Les encres ou mediums conseillés en calligraphie

13 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
Portrait de jean frederic crevon
A rejoint: 11/05/2006
Ville: Montpellier (34)
Les encres ou mediums conseillés en calligraphie

Lumpika :
voila , je suis toujours là pour poser mes questions blush.gif
c'était pour savoir si vous aviez une marque d'encre ( un peu de pub) à me conseiller !! Merci beaucoup !!! biggrin.gif
---------------------------------------------------------------------------------------------------
Edit Jef : différentes sortes d'encres ou médiums :
- Encres à l'eau qui n'encrassent pas ou peu (style Herbin ou Parker...)
- Encre gallo-ferrique (avec ou sans noir de fumée)
- Encres épaisses (souvent à base d'acrylique, entrent dans cette catégorie les encres soit-disant "de Chine" en flacon Pébéo ou Pélikan)
- Encres de Chine à base de gomme-laque (véritables encres de Chine, en bâton ou en flacon) noires ou de couleur
- Produits de substitution (extrait de cassel, aquarelle, gouache Linel...)
----------------------------------------------------------------------------------------------------

Zesh : Pour moi, les encres Winsor et Newton

Bonsaïka : Il y a des encres comme la gallo ferrique qui donnent de beau rendus & qui changent de teinte en vieillissant; de plus elle permet de mieux voir & sentir le rythme de la lettre.J' ai vu sur un autre message la "cuisine" au brou de noix, mais je crois que cela ne résiste pas trop dans le temps.Si qq'un a une bonne recette de gallo-ferrique réalisable ( je n' ai jamais essayé celle de Mediavilla). Donc pour l' instant j' utilise celle du "calligraphe". Pour la couleur les Sennelier sont laquées & tiennent bien dans le temps mais sont difficiles à utiliser sur certains papiers, par contre la laque donne un beau brillant & il y a un grand choix de couleurs. J' aimerai essayer les windsor & newton mais je n' en trouve pas.

Arca : quant a moi, j'utilise une encre de marque Aladine, trés pigmentée et trés fluide qui permet d'écrire longtemps sans recharger, elle trés fluide et permet de tracer sans trop faire d'éclaboussure comme cela m'arriver avec l'encre de Chine. En ce moment, je cherche des recettes pour faire ma propre encre, et pour savoir comment utiliser mes pigments pour en faire des encres de calligraphie.

Cinabre : mes encres préférées sont les Rohrer et Klingner.
Très pigmentées, elles sont pratiquement toutes opaques et ont une grande résistance à la lumière.
En second choix, les encres WINK sont de très bonnes qualité.
Et pour ceux qui veulent avoir des encres "à l'ancienne", allez ici :
rubrique encres
Mais sachez que des encres simples (pigment, oeuf, miel et eau) sont délicates à utiliser contrairement aux encres modernes qui contiennent beaucoup plus de constituants.
Enfin pour les apprentis sorciers, voici quelques recettes d'encres :

Encre noire ordinaire.
Versez trente-cinq litres d'eau douce bouillante sur une livre de noix de galle en poudre dans un vase convenable. Boucliez le vase et placez - le au soleil, en été, ou dans un endroit que l'on puisse chauffer eu hiver, et laissez reposer pendant deux ou trois jours. Ajoutez ensuite une demi-livre de vitriol vert en poudre, et après avoir bien agité le mélange avec une spatule de bois, laissez-le reposer pendant deux ou trois jours ; agitez encore en ajoutant cinq onces de gomme arabique, dissoute dans une pinte d'eau bouillante, et deux onces d'alun, après quoi vous filtrez l'encre avec un linge grossier.

Encre de l'échiquier.
A quarante livres de noix de galle ajoutez dix onces de gomme, neuf de couperose, et cent cinquante et un litres d'eau douce. Cette encre durera des siècles.

Encre rouge de vermillon.
Prenez quatre blancs d’œuf, une cuillerée de sucre blanc ou de sucre candi en poudre, et autant d'esprit; battez le tout ensemble, jusqu'à ce qu'il ait la consistance de l'huile; ajoutez ensuite assez de vermillon pour produire une couleur suffisamment prononcée, et conservez le mélange dans une petite fiole, ou une bouteille à encre bien bouchée. On agite bien la composition avant de l'employer.
Au lieu de blancs d’œuf on emploie souvent de l'eau de gomme; mais un mélange de colle de poisson et d'un peu de miel est préférable.

