/2004
Ville: Belgique (Saint-Marc)

Des heures et des heures ? NAME pour un petit truc correct ? :DASH:

L'important c'est que cela se soit bien passé. J'imagine que tu es dans tes exercices ?
 

Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. Confucius
www.interligne.org

Portrait de Marylva
A rejoint: 28/02/2010
Ville: Marseille

Hé ! c'est que je suis lente moi Geneviève !!! ... et oui, j'ai déjà commencé les exercices ... on devient vite accro à la calligraphie et ce matin sitôt le premier café avalé je sortais déjà papier et porte-plume ... pressée de commencer !!!
Bien sûr, ça s'est très très bien passé cette journée avec Laurent Rébéna, super sympa, excellent pédagogue, que des louanges quoi !!!
Et puis en prime on a eu droit à des démonstrations d'anglaise, de cursive romaine et ça c'est un vrai bonheur de voir les calligraphes au travail !!