Cette recette de vermillon peut-être utilisée avec d'autres pigments. Avec ce type d'encre, ne pas oublier d'ajouter un conservateur, essence de bergamote ou de clou de girofle.

l'Enlumin'heure
: j'avais lu il y a quelques années dans "Le Manuel de l'Artiste" de Ray Smith que les anciens préparaient une émulsion à base de jaune d'oeuf et de gomme arabique pour lier leurs pigments et en faire une encre pour écrire sur le parchemin. La recette est la suivante : 1 part de solution de gomme arabique et une part de jaune d'œuf plus le pigment (n'importe quelle couleur). J'ai déjà essayé sur le parchemin et cela marche très bien et c'est très stable. On obtient un aspect brillant de la couleur. Simplement, ajouter de l'eau au mélange pour une bonne fluidité et ne pas avoir une encre trop épaisse qui risquerait de s'écailler. Côté coût, c'est on ne peut moins cher car on ne prépare que la quantité nécessaire.

Sinon, pour de l'entrainement, je mélange 3.5 g de granulés de brou de noix dans 30 ml d'eau et ça va tout seul. Les granulés se trouvent en vente sur Charleroi pour environ 7,5 euros les 500g. Si je veux que mon brou se tienne mieux j'ajoute de la gomme arabique. Là encore le prix du pot d'encre est vraiment minime.

---------------------------------------------------------

Question pour ceux qui utilisent l'encre aladine : j'ai une problème avec l'encre couleur or, elle est bien trop diluée, au mieux je n'arrive qu'à avoir un effet doré, au pire j'écris avec de l'eau! J'avais pensé attendre que les pigments tombent au fond pour retirer un peu d'eau afin d'épaissir l'encre, mais n'y a t'il pas une autre solution?

Je ne pense pas que les qualités des encres Aladine soit en cause : c'est selon moi au contraire un critère que l'encre est effectivement une base à l'eau sans solvants. Il faut régulièrement remettre en suspension la masse solide qui flocule au fond, c'est normal voire rassurant.

Effectivement, nous sommes habitués à des produits "prêts à l'emploi" et dont l'apparence est prometteuse (la crème fraîche par exemple) ; mais pour une encre pigmentée, il est normal qu'avec le temps elle flocule et que le pigment se dépose tout au fond et se solidifie. L'idée de faire toi même les encres me semble dans tous les cas la meilleure solution.

Chiffon : pour les couleurs or, argent et blanc, rien ne vaut la gouache.
la gouache, la gouache, la gouache!!! Je n'ai jamais trouvé d'encre à la hauteur.

Elerrinna : Bonjour,

je voudrais poser une question un peu stupide mais je débute. Vous n'avez pas parlé des encres de chine, ils ne correspondent pas ou ne sont pas adaptés ? Moi c'est ce que j'utilise car j'ai l'impression que c'est ce qu'il y a de plus facile à trouver, je ne pense pas être assez douée pour fabriquer mon encre et puis j'ai débuté en partant un peu à l'aveuglette. Voilà, merci de m'éclairer ou du moins de me dire pourquoi cet encre n'a pas l'air de convenir. Merci.

zeshadok : Encre de chine et brou de noix (teinture à bois) sont les plus commun et les moins chers.
Attention, l'encre de Chine nécessite un entretien attentif des plumes après usage...

Natcalli
: pour la calligraphie "de base" (en gros, les essais), j'utilise de la Colorex. Elle est assez noire et fluide, pas trop chère.

Nath31
: La Colorex existe aussi en plus de 60 couleurs, on peut les mélanger, elles sont aquarellables. Et la petite pipette incorporée est bien pratique pour le dosage.
Le reste de mes mélanges, je les verse dans un flacon, histoire de recycler et de ne pas gaspiller. Les Ecolines sont plus denses, on peut aussi les mélanger. Pour les travaux au brouillon, j'utilise aussi de la bête encre Waterman pour stylo plume en flacon. Et je charge ma plume au pinceau.

Salamandre : j' utilise l'encre Winsor & Newton elle est très agréable! Ou de la gouache " extra-fine " que je dilue un peu avec de l'eau gommée et ça marche aussi très bien ( il faut faire des essais pour trouver la bonne consistance ) le résultat me convient parfaitement.


Zouzou
: Moi j'utilise plutot les encres J.Herbin, je les trouve très fluides et de bonne qualité.
encres J.Herbin

Callij57
: aussi je suis plutôt gouache...linel, avec un peu de gomme arabique...( si on ne veut pas qu'elles sentent l'œuf pourri au bout d'un momentundefined il suffit de rajouter un peu d'antiseptique, genre bétadine...) c'est juste pour les démos que j'utilise les encres parce que ça sèche plus vite...

Tagmata : J'utilise pour ma part la Sennelier. A ce propos, lorsque je travaille avec des plumes pour anglaise, j'obtiens un très bon résultat avec la Sennelier rouge. Mais quand avec les mêmes plumes je travaille avec l'indigo, l'encre adhère beaucoup plus à l'outil. Avez-vous une idée du pourquoi ?

Patekat : je pense que c'est une question de pigments employés et de composition de l'encre, l'indigo doit être plus "collante" (plus de liant peut être).

Tagmata
: c'est aussi ce que je soupçonne. Tout de même, c'est étonnant une telle différence entre deux produits de la même gamme de la même marque. Par contre c'est vrai que le "vernis" est impeccable, ça brille !!! (même si ce que je fais n'est pas forcément brillant). J'ai beaucoup travaillé à l'encre de Chine à une époque et j'ai trouvé que c'était assez difficile.
Ma préférence va pour le moment à la gouache, en attendant de trouver une encre qui me convienne parfaitement. Le problème est que comme je manque de place pour travailler, j'ai souvent la flemme de sortir tout mon matériel pour préparer la gouache.

Cinabre : Les encres Sennelier sont à base de Gomme-laque ce qui leur confère ce caractère collant. J'ai beaucoup de difficulté à les utiliser. Par contre, la finition "vernis" est impeccable.

Ginie : bon demain j'essaie la gouache, promis. Et en ce qui concerne les encres style Waterman, Rohrer...?

Chiffon : si tu commences, les Rohrer sont un peu difficiles parce qu'elles encrassent beaucoup les plumes, par contre elles ont un rendu génial.
Mieux vaut peut-être commencer avec Waterman, Ecoline (aquarelle liquide), Herbin....

Delta P
: j'ai acheté 3 couleurs de PEARLESCENT Liquid Acrylic (autumn gold, silver pearl, dutch blue).

user posted image

Les couleurs sont pas mal, les reflets aussi mais l'encre sèche très vite (du moins elle sèche très vite sur la plume... donc assez difficile à nettoyer ; mais pas trop sur la feuille... enfin tout dépend de la quantité d'encre laissée). Etant gaucher, il ne faut donc attendre que l'encre seche (avec cette encre, un buvard laisse des marques... donc j'attends).
Si vous cherchez un couleur originale, c'est à essayer ! (ps : je suis débutant en calligraphie, donc si d'autres personnes connaissent cette encre, j'attends leurs avis)

Claude
: Moi aussi j'ai acheté cette encre. Ce sont des encres nacrées, très belles mais hyper-difficiles à utiliser. De plus comme elle est assez transparente, il est impossible d'y rajouter de l'eau pour qu'elle ne sèche moins vite. Si quelqu'un sait comment l'utiliser de façon optimale je suis aussi preneur.

Pepito 646 : Qu'elle est la meilleures des encres je ne sais pas. Par contre pour telle écriture ou avec un calame, plume, plumes acier, j'arrive mieux avec la Rohrer, pour d'autres la gouache, pour d'autres l'encre de chine en bâton...Et vous , rencontrez-vous le même problème? Merci de votre réponse.

Jef : chacun a ses préférences et comme tu dis, suivant l'outil utilisé ça peut changer, et suivant le support ou le type de travail a effectuer. Pour un boulot sur papier aquarelle ou du Canson, beaucoup d'encres fonctionnent bien. Sur du papier plus fin (pour s'entrainer) c'est plus restrictif, surtout si c'est du papier reprographie (blanchi au chlore) qui "fuse". L'extrait de Cassel a l'avantage de fonctionner avec tous les papiers et encrasse peu, je le recommande pour travailler une écriture. Mais des fois on en a marre de la couleur terre. Pour le noir sur papier fin, j'avoue qu'aucune encre ne me satisfait complètement avec une plume de métal. J'aimais bien l'Osmiroïd qui n'est plus fabriquée. La Rohrer que j'apprécie sur du papier épais (mais elle encrasse, la vache) ne convient pas pour écrire longtemps sur du papier fin (ça fuse et encrasse trop vite). Bref, il faut expérimenter sans se priver de rien!

----------------------------------------------------------------------------------

Kaïkan :
Prenez une dizaine de noix de galle.

Broyez les noix en petits morceaux et mettez le tout à tremper dans de l'eau pure.
Laissez reposer pendant une dizaine de jours jusqu'à ce qu'un dépôt de fleurs de moisissure en anime la surface.
Entretemps, mettez à tremper de la gomme arabique.
Lorsque le jus de noix de galle vous semble à point, mettez-le à bouillir quelques instants puis filtrez-le.
Laissez - le ensuite refroidir...
Dans un autre récipient, diluez 4 à 5 c à s de sulfate de fer dans de l'eau tiède;
Laissez refroidir également...
Mêlez ensuite le jus de noix de galle, le liquide sulfaté, 1 c à s de gomme arabique, 1 c àc s de sucre blanc et pour que votre encre se conserve, ajoutez-y 1 c à c de formol.
Étonnez- vous ensuite de la réaction des substances au contact de l'air.
Dès le premier signe que vous tracerez, entrez donc en connivence avec la métamorphose de votre encre sur le papier;;
Vous approcherez alors le mystère de l'alchimie et la poésie de l'univers.
D'étonnement en humilité, vous glisserez.
Le précieux breuvage à l'abri de la lumière, vous garderez.
A chaque fois, de sa subtilité, vous vous enthousiasmerez...
Avec vénération, vous l'utiliserez.

Pepito 646 : Bonjours à tous, pour toi Kaikan

L'encre décrite par Claude Mediavilla formule 2 . Pour moi la réaction est très lente et le résultat moyen (attention je suis critique mais qu'un simple apprenti) j'ai modifié les proportions.
Tanin 10g / Sulfate de fer ou de cuivre 60g / Gomme arabique 10g / eau 200cl

Maud
: une question : c'est quoi de l'engre gallo ferrique ? Il y a une marque associée à ce type d'encre ?
Arca : c'est une encre fabriquée à partir de sulfate de fer et de noix de galle, d'où son nom.
QUOTE
Et pour ceux qui ont la flemme d'en fabriquer, on en trouve soit chez "Le Calligraphe" ou encore ici :
Scribblers
En Anglais Iron-Gall ink

user posted image

quelqu'un a déjà testé les encres qui sont vendues sur le site http://www.insolite-worldwide.com/
???
Louis : Oui moi j’utilise ces encres de calligraphie pigmentées et les encres aquarellables à base d'œufs et d'eau de miel.
Pour moi je les trouve très bien , fluide , très bon aspect. Amicalement

Cinabre : oui, je les ai testées. Mais elles n'étaient pas à la hauteur. Suite à ce test, ils devaient changer la formulation. Je ne les ai pas essayés depuis.
Par contre, je recommande les encres Wink qui sont à la fois fluides et opaques dans les gammes or et argent
----------------------------------------------------------------------------------

Laurence : j'ai une autre idée pour vieillir une calli, et peut-être atténuer la brillance de l'encre. C'est d'utiliser de la "terre pourrie". C'est une préparation comme de la poudre brune. on s'en sert pour vieillir les papiers, genre sur contre-collé dans les passe-partout d'encadrement. ça se passe au coton, on frotte doucement. je pense que ça peut aussi atténuer l'encre de calli. mais je ne l'ai pas encore testé sur encre
----------------------------------------------------------------------

Calame 62 : à propos d'encre, j'ai acheté récemment dans un magasin de l'encre PERMANENTE; peut-on me dire la différence entre cette encre et une encre qui ne le serait pas?

Arca : Bah, ça doit être la même chose que pour les stylos non? Je ne me suis jamais posé la question du coup. Pour moi une encre permanente c'est une encre indélébile, que tu ne peux attaquer ni à l'eau ni à la javel (ex: encre de Chine, Rorher... au contraire de la Colorex, Jean Herbin, encre pour stylos classiques).

Didierbon : permanent , quand on parle de pigments , signifie une bonne résistance à la lumière ! susceptible donc de bien vieillir...A+
------------------------------------------------------------------------

Lilo : bonjour, j'ai lu tous les posts, c'est dire que c'était long.
On m'a parlé des pigments. Est-ce que cest mieux ? Peut-on réellement faire plus de couleurs variées? est-ce plus facile à utiliser ( sachant que je débute ? ) ?
Et les aquarelles ? Est-ce mieux ?

Arca : les pigments sont très diversifiés, de belles couleurs et peu chers mais pour débuter la gouache fera mieux l'affaire car tu n'auras pas à faire de mélange pour les préparer

L'aquarelle c'est très bien aussi, tu obtiendras des couleurs plus ou moins transparentes selon la dilution...

Chiffon : et si tu veux vraiment pas t'enquiquiner, achète une bouteille de brou de noix au rayon bricolage, environ 2€

Jef : le sujet fait maintenant 1 page (au lieu de huit), il est plus concentré!


Rei :
quelle encre me conseilleriez vous ,sachant que je viens juste de commencer svp ?

Céline_m
: Personnellement j'utilise de l'encre colorex. Je la trouve très fluide et pratique à utiliser. J'ai un pot d'Aladine que je ne trouve pas pratique du tout car il y a comme des sortes de paillettes dedans qui tombent au fond et du coup pour bien faire, il faudrait agiter le pot à chaque fois...

Arca : la colorex est très bien et pas très chére mais si c'est juste pour s''exercer du brou de noix suffira
Cici : je voudrais savoir si l'encre de chine "Conté" fonctionne bien pour débuter en calligraphie, ou sinon ce que vous me conseillez comme encre

Agathe
: ça n'est pas ce qu'il y a de mieux, car elle encrasse terriblement tes plumes, et si tu te tâches avec, c'est irrécupérable. Je pense que pour commencer le mieux c'est le brou de noix (c'est une teinture naturelle pour le bois). Tu en trouves au rayon bricolage des hypermarchés, dans les magasins de bricolage...C'est pas cher et ça se nettoie très facilement.

Bart
: vous me conseillez quoi comme encre..?
Th Richard : pour les brouillons, des encres ordinaires sont suffisantes
pour des travaux plus importants je conseille les encres spectralite du Dr Martin's
elles ne sont pas largement distribuées mais demandez chez les revendeurs beaux arts qui font la marque Manet
Attention elles sont acryliques donc ne conviennent pas pour des réalisations historiques


Agathe : si tu veux des encres de couleur:
- encre à l'eau : prends de la Colorex
- encre acrylique : prends de la Rohrer, elle est vraiment très bien.
Sinon comme il l'a déjà été dit, la gouache marche sans problème, et a l'avantage d'être opaque.
L'encre de Chine c'est moyen pour s'entrainer, c'est un peu pâteux et cela bousille les plumes.

Edit jef : spectralite et colorex, avec les plumes de métal, ça fait un dépôt, il faut les tremper dans du nettoyant pour encres acryliques (pour aérographe) de temps en temps...pas bon pour s'entrainer, uniquement pour une œuvre finale.

l'Enlumin'heure
:
prends le moins cher pour t'entrainer ou fais du brou de noix avec des granulés et de l'eau. Pour le reste une bonne vieille encre de chine pélikan et au moins tu es sûr que ça tiens dans le temps même si c'est un peu fastidieux de nettoyer la plume régulièrement pendant que tu écris. Pour les couleurs, de la gouache diluée et ça marche bien même avec des petites plumes. A toi de trouver la bonne dilution. Enfin chacun son truc mais j'aime aussi les pigments avec jaune d'oeuf et gomme arabique et eau. J'en ai déjà parlé. Salut à toi.

Rei : est-ce que le brou de noix tache ou présente un "risque" pour la plume ?

Nora
: pas à ma connaissance, sauf si tu la laisse sécher avec le brou dedans, et là encore, avec une vieille brosse à dent & un peu d'huile de coude, j'ai réussi à en récupérer plusieurs négligemment négligées. Le seul risque pour tes plumes, c'est la rouille, sèches bien dès que tu as fini avec de l'essuie tout et c'est réglé...

Rei : le brou de noix n'offre qu'une seule couleur non?

L'enlumin'heure : le brou de noix n'offre qu'une seule couleur mais on peut changer la quantité d'eau comme on veut et jouer sur une gamme de bruns assez large.

Portrait de jean frederic crevon
A rejoint: 11/05/2006
Ville: Montpellier (34)
QUOTE(bart1233)
bonjour, est ce que vous connaissez J.HERBIN j'en avais acheté car 1 pot acheté= 1 pot offert un ange.gif
si vous connaissez est-ce bien ???? blink.gif


Bidule
: En général elle est très bonne (sauf les encres métalliques et nacrées). Je ne comprends pas pourquoi je lis des critiques dessus… Sinon les encres du comptoir des écritures sont excellentes et bien sûr les encres Abraxas.

QUOTE(Agathe)
Je suis parmi ceux qui les critiquent car :
- elles bavent facilement
- les couleurs ne tiennent pas dans le temps
- et en plus elles sont chères

Ah bon… J'ai commencé la calli il y a 13 ans, combien de temps faut-il attendre pour voir la durée de la tenue de ces encres? Je n'ai jamais rencontré de problème, ni de bavure… Quant au prix je ne considère pas cela comme un critère ou non de qualité.

Nicolas
: pour ma part, les J. Herbin je n'ai que l'encre sympathique et un encre a la rose pour ca je les trouve pas mal. Les W&N, j'ai du bleu et du rouge mais je les trouve très moyennes car trop diluées et les couleurs ne sont pas terribles. Une autre marque que je ne conseille pas, c'est la marque Sennelier, leur encre de chine est un vrai calvaire et leur encre rouge contient de la laque est donc colle assez vite a la plume métallique ou meme la plume d'oie, pas du tout pratique pour la calligraphie....

Quant au brou de noix, au départ j'étais un peu réticent, maintenant avec de l'entrainement je trouve ça très pratique et pas cher du tout en plus, comme l'a bien dit l'enlumin'heure, il y a une grande gamme de brun et j'ai réussi a obtenir une couleur assez proche du noir ca dépend des gouts. Cinabre te dira qu'il faut mettre des clous de girofle pour conserver ton encre, ça m'étonne qu'il ne l'ait pas encore dit. (Cinabre : mes leçons ayant porté leurs fruits, d'autres que moi prennent le relai maintenant).
Une chtite question, c'est quoi la différence entre l'encre a l'eau et l'encre acrylique ? (En fait je m'en doute un peu). Merciii

Cinabre : L'encre acrylique est une encre à l'eau. Dans les encres à l'eau, le solvant, c'est ... l'eau. Mais le liant diffère selon les encres.
Si c'est un liant acrylique, cela donne une encre acrylique, mais pour les autres encres, cela peut être de la gomme arabique, de la gomme laque...
Cependant le solvant n'est pas souvent de l'eau pure mais un mélange d'eau et d'alcools par exemple.

Nicolas : est-ce que tu aurais un exemple de liant acrylique?

Mr Nox : le caparol

Cinabre : CH2–[CH2–CH(COOH)–]n-CH2–CH2(COOH)
Acide polyacrylique. Pour n, tu prends ce que tu veux mais pas moins de 1000 !

QUOTE
L'intérêt des encres acryliques, c'est qu'elles collent absolument sur tout !

Et, à moins que je ne me trompe, on ne peut pas les retravailler à l'eau, ni à la javel.
Un peu plus tenaces non?

Cinabre : Oui, c'est bien le cas !
A utiliser en connaissance de cause ... et sans trembler
Le seul regret c'est qu'elles sont un poil plus visqueuses que les encres ordinaires. C'est donc plus délicat de réussir des déliés très fins.
Mes encre préférées en ce domaine sont les "Calli" de chez "daler Rowney" et les "Ziller" qui sont tellement riches en pigments que je les dilue pour les utiliser.
Je retrouve ainsi les qualité de pose des encre ordinaire avec la qualité d'adhérence de l'acrylique.

QUOTE
Chez Rohrer ,vous parlez tous de la Zeichentinte, je la trouve "épaisse", et la Schreibtinte? Est ce une question de teinte, je la trouve plus fluide pour les détails.

Agathe : en fait la Zeichentinte (que j'adore soit dit en passant) est ce qu'ils appellent l'encre à calligraphier, la Schreibtinte l'encre à écrire. En fait, la vraie différence est que la Z est très résistante dans le temps et indélébile, contrairement à la S qui peut être retravaillée à l'eau, à la javel... Je me posais la question, j'ai demandé à ma vendeuse Rohrer cette semaine.
--------------------------------------------------------
En résumé :

Jef : (Aladine, ils ont certaines couleurs qui sont pas mal, mais généralement c'est plutôt du matos "fantaisie".)
Pour les encres tout dépend de l'utilisation qu'on veut en faire.
Quel type de plume (carrée ou pointue...) utilisé, sur quel support, pour un travail fini ou pour une esquisse, etc.
Ne pas oublier les gouaches qui sont mieux que les encres pour certains travaux, ou le brou pour s'entrainer (en fait, de l'extrait de Cassel dilué).
Pour les belles couleur transparentes au calame sur du papier, je conseille les encres Herbin (celles vendues en boîtes carrées "perle des encres").
Elles sont à l'eau donc utilisables pour recharger les stylo-plumes. Pour les plumes classiques de métal je préfère l'Ecoline (aquarelle liquide).
Abraxas, Calli et Rhorer son bien, mais pour des travaux déjà finalisés, pas pour débuter ou faire des lignes...

Pour la plume métal pointue et celle de volatile, rien ne vaut l'encre ferrique (on y revient toujours!) pour le noir,
et la gouache Linel pour la couleur. (Pour calligraphier en blanc sur Canson noir, il n'y a que la Linel qui soit assez opaque).
On peut aussi incorporer, pour la couleur, des pigments à de l'eau gommée (ou carrément faire de la détrempe médiévale).
Évidemment ça prend du temps, il faut une molette et une plaque de verre dépoli mais c'est assez magique...

Il y a aussi l'encre chinoise en bâton pour toutes utilisations, mais il faut aussi la préparer (et bien sûr une pierre à encre).
Sinon je conseille d'essayer toutes celles que vous pouvez. L'encre gallo-ferrique est facile à préparer, et l'astuce : utiliser des tanins en poudre vendus comme fourniture en œnologie (et non pas ceux vendus en pharmacie). Ces tannins sont directement extraits de la noix de galle et sans impuretés, ils sont bon marché (environ 20 euros le kilo).
J'utilise le "Tanin Galalcool" de chez Laffort Oenologie, pour connaître les revendeurs, ils ont un site : www.laffort.com

J'utilise assez souvent (sur toile) des encres acryliques car y a besoin que ça soit indélébile, mais ça encrasse beaucoup et il faut une certaine habitude.
Golden Fluid, Spectralite et Shminke sont excellentes.
Enfin, l'aquarelle (en tubes c'est plus pratique pour le calligraphe) offre une variété de tons incroyable et n'encrasse que peu les plumes.
Daler-Rowney, Windsor & Newton et Blockx sont top quality

Titanium : ce week-end je me suis laissé tenter par un assortiment de cyan, magenta et jaune primaire en fluidine. Je m'amuse bien avec cette encre "qui sert à tout", elle est vraiment très facile à mélanger et à diluer pour augmenter sa transparence. Bref, je me régale! Je me laisserais bien tenter par la linel mais j'ai un énorme doute: faut-il la diluer et si oui avec quoi?

Jef
: mélanges la gouache linel à l'eau avec un pinceau, tout simplement. Fais goutter l'eau avec une pipette jusqu'à obtenir la fluidité d'une encre. Eventuellement on peut rajouter une goute de gomme arabique. Tout l'art de la chose consiste à mettre la quantité exacte d'eau qui est nécessaire. Trop liquide c'est pisseux, pas assez liquide : ça passe pas dans la plume. Faire un essai avec une petite quantité pour trouver la bonne fluidité. J'utilise un petit bol : plus facile pour mélanger qu'un encrier. L'été, il faut rajouter une goutte d'eau de temps en temps, car l'eau s'évapore quand on écrit longtemps. Bons tests!

Portrait de lolo26270
A rejoint: 12/02/2009
Ville:

bonjours a tous
je suis nouveau dans le monde de la calligraphie,et apres avoir lus les conseils sur les encres ,je suis perdu!!
Ma question est la suivante:Quelles encres me conseillez vous pour un débutant qui écrit avec des plumes métalliques BRAUSES n°180? désole si cette question vous parait déjà posée mais je suis vraiment perdu.merci a toute personne qui pourras me repondre.

Portrait de GraineCalli
A rejoint: 28/04/2007
Ville: 06 Mouans sartoux

lolo26270 a écrit: bonjours a tous
je suis nouveau dans le monde de la calligraphie,et apres avoir lus les conseils sur les encres ,je suis perdu!!
Ma question est la suivante:Quelles encres me conseillez vous pour un débutant qui écrit avec des plumes métalliques BRAUSES n°180? désole si cette question vous parait déjà posée mais je suis vraiment perdu.merci a toute personne qui pourras me repondre.

Dans un premier temps utilise le " brou de noix " que tu trouveras dans les magasins de bricolage ...
Mais si tu te donnes la peine de bien relire ce sujet :  il y a toutes les réponses ....

Portrait de Gwelevus
A rejoint: 14/02/2009
Ville: Auvergne

L'un de vous connait une adresse de vente par correspondance des encres Abraxas ? Elles sont vraiment très difficiles à trouver.

Et que pensez-vous des bâtons d'encre or et argent (genre bâton d'encre de Chine) ? Il parait qu'il est très facile de les utiliser, pas besoin de pierre, juste un pinceau trempé dans de l'eau distillée. On dit que le rendu de ces encres est superbes, c'est vrai ?

Portrait de lolo26270
A rejoint: 12/02/2009
Ville:

Merci pour tes conseils je vais essayer avec le brou de noix, quand à l'encre, en relisant entièrement le sujet je pense essayer l'écoline on verras bien.

Portrait de KAT60
A rejoint: 29/10/2009
Ville:

Bonsoir à tous,
Heureusement que Cinabre a veillé "au grain"...j'avais mal "posté" ma question : je recherchais des encres et en fait, je dispose d'encres de couleur Rohrer & Klingner, ce qui apparemment lui convient tout à fait. Vous avez tous l'habitude d'utiliser des encres, en dehors de plumes, peut on s'en servir avec des pinceaux comme de l'aquerelle ? Je travaille surtout le pastel et j'aimerais élargir mes horizons avec les encres : y a t il d'autres outils que je pourrais utiliser ?
Merci et bonne soirée
KAT60

Portrait de Cinabre
A rejoint: 14/02/2004
Ville: Cholet

Les encres Rohrer & Klingner sont des encres acryliques fortement chargées en pigments.
On peut, bien sur, les utiliser au pinceau, mais ce sera délicat d'obtenir de bons effets d'aquarelle.
Et surtout, il faut bien nettoyer ses pinceaux ensuite

Si tu aime beaucoup l'aquarelle, essaye avec des encres à colorants, les Windsor et Newton sont très bien pour cela.

Ou encore les encres Sennelier

Portrait de abutilon
A rejoint: 07/10/2009
Ville: Lampaul-Plouarzel

Bonsoir.
Les encres plus généralement les médias utilisés.
Mes critères de choix sont les suivants dans l'ordre :
-la précision de tracé que l'on peut obtenir,
-la tenue à la lumière.
-les contraintes techniques : qualité du support (absorbant ou pas du tout)

Je travaille essentiellement avec des pigments préparés à la gomme arabique (avec parfois un broyage supplémentaire), à la gouache extra-fine (Linel, certaines couleurs Plaka, Schmincke, Windsor & Newton) pour des couleurs opaques, à l'aquarelle en tubes pour des couleurs transparentes (gamme de teintes très étendue). Ces produits m'assurent la finesse de tracés (angles déliés) requise. Pour des tracés très nets sur papier en noir, ma préférence va à l'encre ferrique du Calligraphe. Ces couleurs tiennent très bien à la lumière et c'est souvent précisé sur les étiquettes.

Cependant, je ne travaille pas que sur du papier. J'utilise alors, si je veux une bonne accroche, l'encre pigmentée acrylique FW de Daler et Rowney. Mais je perds un peu en précision. En tracés noirs au pinceau pointu, je sors mon stylo à cartouche Brush Pen de Pentel.

Je n'utilise pas les encres aquarelles genre colorex, fluidine pour des réalisations, car elles sont formulées à partir de colorants et non de pigments et elle disparaissent à la lumière en quelques mois.

Les encres à la gomme laque de Senneliers ont une gamme de couleurs magnifiques, je trouve cependant que les tracés à la plume manquent alors trop de précision. Je les utilise pour les fonds, les expériences et leur profondeur de couleur est très agréable à l'oeil.

Le brou de noix est une très bonne solution : teinte subtile, précision des tracés, finesse des déliés, intéressante pour apprendre et contrôler ses tracés, en général bonne tenue à la lumière et prix imbattable.

Dernière remarque : pour vérifier la solidité à la lumière : écrire sur une bande de papier, replier un tiers de la bande et afficher sur une vitre ensoleillée. En une semaine on a déjà un élément d'appréciation, en quelques semaines on sait si ça tient ou non à la lumière. C'est si désolant de s'appliquer à calligraphier un texte et de le retrouver complètement délavé un an après.

Abutilon

Portrait de zeshadok
A rejoint: 01/01/2006
Ville: Périgueux, Dordogne, France

Franchement : pas mieux.
Sennelier, beau mais pâteux.
Conseil avec la Rohrer : la diluer à 1 pour 4, elle n'est plus pâteuse, mais garde toute la vivacité de sa couleur.
Brou de noix : marque Libéron (par exemple).
Penser à la gomme arabique pour allonger l'encre ou le brou de noix, selon le support.

Portrait de denis1
A rejoint: 13/11/2009
Ville: Vosges

Je souhaite utiliser de l'encre de Chine pour réaliser des oeuvres grand format sur toile ( lavis, etc...)
Compte tenu de la quantité d'encre qui me sera nécessaire, je souhaiterais m'adresser à un fournisseur qui dispose de founitures d'encres en pots ou bâtons, voire de pierre à encre, à des prix abordables
Pouvez-vous me renseigner d'éventuels sites à consulter , et/ou m'indiquer des marques/fournisseurs compétitifs ?
Je suis situé dans l'Est de la France
Merci
Denis MICHEL

Portrait de abutilon
A rejoint: 07/10/2009
Ville: Lampaul-Plouarzel

Bonjour Denis. J'utilise l'encre de chine à la pagode de Sennelier , (39.95euros/litre) sur le catalogue Géant Gerstaecker. Cependant je la dilue un peu car j'ai eu des expériences d'écaillage (et plein de saletés noires) en l'utilisant sur du papier, ou alors je l'applique au chiffon sur médium enduit.
Lorsque je veux faire de grandes zones noires, je prépare du pigment noir de fumée à la gomme arabique. L'aspect est mat. Il m'a été rapporté de Paris par des amies, je n'ai plus le prix en tête mais c'était raisonnable. Nom du magasin : HMB-BDA, 8 rue de Prague, 75012 PARIS

Abutilon

Portrait de plume
A rejoint: 21/06/2004
Ville: Albi, Tarn

Un peu de pub pour Albi smiley si vous passez par là faites un petit détour par la boutique de l'artisan pastellier qui vend plusieurs sortes d'encres très sympas. On peut aussi commander sur leur site: www.artisanpastellier.com